Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CLE43
DET46
WAS37
UTH43
BOS4
DEN11
TOR15
NYK10
OKC
MIA1:00
SAS
GSW1:00
DAL
NOR1:30
PHO
CHI3:00
POR
IND3:30

Les articles sur "spurs"

Le grand 8 pour les Spurs !

Après deux victoires de suite, les Blazers sont tombés sur un os à San Antonio (108-103). Pire, ils ont surtout perdu CJ McCollum touché à la jambe gauche. DeMar DeRozan (21 points) a mené une attaque texane équilibrée avec sept joueurs à 10 points et plus.

Dépassé par Damian Lillard pour la deuxième place des meilleurs scoreurs des Blazers la veille, LaMarcus Aldridge n’est pas froissé. Au contraire, il a félicité son ancien coéquipier.

Mais sur le terrain, contre Portland, LaMarcus Aldridge commence fort avec 8 des 10 points de son équipe. DeMar DeRozan y va également de ses 12 points en premier quart et le duo score l’intégralité des 19 premiers points de San Antonio. Damian Lillard, à l’inverse, fait chou blanc avec un 0/5. Portland tient cependant le coup avec CJ McCollum qui met 8 points. DeRozan rentre un ultime tir à mi-distance pour donner l’avantage à San Antonio au bout du 1er quart (23-21). Lire la suite »

Réconcilié avec Damian Lillard, LaMarcus Aldridge est prêt à finir sa carrière à Portland

Pilier des Spurs, l’intérieur All-Star s’est expliqué avec Damian Lillard et il n’exclut pas de finir sa carrière aux Blazers.

À l’instar de Kyrie Irving et de LeBron James, le tandem Lillard-Aldridge a aussi traversé quelques turbulences avec des problèmes d’ego entre un joueur d’expérience et un petit jeune aux dents longues. En 2015, c’est la rupture et LaMarcus Aldridge préfère rejoindre les Spurs où l’attend un contrat de 84 millions sur quatre ans. Lire la suite »

Et de six pour les Spurs !

Portés par un trio DeRozan-Aldridge-White, auteurs de 84 des 112 points de leur équipe, les Spurs remportent le derby texan face à des Mavericks d’un Luka Doncic en difficulté (112-105).

Pas de retard à l’allumage pour cette rencontre ! Dirk Nowitzki est dans le cinq majeur, et se lance avec Derrick White dans un concours à 3-points qui tourne d’abord à l’avantage de l’Allemand (15-13). LaMarcus Aldridge (28 pts) et DeMar DeRozan (33 pts) ont du mal à avoir des ballons en attaque, et les Spurs sont à l’arrêt. Lire la suite »

Les Spurs saluent Dirk Nowitzki, avant-gardiste à plusieurs niveaux

La nuit prochaine, l’Allemand affronte les Spurs pour l’une des dernières fois de sa carrière.

« Espoir. » Tel est le premier mot qui vient à l’esprit de Patty Mills au moment d’évoquer la carrière gigantesque de Dirk Nowitzki. Selon le shooteur des Spurs, l’Allemand incarne cet « espoir que les joueurs internationaux peuvent faire carrière en NBA ». Lire la suite »

À San Antonio, Denver rate le hold-up de très, très peu !

Menés de 21 points en première mi-temps, les Nuggets sont revenus dans la partie derrière Jamal Murray dans les cinq dernières minutes mais ils échouent à un petit point pour enregistrer une troisième défaite consécutive (104-103).

Actuellement septième à l’Ouest, San Antonio se doit d’engranger les victoires pour assurer sa place en playoffs et les joueurs de Gregg Popovich entament la rencontre avec le couteau entre les dents.

Dans le sillage d’un LaMarcus Aldridge qui donne le tournis à Nikola Jokic, les Spurs profitent des errements défensifs des Nuggets pour prendre douze longueurs d’avance (23-11). Mike Malone a beau ouvrir son banc, Denver n’est pas dans le coup. Face à la défense agressive des Texans, Will Barton et Jamal Murray enchainent les balles perdues, les tirs ne cessent d’heurter le cercle et ils terminent le premier quart temps en encaissant un 11-0 (36-17) ! Lire la suite »

Un grand LaMarcus Aldridge enfonce le Thunder

Après leur rodeo trip catastrophique, les Spurs engrangent à domicile. La réception d’Oklahoma City s’est terminée comme celle de Detroit : par une victoire (116-102). LaMarcus Aldridge (27 points, 10 rebonds) et DeMar DeRozan (18 points, 7 passes) ont facilement maté une équipe du Thunder en chute libre sans Paul George (4e revers de rang).

Les Spurs démarrent très fort. Derrick White et LaMarcus Aldridge lancent un 14-7 initial qui se transforme bientôt en 21-9 et le Thunder est dans les cordes d’entrée. Auteur de 54 points face au Thunder début janvier, Aldridge score 13 points en 9 minutes et DeMar DeRozan se met tranquillement en rythme dans le périmètre. OKC sort la tête de l’eau avec un superbe alley oop entre Russell Westbrook et Jerami Grant. Ce dernier ajoute un nouveau dunk mais la route est encore longue avec Aldridge qui finit à 17 points… Rudy Gay s’envole pour un dernier dunk et le Thunder parvient tout de même à revenir à -11 à la fin du 1er quart (36-25). Lire la suite »

Les Nets enfoncent des Spurs à côté de leur basket

Nouvelle défaite des Spurs qui glissent à la 8e place, battus 101-85 à Brooklyn après avoir compté jusqu’à 23 points de retard. LaMarcus Aldridge (26 points et 10 rebonds) n’a pas grand chose à se reprocher mais c’est insuffisant pour faire douter le 6e de la conférence Est.

Battus facilement par les Knicks la veille, les Spurs doivent se rattraper face au Nets pour la dernière étape de leur « rodéo trip ». Mais le collectif des hommes de Kenny Atkinson est bien huilé, chaque joueur cherche la bonne passe, le bon déplacement afin d’aider son coéquipier à scorer. Joe Harris se retrouve en bout de chaîne et le dernier vainqueur du concours à 3-points brille (17-10). Lire la suite »

Face à de tristes Spurs, les Knicks gagnent enfin un match à domicile

Après 18 défaites de suite au Madison Square Garden, les coéquipiers de Dennis Smith Jr. s’imposent 130-118 face aux Spurs. Les hommes de Gregg Popovich continuent de glisser au classement, et ils sont sous la menace des Kings dans la course aux 7e et 8e places.

Pas de DeAndre Jordan à l’entre-deux, victime d’une entorse à l’entraînement, mais les Knicks prennent tout de même le meilleur départ grâce à leur sniper Damyean Dotson. Avec ses tirs à 3-points, il fait oublier la claquette contre leur camp de ses coéquipiers, et Dennis Smith Jr. l’épaule pour prendre le meilleur départ (12-8).

Sans forcer, le duo DeRozan-Aldridge met sa main sur le match, et les Spurs prennent les commandes (17-14). Niveau basket, ce n’est pas très séduisant avec une équipe de San Antonio qui essaie de jouer demi-terrain et des Knicks sans véritable cohésion. Ça profite tout de même à Kevin Knox, rapide et puissant, et même adroit de loin pour donner quatre points d’avance après douze minutes (30-26). Lire la suite »

Sur le fil, Kawhi Leonard gâche le retour de DeMar DeRozan à Toronto

Retour à Toronto on ne peut plus cruel pour DeMar DeRozan (23 points). Alors qu’il pensait pouvoir valider cette soirée riche en émotions par une victoire, Kawhi Leonard (25 points) lui pique le ballon pour donner la victoire à Toronto (120-117).

Malgré des choix compliqués en attaque, San Antonio limite la casse en début de match et comme si l’atmosphère n’était pas assez chargée en émotion, DeMar DeRozan reçoit une très longue standing ovation du public après une vidéo hommage qui semble perturber un peu plus les joueurs sur le terrain. Marc Gasol sort après 3 minutes, 2 fautes et 3 tirs manqués, Jeremy Lin se fait contrer 2 fois par Jakob Poeltl, et San Antonio passe devant… mais seulement pour quelques secondes : Serge Ibaka conclut le premier quart avec 5 points de suite (26-23). Lire la suite »

Le « Gasolico » toujours attendu par Marc et Pau

En marge du deuxième duel de l’année opposant les Raptors de Kawhi Leonard aux Spurs de DeMar DeRozan, la rencontre sera également marquée par un rendez-vous inédit entre Pau et Marc Gasol, ce dernier évoluant désormais avec Toronto, après dix ans passés à Memphis.

Le match de demain, entre San Antonio et Toronto, sera celui des retrouvailles à plus d’un titre. Pour la première fois de sa carrière, Marc va ainsi affronter son grand frère Pau avec une autre tunique que celle des Grizzlies.

Première en tant que titulaire ?

Même après dix ans de confrontation, le nouvel intérieur des Raptors a expliqué attendre ce match avec impatience, peut-être même d’ailleurs plus qu’auparavant.

« C’est même plus fun aujourd’hui. Plus on vieillit, plus on chérit ces moments-là. Je veux toujours lui botter les fesses, il n’y a rien de nouveau de ce point de vue, mais maintenant j’apprécie ça encore plus », a confié Marc Gasol.

Après avoir débuté sur le banc lors de ses trois premiers matchs avec Toronto, Marc Gasol pourrait être propulsé dans le cinq majeur pour la réception des Spurs. C’est en tout cas ce qu’a sous entendu Nick Nurse, le « head coach » des Raptors ayant concédé qu’il n’avait pas encore fait son choix entre lui et Serge Ibaka pour occuper le poste 5. Comme c’était le cas avec Jonas Valanciunas, l’entraîneur fait son choix en fonction de l’adversaire.

Les frères Gasol n’ont pu se croiser qu’une seule fois cette saison en raison des blessures de Pau. Le 10 janvier dernier, les Grizzlies l’avaient emporté 96-86 emmenés par un Marc Gasol en pleine forme (26 points, 14 rebonds, 3 passes décisives). En 20 minutes, Pau Gasol avait lui cumulé 7 points et 12 rebonds.