Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

G-League : à Phoenix, on annonce la naissance des Valley Suns

G-League – Comme annoncé, la franchise de Phoenix aura son équipe pour la saison 2024/25 dans l’antichambre de la NBA. On connaît désormais le nom de cette formation.

Valley SunsPlus de 12 000 fans ont proposé des noms pour l’équipe. Celui qui a été retenu ? Les Valley Suns. C’est ainsi que s’appellera la formation G-League affiliée à la franchise NBA basée à Phoenix. La seule à ne pas disposer d’équipe G-League depuis que les Northern Arizona Suns (2016-2021) avaient été revendus aux Pistons par l’ancien propriétaire du club, Robert Sarver.

« Ironiquement, c’est moi qui ai acheté l’équipe aux Suns et l’ai transférée à Detroit, et trois ans plus tard, je suis ici. C’est vraiment très important. La G-League est un élément essentiel pour de nombreuses franchises NBA », note Josh Bartelstein, le CEO des Suns, après avoir été en poste chez les Pistons.

Le dirigeant considère que cette nouvelle entité, qui jouera ses matchs à domicile sur le campus de l’université d’Arizona State, offrira aux fans « une atmosphère énergique et familiale tout en développant les talents en devenir sur et hors du terrain. Nous sommes ravis de lancer la nouvelle équipe de G-League avec un nom et une identité choisis par nos fans et inspirés par le paysage désertique unique que nous considérons comme nôtre. »

Une ligue qui gagne en épaisseur

Le logo des Valley Suns présente des flammes vacillantes en forme de « V » et de « S » qui se rejoignent pour créer une icône sphérique en forme de soleil. Les triangles du logo représentent les sommets qui entourent la vallée du soleil et symbolisent l’ascension vers le sommet. Les couleurs orange et violet de l’équipe ont évidemment été inspirées par les Suns et les Phoenix Mercury. Voilà à quoi rassemblera la 32e équipe de ce championnat.

« Notre ligue n’a jamais été aussi riche en talents. Je crois que cette année, nous avons atteint un sommet avec 60% des joueurs NBA qui ont une expérience G-League. Au cours des deux dernières années, nous avons eu près de 100 choix de Draft, des choix de premier tour, qui ont joué dans notre ligue. Et l’année dernière, la moitié des choix de la lottery ont joué dans notre ligue. Lorsque les habitants de la vallée viennent voir les Valley Suns, ils voient les futures stars de la NBA », promet ainsi Shareef Abdur-Rahim, le président de la ligue.

Josh Bartelstein rappelle ainsi que des joueurs comme Bol Bol, Grayson Allen et Damion Lee, membres de l’équipe première, « sont de plus en plus nombreux à commencer leur carrière en G-League et à se développer, à apprendre notre système, à apprendre comment nous voulons jouer, et à contribuer un jour à l’étape supérieure qui consiste à jouer des matchs ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités