Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS
CLE2:30
News

Fizdale à sa réputation

En une conférence de presse qui restera culte, David Fizdale s’est mis toute la ville de Memphis dans la poche. Dans la ville d’Elvis, la sortie du coach des Grizzlies a séduit les coeurs et deux répliques étaient déjà floquées sur des T-shirts fièrement portés jeudi soir au FedEx Forum : « Take that for data » et « They not gonna rook us ».

Accueilli par une standing ovation et des serviettes « Believe Memphis » tournoyantes à son entrée dans la salle, l’ancien assistant du Heat a complètement re-mobilisé les fans avant le Game 3 décisif. Il le confesse, la stratégie a fonctionné mais elle n’était pas intentionnelle.

« Honnêtement, ce que j’ai dit est venu spontanément, rien n’était calculé pour créer cette ferveur et ce soutien, pour lesquels je suis reconnaissant. Je trouve ça génial. Mais j’essayais juste de me battre pour mes gars et Memphis est comme ça. Cette ville vous soutient quand vous la défendez, elle et ses frères. »

Pat Riley : « Il a l’ADN du Heat en lui »

Sanctionné d’une amende de 30 000 dollars après ses critiques envers le corps arbitral, le coach a vu ses joueurs s’acquitter de la somme en guise de soutien.

« Tout ce qu’il a dit était vrai » rappelle Zach Randolph. « Il nous a défendus, et c’est pour ça qu’on doit payer cette amende. »

La sortie verbale de Dave Fizdale a même séduit Pat Riley, son ancien employeur du côté de Miami.

« Je suis fier de ce qu’a fait Dave » a réagi le président du Heat. « Je m’en fous de ce qu’en pensent les gens. Il s’est battu pour ses joueurs et sa ville, et je trouve qu’il a dit vrai. Il a été sanctionné pour ça, mais je suis heureux qu’il ait conservé l’ADN du Heat en lui. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *