Matchs
hier
Matchs
hier
POR99
GSW110

Les articles sur "phoenix"

Draft 2019 : Brandon Clarke se verrait bien aux Suns

Né à Vancouver, l’ailier fort de Gonzaga a grandi à Phoenix, et il se verrait bien aux côtés de Deandre Ayton dans la raquette des Suns.

Quand on le voit jouer, on pense au Carlos Boozer de Duke. Un ailier-fort hyper tonique, et le Draft Combine a confirmé que Brandon Clarke était un phénomène athlétique.

Mesuré à 2m02, sans chaussures, le partenaire de Killian Tillie à Gonzaga affiche une détente de 1m03 ! Ce qui lui permet d’embrasser le cercle : « C’est là que je me suis rendu compte que je pouvais vraiment aller haut » dit-il à l’Arizona Republic. Lire la suite »

Fait divers : Josh Jackson fait des siennes…

L’ailier des Suns a tenté à plusieurs reprises de s’incruster dans la zone VIP du Rolling Loud Festival à Miami. Les policiers ont dû le menotter et… il s’est enfui.

C’est l’intersaison, et certains joueurs NBA vont s’inviter dans les colonnes des faits divers. Après D’Angelo Russell et Kristaps Porzingis, c’est au tour de Josh Jackson. Lire la suite »

Les Suns ont rencontré Monty Williams

L’actuel assistant des Sixers et ancien coach des Pelicans intéresse Phoenix et les Lakers.

Les Sixers les avaient autorisés à rencontrer leur assistant Monty Williams, et les dirigeants des Suns ont pris le premier avion pour Toronto, où Philly joue ce soir, pour lui exposer leur projet. Après une nouvelle saison catastrophique, Phoenix a viré son coach Igor Koskokov, et le GM James Jones ainsi que son vice-président Jeff Bower ont fait de Monty Williams leur priorité. Lire la suite »

Phoenix cherche un coach à poigne

Le nouveau GM détaille sa politique, sans regarder dans le rétroviseur.

Promu GM titulaire à Phoenix, James Jones a rapidement licencié Igor Kokoskov, nommé il y a un an par son prédécesseur. « La vérité, c’est qu’on a changé d’objectif en cours de saison : à son arrivée, on avait Trevor Ariza, Ryan Anderson et Tyson Chandler, une équipe de vétérans, et quelques semaines plus tard il y avait quatre rookies dans la rotation » justifie-t-il. Lire la suite »

Décès de John MacLeod, ancien coach des Suns

Les dirigeants de Phoenix ont annoncé la mort de leur ancien entraîneur, recordman de victoires à la tête de la franchise, de 1973 à 1987.

Dans les années 1970-1980, les dirigeants des Suns ne changeaient pas d’entraîneur tous les deux jours, et de 1973 à 1987, un seul coach s’est assis sur le banc : John MacLeod.

Recordman de victoires avec la franchise de Phoenix, ce dernier s’est éteint dimanche à l’âge de 81 ans. Avec 14 saisons d’affilée sur le banc des Suns, il détient l’une des plus longues séries de l’histoire de la NBA. Lire la suite »

Les Suns gardent James Jones comme GM

Après avoir recruté Jeff Bower comme vice-président, les dirigeants de Phoenix ont décidé de conserver l’ancien shooteur des Suns et des Cavaliers comme GM.

Finalement, Robert Sarver a décidé de conserver James Jones comme GM. Nommé vice-président il y a deux ans, puis GM intérimaire en début de saison après le renvoi de Ryan McDonough, l’ancien shooteur a convaincu qu’il était le GM idoine pour assurer le recrutement de la franchise. Lire la suite »

Dallas – Phoenix : Dirk Nowitzki (30 pts) et Jamal Crawford (51 pts) font briller les yeux

Dirk Nowitzki l’a annoncé après la rencontre : c’était la dernière de sa carrière à domicile. Et au cas où il prendrait lui aussi sa retraite, Jamal Crawford a sorti un match complètement fou pour rendre la fête encore plus belle.

Les Mavs ayant mobilisé tout le personnel de la franchise pour accueillir Dirk Nowitzki à l’American Airlines Arena, on a vite compris que cette entrée dans la salle de ses plus grands exploits était la dernière. Ses 30 tirs pris au cours de la rencontre, dont les 8 premiers de Dallas, constituaient un autre indice. Lire la suite »

Le « Big Three » du Jazz repousse les Suns

Le trio Joe Ingles (27 points, 6/8 à 3-points, 8 passes, 5 rebonds), Donovan Mitchell (29 points, 6 passes, 5 rebonds), Rudy Gobert (17 points, 13 rebonds, 5 contres) a mené Utah à une sixième de victoire de suite sur le parquet des Suns (118-97).

Avec un Élie Okobo (15 points) titulaire et en réussite, les Suns démarrent la rencontre sur un 10-0. L’écart atteint rapidement les treize longueurs mais l’euphorie de Phoenix est stoppée net par une entorse de la cheville gauche pour Devin Booker. L’arrière rejoint les vestiaires. On ne le verra plus de la soirée, et même de la saison. Lire la suite »

Avec un Devin Booker en mode passeur, les Suns l’emportent face aux Cavaliers

Dans ce duel de mauvais élèves de la NBA, ce sont les Suns qui s’imposent chez eux (122-113). Devin Booker (25 points, 13 passes) et Josh Jackson (19 points, 10 rebonds) ont été les deux joueurs majeurs pour Phoenix.

Mikal Bridges pour deux 3+1

Les Suns prennent ce match par le bon bout. Devin Booker est visiblement d’humeur partageuse car il sert son rookie Mikal Bridges pour deux 3-points, dont le dernier avec la faute ! Titulaire, Elie Okobo se montre aussi dans l’exercice du tir de loin et ça fait 14-6 d’entrée pour les locaux.

Le Bordelais y retourne pour une seconde couche mais le vent commence tout de même à tourner en faveur des Cavs. Ante Zizic et Larry Nance Jr. remettent Cleveland dans le droit chemin sous les panneaux et Jordan Clarkson donne même trois points d’avance après un un rebond offensif et un nouveau panier près du cercle, plus la faute. Phoenix termine cependant sur un 11-0 dont un nouveau 3+1 de Mikal Bridges pour reprendre la tête (31-23).

La tempête continue de s’abattre sur les Cavs avec un 10-2 en début de deuxième quart, avec Jimmer Fredette qui fait frissonner son nouveau public grâce à un tir sur un pied en ligne de fond. Inspiré par son jeune coéquipier Mikal Bridges, Jamal Crawford trouve lui aussi le 3-points plus la faute de Collin Sexton et Phoenix a la main sur ce match avec quasiment 20 points d’avance. Cet écart tient grosso modo jusqu’à la pause, quand Devin Booker prend le dernier tir (71-52).

Josh Jackson en deuxième rideau

Face à son ancienne équipe, Brandon Knight essaie bien de montrer la voie au retour des vestiaires avec sept points rapides. Mais Dragan Bender stoppe l’hémorragie avec un panier bien servi dans la peinture.

Devin Booker continue de mettre ses coéquipiers en confiance avec ses passes, mais il ne peut « passer » ce tir à 3-points en première intention. À l’inverse, Cedi Osman est en galère offensive avec un 1/12 qui fait mal aux yeux au final… Dans l’ensemble, Cleveland tient pourtant le choc en 3e quart, avec un 11-2 qui les ramène à -9 et Zizic qui s’arrache au rebond offensif. Jackson a beau bâcher Nwaba par derrière, les Cavs sont bien revenus au score avant le dernier quart (91-84).

Cleveland revient même à -5 en début de quatrième quart-temps mais Jamal Crawford assure pour les Suns, qui reprennent un peu d’air avec un 14-4 initial. Le vétéran n’hésite pas à tirer sur la gâchette et Devin Booker apprécie sur le banc ! Jackson file placer un dunk par-dessus Nwaba et glisse un nouveau contre en deuxième rideau, sur Brandon Knight cette fois. Phoenix a de nouveau fait le break (+16) !

La fin de match voit l’improbable duo Chriss – Stauskas ramener Cleveland à deux possessions seulement (-6) mais Devin Booker met rapidement un terme à leurs espoirs, et avec ses 25 points et 13 passes, il mène son équipe en patron (122-113).

Suns / 122 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Holmes 24 6/7 0/0 1/3 0 10 10 0 5 0 1 2 13 21
D. Bender 27 6/11 0/4 0/0 2 8 10 2 4 0 0 2 12 21
M. Bridges 41 5/9 3/6 2/2 0 2 2 2 2 0 1 3 15 17
E. Okobo 13 2/3 2/3 0/0 0 1 1 0 1 0 3 0 6 3
D. Booker 35 8/18 2/9 7/7 0 3 3 13 3 0 6 0 25 25
R. Spalding 5 1/3 0/0 0/0 2 0 2 0 0 0 0 0 2 2
J. Jackson 34 7/11 2/3 3/4 1 9 10 4 4 1 0 5 19 34
J. Fredette 6 2/3 0/0 2/2 0 0 0 1 0 0 0 0 6 6
J. Crawford 30 7/10 3/6 2/2 0 0 0 5 2 0 2 0 19 19
T. Daniels 25 2/9 1/6 0/0 0 2 2 1 1 0 0 0 5 1
Total 46/84 13/37 17/20 5 35 40 28 22 1 13 12 122
Cavaliers / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Nance Jr. 30 4/7 0/1 1/1 1 11 12 4 2 2 3 0 9 21
C. Osman 33 1/12 0/6 1/1 0 0 0 3 6 1 0 0 3 -4
T. Thompson 21 6/8 0/0 3/6 4 1 5 0 0 0 0 0 15 15
B. Knight 25 4/8 2/4 0/0 0 2 2 0 5 1 2 0 10 7
C. Sexton 39 9/23 1/4 2/2 3 1 4 3 3 0 2 0 21 12
M. Chriss 10 3/5 0/0 0/0 3 4 7 0 4 0 1 0 6 10
C. Frye 3 1/2 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 2
A. Zizic 14 5/6 0/0 5/9 5 2 7 2 3 0 0 1 15 20
J. Clarkson 33 8/16 1/3 3/3 2 4 6 3 0 1 0 0 20 22
N. Stauskas 17 3/8 3/3 0/0 0 1 1 1 0 0 1 1 9 6
D. Nwaba 16 1/4 0/0 0/0 0 4 4 1 1 0 0 1 2 5
Total 45/99 8/22 15/22 18 30 48 17 24 5 9 3 113

À cause du duo Conley-Valanciunas, Devin Booker frôle encore les 50 points pour rien

Menés presque tout le match à cause des 24 points de Devin Booker dans le premier quart (48 au total), les Grizzlies ont pu compter sur Mike Conley (33 points) et Jonas Valanciunas dans le money time (34 points) pour inverser la situation et dégoûter un peu plus le scoreur des Suns.

Les trois protagonistes avaient affiché la couleur dès le début de la rencontre : après huit minutes et 22-19 au tableau d’affichage, ils ont à eux trois inscrit 32 des 41 points marqués. Avec un avantage pour Devin Booker, sur son nuage, qui pointe déjà à 17 unités. L’arrière reçoit alors le soutien de Deandre Ayton, auteur d’un 8-0 à lui tout seul pour mettre son équipe à +11, avant que son arrière n’inscrive 8 nouveaux points lui aussi pour atteindre les 24 unités après 12 minutes (38-23) ! Lire la suite »