Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS
ORL19:00
LAL
NYK21:30
DET
BRO22:00
SAS
IND1:00
News

Le MVP de la nuit : Appelez-le Super Victor !

On avait quitté Victor Oladipo victorieux et tombeur des Cavs vendredi. Deux jours plus tard, l’arrière des Pacers a de nouveau dû s’employer pour sortir son équipe du piège tendu par Denver. En patron, il a porté les siens vers un succès en prolongation, le fruit d’un gros retour en fin de match portant le sceau du numéro 4 d’Indiana.

Avec ses 47 points, l’ancien du Magic et du Thunder s’est tout simplement offert un nouveau record en carrière dans ce qui a ressemblé à un véritable clinic de ses qualités offensives. Pénétrations à 200 à l’heure, adresse de loin, jeu en transition et attaques placées… Tout y est passé. La défense des Nuggets, amputée de Paul Millsap et Nikola Jokic près du cercle, n’a jamais trouvé la solution. Surtout, il a confirmé qu’il était bien le leader de sa nouvelle franchise, alors qu’il a fait ses gammes à l’université voisine, et où il semble enfin avoir trouvé le contexte idéal pour confirmer tout son potentiel.

Sa deuxième mi-temps, avec 32 points inscrits, après sa fin de match déjà aboutie contre Cleveland n’est qu’un élément de plus : Victor Oladipo est en train de devenir un vrai franchise player, celui qui porte son équipe vers le succès.

« Je prends les matches un par un et j’essaie d’être le meilleur, jour après jour, » a-t-il expliqué au micro de Fox Sports juste après la sirène. » Je ne mets pas de limites sur la charge de travail que je m’impose. Je veux être excellent, il n’y a pas de demi-mesure.« 

Victor Oladipo s’impose parmi les étoiles

Victor Oladipo l’a ensuite confirmé au micro de NBA TV, selon lui, il n’a fait que « toucher du doigt » le niveau qu’il peut réellement atteindre.

De quoi réjouir les fans des Pacers, solides 5e à l’Est, et qui peuvent déjà compter sur un All-Star comme leader. Sur ces cinq derniers matches, Victor Oladipo, c’est 31.8 points à 53.8% au tir, 7 rebonds, 4.6 passes et 2 interceptions. La nuit dernière, il a égalé son record en carrière avec six paniers à trois points pour le deuxième match de suite. Mais le numéro 2 de la Draft 2013 ne s’en contente pas. « J’ai manqué des lay-ups, des tirs à trois-points… J’ai toujours de quoi m’améliorer » a-t-il assuré.

« Il apprend à prendre un match à son compte et il joue avec un haut niveau de confiance, » se félicite Nate McMillan, l’entraîneur d’Indiana. « C’est ce que l’on voulions développer pour faire de lui un franchise player. »

Avec cette nouvelle performance, « Vic » consolide un peu plus son dossier pour les festivités de février. Il a en tout cas retenu l’attention de Chris Paul et Dwyane Wade, qui n’ont pas manqué de féliciter l’arrière sur Twitter. Devenir une star, c’est aussi obtenir le respect de ses pairs et Victor Oladipo est en train de l’acquérir.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *