Les articles sur "jeff green"

Le Top 5 de la nuit : le duel Fournier-Green en vedette

Un Green (Jeff) pour débuter le Top 5 avec un gros dunk sur les 2m21 de Boban Marjanovic, un Green (Danny) pour le finir avec le shoot de la gagne pour répondre au dunk à deux mains d’Evan Fournier.

Au milieu, un shoot à 3-points quasiment du milieu de terrain de Nik Stauskas face aux Knicks. Lire la suite »

Sobre, Bradley Beal compare Jeff Green à LeBron James

En signant à Washington pour une saison, Jeff Green va connaître sa sixième franchise en cinq ans. Une instabilité qui traduit le style de joueur qu’est l’ancien joueur des Celtics.

Ailier élégant et polyvalent, il s’adapte partout mais ne s’impose nulle part. Jamais il n’a réussi à retrouver son niveau des playoffs 2013 avec Boston. Pourtant, son coéquipier Bradley Beal estime qu’il avait, et a, tout pour réussir à très haut niveau. Lire la suite »

Pour Jeff Green, les Wizards ont ce qu’il faut pour aller en finale NBA

1979. Soit la toute dernière fois que la franchise de Washington passait au moins deux tours de playoffs. C’était il y a près de 40 ans et on ne parlait pas encore des Wizards, mais des Bullets. Recruté cet été avec Dwight Howard et Austin Rivers, Jeff Green entend mettre fin à ces décennies passées sans finale NBA – ou même de conférence – pour la franchise de la capitale. Pour ce faire, l’ailier peut s’appuyer sur une expérience récente : sa finale NBA avec les Cavs en juin dernier. Lire la suite »

Désormais chez les Wizards, Jeff Green assure que les sacrifices sont la clé du succès

De retour sur ses terres, Jeff Green ne boude pas son plaisir : en signant à Washington, l’ailier aura la chance de revoir ses amis et sa famille, « la chose la plus importante » à ses yeux. « Je pourrais voir mes nièces, permettre à mes filles de voir davantage leur famille. Je vais tout donner pour ma franchise, mais en dehors du parquet, c’est la famille d’abord. » Lire la suite »

Jeff Green, le coeur à l’ouvrage

En enchaînant un poster sur LeBron James puis un tir primé, à 6 minutes de la fin du Game 7, Jayson Tatum a redonné l’avantage à Boston et surtout l’espoir qu’un exploit était encore possible. Espoir balayé tout juste 20 secondes plus tard, par un tir primé de Jeff Green, l’homme qui a enfilé ce costume de facteur X qu’on retrouve si souvent lors des matchs décisifs. Lire la suite »

Jeff Green veut faire oublier son Game 1 raté

Promu titulaire pour les playoffs, Jeff Green a plus que déçu lors du Game 1 perdu contre Indiana, terminant la partie avec un zéro pointé : 0/7 aux tirs dont 0/3 à 3-points en 27 minutes. Seuls six joueurs dans l’histoire de Cleveland avaient passé plus de temps sur le parquet sans marquer un point. Lire la suite »

Jeff Green raconte sa première saison avec LeBron James

Après neuf saisons à l’affronter, et des dizaines de soirées à se le coltiner, Jeff Green a rejoint LeBron James l’été dernier à Cleveland. Un pari payant pour le cinquième choix de draft 2007, devenu titulaire pour la fin de saison, et une expérience forcément particulière à côté de « l’Élu ». Lire la suite »

Cleveland : Jeff Green promu titulaire pour les playoffs


Tyronn Lue est revenu de sa petite période de repos avec des idées plein la tête. Première décision hier soir avant la victoire contre Washington, mettre Cedi Osman dans le cinq majeur à la place de Jose Calderon en l’absence de George Hill (et ce malgré sa belle prestation face à Toronto).

Deuxième choix : celui de Jeff Green, titulaire à la place de Larry Nance Jr. Une opportunité dont le vétéran a profité avec 21 points à 8/10 aux tirs après sa belle fin de partie face aux Raptors. De quoi passer en CDI pour les playoffs. Lire la suite »

Le Top 5 de la nuit : le touchdown de Jeff Green

Sympathique Top 5 avec un dunk « à l’ancienne » de Jarrett Allen, un superbe alley oop de Victor Oladipo ou encore ce shoot au buzzer du milieu de terrain de George Hill. Lire la suite »

Le Top 10 de la nuit : Come Fly With Jeff Green

Jeff Green illumine le Top 10 avec deux dunks dont il a le secret. Sur les deux, la même victime : Ian Mahinmi. Lire la suite »