Présaison
NBA
Présaison
NBA
MIA
ATL1:30
MEM
CHA2:00
DAL
OKC2:30
PHO
DEN3:00
UTH
SAC3:00
LAL
GSW4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

À Phoenix, les workouts prennent la forme de mini-stages

Cette semaine, les Suns ont testé douze joueurs en prévision de la Draft, et les jeunes universitaires sont repartis avec des conseils et du boulot.

S’il fera l’impasse sur les Summer Leagues pour permettre à un assistant de gagner en expérience, Monty Williams est en revanche bien là pour les workouts afin d’évaluer des joueurs en prévision de la Draft. De jeudi à samedi avait lieu le premier rassemblement avec deux groupes de six joueurs et le nouveau coach des Suns a mené les séances.

« Je sais juste que Monty adore le basket. Il adore enseigner. Il adore coacher » énumère James Jones, le GM de la franchise. « Chaque joueur est son joueur, peu importe qu’il soit de son équipe ou pas. C’est rafraichissant de le voir donner à ses gars des astuces dont ils pourront se servir pour le reste de leur carrière. »

En fait, plus qu’un workout, il s’agit donc de mini-stages et les jeunes joueurs universitaires apprécient, d’autant que Monty Williams semble être un entraîneur plutôt sympa et détendu.

« C’est clairement un blagueur. Il a dit quelques trucs amusants pendant l’entraînement, chambrant des joueurs qui trichent, du genre : « Eh gamin, ne te retourne pas ! » » raconte Grant Williams, ailier de Tennessee à l’Arizona Central. « On a vu quelques traits amusants de sa personnalité, mais c’est aussi quelqu’un de discipliné et qui a conscience que chaque détail compte. »

Un coach amusant donc, mais aussi très pédagogue et Tre’Shawn Thurman, ailier sorti de Nevada, est reparti la tête bien pleine. « J’aurais aimé avoir un calepin pour prendre quelques notes. Je sais que je suis diplômé mais je peux ramener des devoirs à la maison. Il est là, aussi actif que nous, alors qu’on a 30 ou 40 ans de moins que lui (à 47 ans, Monty Williams appréciera le compliment…). »

Pour les Suns, plus qu’un essai, il s’agit donc de stages où les joueurs repartent avec de vrais conseils à appliquer et James Jones tient à ce que ces jeunes se souviennent de leur passage à Phoenix : « On veut être certain qu’ils quitteront ce workout avec quelque chose qui les aidera dans leur parcours NBA, et même s’ils ne sont pas un membre des Suns, on espère qu’ils se souviendront de ce moment comme d’un tournant dans leur carrière. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés