Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO
ATL21:30
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
Draft News

Tryggvi Hlinason, le fermier islandais en route vers la NBA ?

On connaissait Steven Adams et son rêve d’être fermier en Nouvelle Zélande, dans sa région natale de Rotorua. On a désormais la version islandaise de la même histoire avec Tryggvi Hlinason (2m16, 19 ans).

Récemment signé par Valence après un championnat d’Europe des moins de 20 ans très réussi, Hlinason a connu une ascension assez fulgurante. Il y a trois ans somme toute, il n’était qu’un gamin isolé dans sa ferme familiale dans le nord de l’Islande. Et il est maintenant le plus grand espoir du pays, et à vrai dire, un prospect NBA tout à fait légitime !

« C’est un diamant brut. Le ciel est la limite pour lui », entonne Jon Stefanson, le joueur légendaire du pays, pour ESPN.

Auteur de 20 points, 14 rebonds, 4 contres et 2 passes en 40 minutes de jeu au dernier Euro des moins de 20 ans, Hlinason a été époustouflant (l’Islande a fini à la 8e place). Contre la France, il a fait très mal avec 16 points, 15 rebonds, 6 contres et 4 passes. Face à la Serbie, il a remis le couvert avec 18 points, 9 rebonds et 5 bâches…

« J’ai toujours été un gamin sportif. J’ai fait de la natation, j’ai essayé un peu tous les sports que je pouvais essayer. Ayant grandi dans une ferme, je me suis toujours servi de mon corps. C’est un métier où on ne s’arrête jamais. On va finir quelque chose et on va manger, et puis il faut immédiatement ressortir pour autre chose. J’allais nourrir les moutons, je conduisais le tracteur. Tout ce que j’ai fait à la ferme m’a préparé [pour le basket]. Sans que je le sache vraiment… »

Une progression fulgurante

Mobile pour sa taille, fort comme un buffle (avec des jambes à la Yao) et doté d’un super timing pour aller au alley oop (comme au contre), Hlinason a fait aussi bien qu’Andris Biedrins (2004) et Anzejs Pasecniks (2014). Il est le troisième joueur de plus de 2m13 à cumuler 14 rebonds, 3 contres et 2 passes sur un Euro des moins de 20 ans. Et il devrait lui aussi finir à la draft NBA si ça continue comme ça.

« En 40 mois, il est passé d’un gamin sur une ferme qui aimait le sport mais qui n’avait joué au basket à un contrat pro avec Valence. C’est tout bonnement incroyable », savoure Einar Jóhannsson, le coach des moins de 18 ans islandais.

Dans le moule de Nikola Vucevic, Andre Drummond et Boban Marjanovic, trois joueurs NBA au-dessus des 2m13 et avec une envergure d’au-moins 2m23, Hlinason a le potentiel physique pour arriver à terme dans la Grande Ligue. Si son jeu n’est évidemment pas encore dénué de quelques carences, sa progression est toutefois très encourageante.

« J’ai tout de suite su qu’il allait être un bon joueur en Islande », conclut son coach Bjarki Ármann Oddsson,  au club de Þór Akureyri. « Mais qu’il soit devenu aussi bon que ça aussi rapidement, c’est incroyable. »

Outre la présence d’Antoine Diot qui a resigné à Valence cet été (pour deux ans), il faudra donc suivre les champions d’Espagne pour une raison supplémentaire la saison prochaine. Tryggvi Hlinason n’a pas fini de faire parler de lui…

Ses highlights au dernier Euro des moins de 20 ans

Son interview durant le dernier Euro

Ses débuts dans le club de Thor

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *