Présaison
NBA
Présaison
NBA
MIA
ATL1:30
MEM
CHA2:00
DAL
OKC2:30
PHO
DEN3:00
UTH
SAC3:00
LAL
GSW4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Spurs – Nuggets : le chef-d’oeuvre de Derrick White

Avec son meilleur match en carrière, Derrick White (36 pts) écoeure Jamal Murray et les Nuggets pour permettre à San Antonio de s’imposer 118-108. Les Spurs conservent l’avantage du terrain.

Dans une ambiance fantastique, les Spurs se montrent dès l’entame de match. La balle circule parfaitement avec l’idée de trouver le joueur démarqué. Heureusement pour Denver, Paul Millsap connait ce genre de match et l’ancien intérieur des Hawks s’applique à ne pas laisser les hommes de Greg Popovich prendre le large (11-11).

Mais voilà, on sent bien que les Nuggets ont du mal à attaquer la défense des Spurs dans ce premier acte. Mangé par Derrick White, Jamal Murray est transparent et Denver a trop peu de solutions sur les extérieurs pour l’instant.

À l’inverse, les Texans continuent leur démonstration. L’alternance poste haut/poste bas est parfaite. LaMarcus Aldridge tient son rôle à la perfection et Derrick White semble lancé pour réaliser un match historique. Auteur de 10 points dans ce premier quart-temps, on n’a vu que lui lors des 12 premières minutes côté Spurs. Sa vitesse de drive fait très mal à la défense des Nuggets qui n’a aucune solution pour l’instant (31-22).

Le banc de Denver fait très mal

Justement, Mike Malone ouvre son banc pour en trouver. Et ça fonctionne. Beasley, Plumlee et Craig changent complètement la physionomie de cette rencontre. Avec ces trois soldats sur le terrain, Denver inflige un 16-0 à des Spurs complètement dépassés. Ce jeu en première intention des joueurs du Colorado est juste parfait. Et que dire de l’énergie défensive mise par Plumlee ou Morris… Les Spurs doivent vite s’adapter.

Le retour de White sur le terrain fait du bien à son équipe sur le plan offensif, mais défensivement, San Antonio a toujours autant de mal à résister à la vitesse des extérieurs adverses. Jokic participe aussi à la fête (46-38). Collectivement, San Antonio ne propose plus grand-chose, c’est dommage… Heureusement, White est toujours en feu et ce dernier fait vivre un enfer à Murray. Denver le laisse prendre trop de vitesse sur ses drives et, ensuite, cela devient mission impossible pour eux de le stopper. Son panier primé permet aux Spurs de revenir à trois points (52-49).

San Antonio est de retour et les Texans le doivent entièrement à un Derrick White en mode robot. Plus rien ne lui résiste, il est sur une autre planète ! À l’image de son interception conclue par un dunk à dix secondes de la mi-temps. San Antonio est repassé devant (61-58).

Le calvaire de Jamal Murray

Après avoir laissé le jeu venir à lui en première période, DeMar DeRozan est nettement plus agressif au retour de la mi-temps et son équipe en profite (72-64). L’ancien joueur vedette des Raptors a pris le match à son compte et Denver peine à trouver les solutions. San Antonio a ralenti le jeu pour forcer son adversaire à jouer sur jeu placé. Nikola Jokic et sa bande ont toutes les peines du monde pour l’instant à forcer le verrou adverse à l’image d’un Jamal Murray toujours aussi dépassé par les événements (77-70). D’ailleurs, sa sortie fait du bien à son équipe. Le jeu est moins statique et Denver oblige son adversaire à faire des rotations défensives. En patron, Jokic brille et Denver revient à deux possessions (79-74).

Comme lors du second quart-temps, les rotations de Mike Malone sont bonnes, et l’énergie positive apportée par les remplaçants permet à Denver de recoller au score. Monte Morris a nettement plus d’impact que Jamal Murray par exemple et grâce à son banc, Denver n’a pas dit son dernier mot (88-84).

Derrick White fait lever la salle

La salle est debout pour débuter les 12 dernières minutes et Beasley, encore lui, tente de refroidir l’ambiance (93-89). Mais ça reste toujours autant compliqué pour Murray ce soir. White le mange des deux côtés du terrain. C’est encore lui qui trouve Belinelli à 3-points après avoir chipé le ballon au meneur canadien. Puis, il redonne lui-même une belle avance à son équipe (98-89).

Denver ne répond plus, au plus mauvais des moments. Le duo Poeltl-Aldridge prend le dessus et Derrick White, auteur d’un match incroyable, enflamme toute la salle d’un magnifique tir à 3-points : Denver est KO (110-94). Les deux coaches ont compris que c’était terminé, et ils ouvrent un peu plus leur banc. Denver réduit l’écart mais San Antonio garde son avance jusqu’au bout (118-108), et conserve surtout l’avantage du terrain.

Spurs / 118 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 34 8/17 0/1 2/2 4 7 11 5 3 0 2 1 18 24
J. Poeltl 31 4/5 0/0 2/4 5 2 7 3 4 1 0 0 10 18
D. White 33 15/21 1/4 5/6 0 5 5 5 2 3 1 1 36 42
D. DeRozan 38 9/18 0/1 7/8 2 2 4 5 3 3 0 0 25 27
B. Forbes 34 3/10 3/7 1/2 0 3 3 2 3 0 0 0 10 7
D. Motiejunas 4 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 2 3
Q. Pondexter 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Bertans 6 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
R. Gay 24 2/8 1/2 6/8 3 7 10 2 4 1 3 0 11 13
D. Cunningham 1 0/0 0/0 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 1
P. Mills 18 0/2 0/0 0/2 0 1 1 1 0 1 0 0 0 -1
L. Walker IV 1 0/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2
M. Belinelli 17 2/5 2/3 0/0 0 2 2 1 1 0 0 0 6 6
Total 44/89 7/18 23/32 15 30 45 24 20 9 6 2 118
Nuggets / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Millsap 29 5/7 1/2 3/4 0 1 1 0 5 0 1 0 14 11
N. Jokic 32 8/14 3/6 3/4 2 6 8 7 3 0 1 0 22 29
J. Murray 31 2/6 2/5 0/2 0 1 1 2 1 1 4 0 6 0
W. Barton 20 2/6 0/2 0/0 0 2 2 0 1 0 3 1 4 0
G. Harris 33 4/13 2/5 2/4 1 3 4 7 2 1 1 0 12 12
J. Hernangomez 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1
J. Vanderbilt 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
T. Lyles 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 2 1 0 0 0 0 2
M. Plumlee 19 4/5 0/0 0/2 2 1 3 3 4 0 1 0 8 10
T. Craig 14 5/7 2/3 0/0 3 3 6 1 2 1 0 0 12 18
M. Morris 25 5/10 0/0 0/0 0 2 2 7 1 0 1 0 10 13
M. Beasley 28 7/13 5/6 1/1 2 7 9 2 1 0 1 0 20 24
Total 42/81 15/29 9/17 10 27 37 31 21 3 13 1 108

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés