Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quand les Hawks draftaient un premier choix… pour rien !

NBA – À la surprise générale, les Hawks ont hérité du premier choix à la Draft 2024, 49 ans après avoir choisi David Thompson, qui partira ensuite en ABA.

HawksDésormais détenteurs du premier choix de la Draft 2024, alors qu’ils n’avaient que 3% de chances de l’obtenir, les Hawks auront l’occasion de sélectionner à cette position pour la… deuxième fois de leur histoire en Géorgie (ils l’ont eu à deux autres reprises en 1952, période Milwaukee, puis 1955, période Saint-Louis).

La première fois, c’était en 1975, à une époque où la franchise était menée par John Drew et (le maudit) Tom Van Arsdale. Sortant d’une vilaine saison à 31 victoires et 51 défaites, engendrée principalement par le départ du génial Pete Maravich vers le Jazz et la grave blessure de Lou Hudson.

David Thompson a d’abord préféré l’ABA à la NBA

Arrivé à la Draft 1975, Atlanta se retrouve ainsi en possession du premier choix et il est à ce moment-là difficile de ne pas tomber sous le charme de David Thompson, le légendaire scoreur de North Carolina State (26.8 points et 8.1 rebonds de moyenne tout au long de son cursus de quatre ans). Un arrière sacré champion NCAA et MOP du Final Four en 1974, avant d’être élu meilleur joueur universitaire en 1975…

Sans surprise, les Hawks sélectionnent donc celui qui se faisait surnommer « Skywalker » en raison de sa folle détente (mais qui ne pouvait pas dunker en NCAA, car c’était interdit à cause de Lew Alcindor, futur Kareem Abdul-Jabbar…). Le bémol, c’est que le futur Hall of Famer –que Michael Jordan himself choisira pour son discours à Springfield– n’évoluera… jamais sous les couleurs de la franchise !

En cause, notamment : l’attrait de David Thompson pour l’ABA, la fameuse ligue rivale de la très conservatrice NBA, où il se disait que son style de jeu spectaculaire pourrait davantage y prospérer. Pour ne rien arranger, Atlanta devait faire avec la concurrence des… Nuggets, à cette époque dominateurs en ABA, qui pouvaient se targuer en prime de compter dans leurs rangs Monte Towe, qui n’était autre que le meilleur ami du numéro un de la Draft 1975. Sans parler de Larry Brown, coach de Denver, très attaché à la Caroline du Nord.

Des soucis en interne à Atlanta

Des éléments qui ont finalement convaincu « Skywalker » de filer en ABA et non chez les Hawks, d’autant qu’ils étaient aussi dans le flou au niveau de leur direction.

En manque d’argent et pénalisés par plusieurs amendes (dont une pour avoir recruté… Julius Erving, alors que ses droits appartenait déjà aux Squires en ABA et aux Bucks en NBA), leur avenir semblait incertain et cela n’a pas aidé à séduire la star universitaire, malgré une offre de salaire concrète et attractive posée sur sa table.

On notera d’ailleurs que, cette année-là, Marvin Webster, un autre prospect drafté dans le Top 3 par Atlanta, a également préféré rejoindre Denver en ABA. La preuve que les problèmes en interne de la franchise l’ont conduit à sa perte au milieu de la décennie 70 et, finalement, l’équipe sera vendue et changera de propriétaire en 1977, ce qui lui fera beaucoup de bien (merci Ted Turner).

Sans que David Thompson, le « Michael Jordan avant Michael Jordan » pour certains, ne joue une seconde sous les couleurs des Hawks. En effet, après son passage chez les Nuggets en ABA, il continuera chez eux en NBA et il y deviendra un All-Star réputé (trois fois), formant d’abord un duo redoutable avec Dan Issel, avant d’en former un tout aussi dangereux avec Alex English. Puis que ses problèmes d’addiction à l’alcool et à la drogue ne finissent par causer sa perte dans les années 1980…

David Thompson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
1976-77 DEN 82 37 50.7 76.6 1.0 2.0 4.1 4.0 2.0 1.0 0.0 0.0 25.9
1977-78 DEN 80 38 52.1 77.8 1.0 2.0 4.9 4.0 2.0 1.0 3.0 1.0 27.2
1978-79 DEN 76 35 51.2 75.3 1.0 2.0 3.6 2.0 2.0 0.0 2.0 1.0 24.0
1979-80 DEN 39 32 46.8 36.8 75.8 1.0 3.0 4.5 3.0 2.0 1.0 2.0 0.0 21.5
1980-81 DEN 77 34 50.6 25.6 79.5 1.0 2.0 3.7 3.0 3.0 0.0 3.0 0.0 25.6
1981-82 DEN 61 20 48.6 28.6 81.4 0.0 1.0 2.4 1.0 2.0 0.0 2.0 0.0 14.9
1982-83 SEA 75 29 48.1 20.0 78.4 1.0 2.0 3.6 2.0 1.0 0.0 2.0 0.0 15.9
1983-84 SEA 19 18 53.9 0.0 84.9 0.0 1.0 2.3 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0 12.6
Total   509 32 50.4 27.7 77.8 1.0 2.0 3.8 3.0 2.0 0.0 2.0 0.0 22.1

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités