Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’immense courage des Cavaliers n’a pas suffi : les Celtics font le break !

NBA – Dans un match marqué par l’absence de Donovan Mitchell, touché au mollet, les Celtics ont su rester sérieux jusqu’au bout pour s’imposer une fois de plus au Rocket Mortgage Fieldhouse (102-109).

celticsTel un rouleau compresseur, Boston avance sans sourciller en direction de la finale de conférence. Les Cavs ont encore fait les frais de la détermination sans faille des hommes de Joe Mazzulla cette nuit, concédant leur deuxième revers de suite à domicile. Malgré l’absence de Donovan Mitchell (mollet), Cleveland a affiché une belle résistance. Insuffisant toutefois pour faire vaciller ces Celtics, vainqueurs 109-102 afin de prendre une option sur la qualification.

Encore une fois, Boston a su réagir après avoir été piqué sur l’entame de match, marquée par deux paniers à 3-points de Max Strus (8-2). Et comme souvent, ce sont les deux leaders de l’équipe, Jaylen Brown et Jayson Tatum, qui ont lancé l’assaut avec un 12-0 dont ils ont été les grands artisans. Payton Pritchard a enchaîné avec deux flèches à 3-points pour maintenir les Celtics en tête après 12 minutes (30-37).

Sous les yeux de LeBron James, Cleveland a réagi après les trois paniers coup sur coup de Jrue Holiday (33-46), avec un 11-3 encore alimenté par deux tirs extérieurs de Max Strus, jusqu’à ce que le « hook » d’Evan Mobley ne ramène les locaux à -1 (50-51). Darius Garland a imité Max Strus avant la pause, préservant toutes les chances des Cavs à la mi-temps, malgré un ultime 3-points déconcertant signé Jayson Tatum (57-62).

Sans le duo Mitchell-Allen, mission impossible !

Au retour des vestiaires, les locaux répondent dans l’engagement physique pour arriver à reprendre brièvement l’avantage, avec notamment un 2+1 d’Isaac Okoro qui a mis le genou de Jaylen Brown à rude épreuve, puis un lay-up de Darius Garland dans une atmosphère folle (65-64).

De quoi rebooster la détermination de Jaylen Brown, auteur de 7 points dans le 11-3 passé par les Celtics dans la foulée, avant le 3-points de Derrick White, pour ses premiers points du match (69-78) !

La suite du rapport de force a ensuite été maîtrisé par Boston jusqu’à la fin, même si Cleveland a multiplié les tentatives pour continuer d’y croire, en vain. Boston a repris le large en début de quatrième quart-temps grâce à deux paniers de JT, un 3-points de Jrue Holiday et un tir à mi-distance de JB (83-98).

Les Cavs ont eu le mérite d’y croire, presque jusqu’au bout, s’en remettant à l’adresse extérieure de la paire Garland-Wade, ou à la gnaque d’Evan Mobley pour revenir par deux fois à -5 (95-100 puis 97-102).

Jayson Tatum s’est alors arraché pour ajouter deux points de plus, avant de lever les bras au ciel sur le 3-points de Jaylen Brown, conscient que ce panier était synonyme d’une nouvelle victoire pour les siens, et d’un grand pas en avant vers la finale de conférence (102-109).

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Si près, si loin. Que ce doit être dur d’affronter une telle machine, qui vous punit au moindre écart. Cette nuit, malgré un contexte difficile, les Cavs ont bien cru qu’ils allaient arriver à faire flancher le leader de la conférence Est pour la deuxième fois de cette série. Il n’en a rien été. Même s’ils ont bataillé tout le match, au point de repasser en tête dans le troisième quart-temps, ou de figurer à cinq petites longueurs dans les dernières minutes du « money-time », les hommes de JB Bickerstaff n’auront finalement jamais été en mesure d’arracher le morceau sur la fin. Rageant, d’autant plus au regard du contexte, pour un match à la maison, privés de deux joueurs majeurs. Malgré tout, ce succès est pour l’instant le plus « accroché », de Boston, qui n’avait encore jamais gagné par moins de dix points d’écart sur cette postseason.

– Les regrets pour Donovan Mitchell. Si les Celtics gèrent pour l’instant de main de maître l’absence de Kristaps Porzingis, celle de Donovan Mitchell a forcément été plus dure à gérer pour Cleveland. Ce qui laisse d’autant plus de regrets aux Cavs sur ce match, car ses coéquipiers ont tout donné pour essayer de résister. Si on ajoute l’absence de Jarrett Allen depuis sept rencontres, ça commence à faire beaucoup au moment d’affronter la meilleure équipe de la saison.

– LeBron James ovationné. Présent au bord du terrain, le « King » a fait son retour chez lui pour assister à la rencontre de son ancienne équipe. Le speaker du Rocket Mortgage Fieldhouse n’a pas manqué l’occasion de lui rendre hommage dès le premier temps mort de la partie. Ovationné à la hauteur de sa légende, LBJ a fini par se lever pour saluer la foule. Avec Donovan Mitchell, Jarrett Allen et lui, ça faisait beaucoup de talent en bord de terrain pour les Cavs.

Cleveland / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
E. Mobley 39 8/13 1/1 2/3 1 8 9 3 1 1 3 0 -1 19 23
I. Okoro 21 1/8 0/4 0/1 2 1 3 2 3 0 0 1 -6 2 0
D. Garland 40 12/27 4/13 2/2 0 3 3 7 4 2 2 0 +1 30 25
C. LeVert 39 9/18 1/8 0/0 1 4 5 3 2 2 1 1 -14 19 20
M. Strus 43 5/12 5/9 0/0 1 6 7 7 6 2 1 0 -4 15 23
D. Wade 25 1/4 1/4 0/0 0 1 1 0 0 1 0 1 +2 3 3
G. Niang 8 1/3 1/2 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 3 1
T. Thompson 9 2/2 0/0 0/0 2 0 2 2 0 0 0 0 -8 4 8
S. Merrill 17 2/7 2/7 1/1 1 1 2 2 1 0 0 0 -4 7 6
41/94 15/48 5/7 8 24 32 26 17 8 7 3 102 109
Boston / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 44 11/25 2/8 9/9 2 9 11 5 2 2 4 1 +6 33 34
A. Horford 28 3/9 0/4 0/0 1 5 6 0 0 0 0 1 +11 6 7
J. Holiday 43 6/11 4/8 0/0 1 6 7 5 0 3 2 1 +6 16 25
D. White 30 1/6 1/4 2/2 1 6 7 3 2 1 0 0 +5 5 11
J. Brown 34 9/15 2/3 7/9 1 7 8 1 4 0 5 0 +3 27 23
S. Hauser 15 1/2 0/1 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 +4 2 3
L. Kornet 19 4/5 0/0 1/2 3 3 6 0 3 0 2 1 -4 9 12
P. Pritchard 26 3/5 3/4 2/2 1 0 1 1 1 0 1 0 +4 11 10
38/78 12/32 21/24 10 38 48 15 12 6 14 4 109 125

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités