News

À Charlotte, tout le monde veut revenir !

NBA: NOV 01 Hawks at HornetsBattus avec les honneurs et fiers malgré leur défaite en sept matches contre Miami, les Hornets viennent de terminer la plus belle saison de la franchise version feu-Bobcats. Michael Jordan et Rich Cho ont bâti un effectif capable de jouer les premiers rôles en NBA finissant dans le Top 10 des meilleures attaques et des meilleures défenses de la ligue, chose que seuls les Warriors, les Spurs, les Cavs, et les Clippers ont réussi à faire cette année.

Le travail des dirigeants reprend aujourd’hui pendant que celui des joueurs s’arrêtent, avec comme objectif de garder le noyau de cette équipe intact, voire d’y apporter quelques atouts supplémentaires. Pas une mince affaire quand on sait que Nicolas Batum, Marvin Williams, Courtney Lee et Al Jefferson sont libres, et que Jeremy Lin peut également décidé de le devenir. Sans compter Tyler Hansbrough, Jorge Gutierrez ou Troy Daniels (dans une moindre mesure).

Après avoir rangé son casier cet après-midi, chaque Hornet a fait le point sur sa situation et ses intentions, de manière plus ou moins précise. Ainsi, Marvin Williams par exemple n’y va pas par quatre chemins.

« Il n’y a aucun doute là-dessus, je veux revenir. Je le fais savoir tout de suite, c’est la saison au cours de laquelle j’ai pris le plus de plaisir ».

Au rayon renaissance aux côté de Williams et de ses 12 points de moyenne cette année, on trouve Jeremy Lin, qui a lui aussi retrouvé plaisir après un passage raté à Los Angeles.

« Je veux définitivement jouer avec ces joueurs et pour ce coach. Aucun doute dans mon esprit sur mon retour ici la saison prochaine. Quand vous voyagez beaucoup comme je l’ai fait, vous voyez beaucoup d’organisations différentes, et j’ai vécu ici des choses que je n’avais pas connu auparavant. Du 1er au 15e joueur, tout le monde était sur la même longueur d’onde, du premier au dernier jour. »

Même son de cloche chez Courtney Lee, qui expliquait hier soir après la défaite vouloir revenir l’an prochain, avec comme objectif de gagner non pas un match de playoffs, mais une série.

Nicolas Batum : « Un travail à finir »

Al Jefferson, qui a prouvé une fois de plus en playoffs qu’il ne faisait pas partie des meubles, a lui aussi vanté les qualités de ce groupe, avec qui il aimerait tenter le coup à nouveau.

« On a un super groupe de gars qui veulent gagner et bien jouer. J’adorerais donner une nouvelle chance à cette équipe. Avec Michael Kidd-Gildcrist et de l’expérience en plus, on aurait une meilleure chance. »

Enfin, Nicolas Batum a quant à lui expliquer qu’il avait « un travail à finir » à Charlotte, le facteur déterminant dans sa décision étant le retour de ses coéquipiers ou non la saison prochaine.

« Pour la première fois en huit ans, j’ai joué comme j’en avais envie » a expliqué le Français.

De quoi ravir son entraineur, qui ne tarit pas d’éloges à son sujet et qui fait du Français la priorité numéro 1 de l’intersaison.

« Je le vois, s’il reste régulier et en bonne santé, avoir le calibre d’un All-Star » explique Steve Clifford. « Il est à son meilleur niveau, je n’ai pas fréquenté beaucoup de joueurs de sa taille avec ses capacités et son QI basket. »

Autour d’un Kemba Walker « passé dans le Top 10 des meilleurs meneurs de NBA cette année » selon Clifford, et d’un MKG dont « le retour va tout changer » les dirigeants vont devoir manoeuvrer habillement pour garder l’alchimie de cet effectif. À priori, Rich Cho devrait mettre de l’argent pour garder Batum, Lin et Williams en priorité, avant d’essayer pourquoi pas d’attirer Dwight Howard…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *