Draft News

Draft 2018 : le leadership de Marvin Bagley peut-il séduire les Kings ?

Pressenti au pied du podium dans notre Mock Draft 1.0, Marvin Bagley III s’estime être le meilleur joueur de la classe 2018. Après son workout à Sacramento, qui dispose du 2e choix, l’intérieur de Duke (21 points, 11.1 rebonds lors de sa saison NCAA) a voulu marquer le coup, compliquant la tâche du front office des Kings devant la possibilité de miser sur ce poste 4 au profil « NBA ready » malgré quelques lacunes au niveau défensif.

Son aspect « leader » pourrait effectivement séduire, surtout au sein d’une équipe en déficit dans ce registre.

Un apport précieux au rebond

C’est en tout cas ce qui ressort de ses réponses aux médias après son entraînement, où il s’est présenté comme un joueur se battant avec le cœur et haïssant la défaite. Sa présence dans la peinture et sa capacité à aimanter les ballons au rebond ne seraient en tout cas pas de trop pour les Kings, pourtant déjà dotés de beaux gabarits dans la peinture (Willie Cauley-Stein, Skal Labissiere, Zach Randolph…) mais parmi les pires équipes de la ligue la saison dernière dans le domaine (48.3 rebonds par match). Pour lui, c’est avant tout une question de cœur et d’envie qui font de lui un bon rebondeur.

« Le cœur, et c’est à peu près tout. Juste avoir la volonté de se présenter sur le parquet pour jouer le plus dur possible. Quand tu vois le ballon rebondir sur le cercle, vas le chercher, quoi qu’il arrive. Voilà ma façon de voir les choses ».

Les autres atouts du dynamique Bagley sont nombreux et pourront, d’après lui, être davantage mis en valeur en NBA.

« Je peux faire pas mal de choses différentes. Je ne suis pas unidimensionnel. Je peux jouer à l’intérieur et créer pour le reste de l’équipe. Je peux être un leader, un leader positif, en montrant l’exemple, et surtout, en jouant. (…) J’aime jouer, gagner et me battre dur pour ça chaque jour. Je consacre beaucoup de travail à ce jeu et c’est dur d’accepter l’échec. Et avec cet amas de travail que j’y mets, c’est dur pour moi de dire que je ne suis pas le meilleur joueur de la Draft. Je dis ça de la façon la plus humble possible, mais c’est ce genre d’état d’esprit compétitif qui me guide ».

La défense, source d’inquiétude ?

Un seul point, non négligeable, reste sujet à interrogation : sa défense sur l’homme et ses difficultés de placement qui ont parfois fait mal aux Blue Devils la saison passée. L’intéressé a indiqué avoir reçu des compliments du head coach des Kings, Dave Joerger, en la matière. Suffisant pour effacer tous les doutes sur le sujet ?

« Je ne connais pas tout du basket, mais je trouve que globalement je suis un très bon défenseur », assure-t-il d’ailleurs. « On entend beaucoup de choses au sujet de la défense… Mais j’ai essayé de verrouiller ma position, d’être concentré et d’aider mon équipe de toutes les façons que je pouvais ».

Quoiqu’il arrive, le choix de Sacramento sera sans doute étudié avec attention tant la franchise californienne joue gros.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *