Histoire News

The Last Shot : le 14 juin 1998, Michael Jordan quitte les Bulls sur un 6e titre

« Michael Jordan est le meilleur joueur de tous les temps, et on a vu pourquoi ce soir. »

On a déjà vu, revu, et encore revu ces images, mais il y a 20 ans, le 14 juin 1998, Bryon Russell entre dans l’histoire, et Jerry Sloan se laisse aller à ce compliment sur Michael Jordan. Le meilleur joueur de l’histoire vient de mettre une touche finale (pense-t-on alors) à son incroyable carrière.

« Je n’avais plus le choix : c’était marche ou crève »

Si Bryon Russell a son quart d’heure de gloire, ce n’est pas pour un panier venu d’ailleurs ou une perf exceptionnelle, mais tout simplement parce que c’est lui qui était en défense sur Michael Jordan sur le dernier panier des Finals 1998.

Ce jour-là, les Bulls étaient pourtant mal en point. Scottie Pippen a le dos en compote, Michael Jordan est fatigué, et le Jazz n’est pas très loin de l’égalisation et de pousser les tenants du titre dans un Game 7.

À une minute de la fin, Utah mène d’ailleurs 86-83, et s’ils ne font pas de bêtise, c’est dans la poche. Sauf qu’en trois actions, dont une interception sur Karl Malone, « Son Altesse » va tuer le match, et s’offrir un second triplé.

« Je n’avais plus le choix : c’était marche ou crève », racontera Michael Jordan après le match. « J’ai laissé l’horloge tourner jusqu’à ce que je sois à l’endroit que je préfère. Dès que Russell m’a collé, il m’a simplifié la situation. J’ai fait mon drive, et il a mordu dans la feinte. Je voyais parfaitement le panier. »

La suite, on la connaît, le ballon crève le filet, et Michael Jordan (45 points) garde sa main tendue vers le plafond de la salle.

« Quand la salle devient silencieuse, vous savez que c’est bon » conclut Michael Jordan, qui ne sait pas que ce sera son dernier tir sous le maillot des Bulls.

La photo sportive du siècle

Une action de légende, la plus belle de l’histoire des playoffs selon les fans, qui est immortalisée par Fernando Medina, un photographe de la NBA.

Une photo devenue en 2012, selon Sports Illustrated, la plus belle de l’histoire du sport.

« J’avais entendu l’appareil prendre le cliché mais je n’étais pas sûr. Lorsque je suis arrivé dans le laboratoire, personne ne l’avait encore prise. Je l’ai trouvé dans une boîte, et c’était la première fois que je la voyais. La seconde fois, c’est lorsque ESPN Magazine l’a choisie. C’était la première fois que j’étais vraiment fier d’une photo. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *