NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIN
MIL22:30
CHA
CLE1:00
PHI
BRO1:00
TOR
SAS1:30
DET
LAC2:00
CHI
ORL2:00
NOR
NYK2:00
HOU
IND3:00
OKC
GSW3:00
MEM
DAL3:30
DEN
MIA4:00
SAC
WAS4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIN4.35MIL1.22Pariez
  • CHA1.61CLE2.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Test de chaussures | La Why Not? Zer0.4, lot de consolation pour Russell Westbrook

Jordan Brand a simplifié la ligne d’un Russell Westbrook qui a besoin de repères en ce moment.

Comme le zip chez Paul George, la sangle a été abandonnée sur la ligne Russell Westbrook dans un souci de simplifier une Why Not? Zer0.3 complexe. On espère que la WNZ4 le sera beaucoup moins.

CONFORT GÉNÉRAL

La première impression nous ramène un an en arrière sur la WNZ3 puisque le pied vient se mettre dans l’empeigne comme on se pose dans un canapé : c’est large, agréable, il y a de la place (et ça taille normalement). Il ne reste plus qu’à lacer solidement la chaussure pour se sentir maintenu. Il faut ici retenir le mot « solidement » : la sangle de la WNZ3, qui n’a pas forcément laissé un bon souvenir à nos pieds, a été abandonnée, et il faut donc compenser.

Note : 7,5/10

AMORTI

La précédente paire de la ligne proposait de la fluidité dans les mouvements grâce à une unité Zoom sous l’avant du pied. Jordan Brand a décidé de rétrécir la surface de cette poche d’Air, en superposant deux couches, la grande nouveauté de la chaussure. Dommage que ça ne prenne pas tout l’avant du pied.

Ce qui change surtout, c’est le poids enlevé à l’arrière du pied, avec un court feel impressionnant, mais forcément un peu moins d’amorti pour ceux qui sollicitent leurs talons. Une conception qu’on peut comprendre pour une chaussure destinée aux meneurs de jeu : de l’amorti et du retour d’énergie sur les pointes des pieds, du court feel, et plus de légèreté, ce qui manquait sur la WNZ3.

Note : 6,5/10

TRACTION

Comme sur la WNZ3, la division de la semelle en deux parties indépendantes n’a pas d’influence sur la traction. Et comme sur la WNZ3, l’objectif est atteint dans cette catégorie où Jordan Brand explique s’être servie de data pour élaborer les motifs. Seul point négatif ici : la durée de vie de ces derniers, qui ne résisteront sans doute pas à l’épreuve du bitume.

Note : 8,5/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

On se sentait surélevé sur la Why Not? Zer0.3, c’est l’inverse sur cette paire, et c’est forcément plus appréciable en terme de stabilité, même si la base de la chaussure n’est pas bien large. Toutes les économies faites un peu partout ont un impact sur le maintien global de la paire, qui ne pose pas de problème particulier, mais qui n’est pas cinq étoiles.

Note : 8/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

Jordan Brand a encore misé sur une multitude d’empiècements, avec des jeux sur les matières – notamment sur le modèle FACETASM – mais celles-ci sont de moins bonne facture : l’économie du poids passe aussi par-là. C’est mieux au niveau du jeu, moins bien au niveau de la durabilité.

On appréciera quand même l’audace sur le modèle précité, avec cette moumoute sur la languette, ou encore l’histoire racontée par le modèle « Upbringing », avec la mention du quartier de South Central à Los Angeles, sa ville natale, mais aussi le rouge et blanc de son lycée de Leuzinger, le 0 jaune sur fond bleu de UCLA, le vert de Seattle ou encore le bleu d’OKC.

Note : 8,5/10

VERDICT

La WNZ3 était faite pour Russell Westbrook, avec ses couleurs bien sûr, mais aussi une empeigne large fermée par une grosse sangle, un amorti sur l’avant du pied et beaucoup de mouse à l’arrière pour les atterrissages. Sauf que le poids ne convenait du coup pas forcément à celui d’un meneur de jeu lambda.

Une incohérence rectifiée avec un régime, un court feel à l’inverse renforcé, et une unité Zoom en plus à l’avant qui nous laisse un peu sur notre faim. Comme l’ensemble de la chaussure, qui fait bien le job sans parvenir à atteindre les sommets. Comme Russell Westbrook, finalement.

Note : 15,6/20

Poids de la chaussure (pointure 43) : 398 grammes

Prix : 139,90 euros chez basket4ballers.

Barème de notation

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Le classement 2020-21 des tests Basket USA

Air Jordan XXXV– 18,6/20
Nike LeBron 18 – 17/20
Air Zoom BB NXT – 17/20
Curry Flow 8 – 16,8/20
Layup REVO – 16,6/20 ou
Nike Kyrie 7– 16,6/20 ou
Zoom Freak 2 – 16,2/20 ou
Peak Lou Williams 3 – 15,8/20
– Jordan Why Not? Zer0.4 – 15,6/20
Crossover Cutlure Kayo LP2 – 15/20
Peak Lou Williams 2 – 15/20
Peak Lou Williams 1 – 14,6/20

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |