News

Luke Walton heureux pour Kentavious Caldwell-Pope

Avec 34 points à 8/14 de loin, Kentavious Caldwell-Pope a bien allumé les Kings. L’arrière n’était d’ailleurs qu’à une réussite de devenir le deuxième Laker de l’histoire avec 9 tirs à 3-points réussis sur un match. L’autre ? Kobe Bryant…

« J’aurais dû en tenter un autre », plaisante-t-il lorsqu’on lui rapporte l’anecdote.

C’est surtout le meilleur match de la saison de l’arrière. Signé pour 18 millions de dollars sur un an, Kentavious Caldwell-Pope a traversé pas mal de turbulences pour son arrivée en Californie, se retrouvant condamné à 25 jours de prison après avoir été arrêté en mars dernier pour conduite en état d’ivresse. Autorisé à s’entraîner et à jouer lorsque les Lakers évoluaient à domicile, l’ancien Piston ne pouvait pas quitter la Californie et donc accompagner l’équipe en déplacement.

« La situation était compliquée mais c’est derrière moi désormais », souffle-t-il. « Je peux me concentrer sur une seule chose : le basket. C’est cool de pouvoir aller bosser quand je le veux et être simplement prêt pour les matchs. »

« Nous sommes une bien meilleure équipe quand il est en confiance »

Egalement freiné par une blessure, le futur free agent tourne à 17.6 points et 7.5 rebonds de moyenne sur les six derniers matchs, à 54% de réussite à 3-points. De quoi faire plaisir à son coach, Luke Walton.

« Il a connu un passage difficile. Il jouait bien en début de saison, puis il a dû gérer les problèmes juridiques, et c’est compliqué pour tout le monde. Mais quand il est revenu après ça, il était très bon. Il shootait bien, il marquait, puis il s’est blessé et il a dû retrouver son rythme. Il faut le féliciter, il a fait du bon boulot en travaillant un peu plus. Nous sommes une bien meilleure équipe quand il est en confiance et que son shoot tombe dedans. »

Maintenant qu’il a retrouvé son rythme, Kentavious Caldwell-Pope doit confirmer sa bonne forme. À 25 ans, il est en quête d’un contrat à long terme et cette fin de saison doit montrer qu’il le mérite. Pas sûr néanmoins que ce soit aux Lakers, qui visent des superstars avec leur marge salariale, mais l’arrière a des arguments à faire valoir comme plan B.

« J’ai construit ma carrière dans cette ligue sur ma défense et ma capacité à inscrire mes tirs. Mais également ma capacité à créer lorsque j’en avais besoin. C’est mon jeu et c’est sur ça que j’ai construit ma carrière. »

Kentavious Caldwell-Pope Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 DET 80 20 39.6 31.9 77.0 0.5 1.5 2.0 0.7 1.8 0.9 0.4 0.2 5.9
2014-15 DET 82 32 40.1 34.5 69.6 0.6 2.6 3.1 1.3 2.0 1.1 1.2 0.2 12.7
2015-16 DET 76 37 42.0 30.9 81.1 0.9 2.8 3.7 1.8 2.2 1.5 1.4 0.2 14.5
2016-17 DET 76 33 39.9 35.0 83.2 0.7 2.5 3.3 2.5 1.6 1.2 1.1 0.2 13.8
2017-18 LAL 74 33 42.6 38.3 78.9 0.8 4.4 5.2 2.2 2.0 1.4 1.3 0.2 13.4
Total   388 31 40.9 34.5 78.6 0.7 2.7 3.4 1.7 1.9 1.2 1.1 0.2 12.0
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *