Les articles sur "washington wizards"

John Wall place ses Wizards au niveau de Boston, Toronto et Philadelphie

Chassez le naturel…

Après avoir annoncé que les Wizards seraient « plus concentrés » cette saison et qu’il appréciait que son équipe passe « inaperçue », John Wall assure désormais que sans LeBron James, son équipe n’a rien à envier à personne à l’Est. Lire la suite »

Les Wizards sous-estimés, « une motivation en plus » pour John Wall

LeBron James parti aux Lakers, la hiérarchie va être bousculée à l’Est la saison prochaine et les Wizards espèrent en toute logique franchir un cap. Mais malgré les renforts d’Austin Rivers, Jeff Green et Dwight Howard, Washington (8e à l’Est la saison dernière et éliminé au premier tour) n’est pas vraiment identifié parmi les premiers rôles, mais plutôt derrière le trio Boston/Toronto/Philadelphie. Même Indiana ou Milwaukee semblent attirer davantage les médias. Lire la suite »

John Wall croit toujours aux chances des Wizards

John Wall, comme d’autres, vise le titre de MVP pour la saison à venir. Un trophée qu’il pense même pouvoir décrocher « facilement » s’il n’a pas de problème de santé. Et si, bien sûr, il parvient à mener les Wizards jusqu’au sommet de la ligue. Pour deux raisons majeures, le meneur n’a pas de doute sur les chances des hommes de la capitale : « Je pense que nous avons une meilleure équipe aujourd’hui, et la conférence Est est plus ouverte depuis qu’il (LeBron James) en est parti. » Lire la suite »

John Wall a dissuadé Dwight Howard de signer chez les Warriors

Il y a un an, John Wall avait ouvertement tenté de recruter Paul George chez les Wizards. Raté. Début juillet, le meneur de Washington est finalement parvenu à montrer ses talents de « recruteur » en poussant à la signature d’un autre free agent, certes d’un cran en-dessous, en la personne de Dwight Howard. C’est ce dernier qui raconte plus amplement comment « J-Wall » s’y est pris. Lire la suite »

Le meneur Chasson Randle vers les Wizards

« En gros, soit je signais en Turquie (Tofas Bursa), soit je tentais ma chance pour un camp NBA. » Chasson Randle a donc choisi la deuxième issue en trouvant un accord avec les Wizards. Selon Eurohoops, il s’agit de participer au prochain « training camp » de l’équipe dans l’optique de gagner une place dans l’effectif pour la saison suivante. Lire la suite »

Dwight Howard au Hall of Fame ? « Mon CV parle de lui-même »

Il y a un an déjà, Dwight Howard affichait ses ambitions pour la fin de sa carrière : jouer 20 saisons dans la grande ligue et intégrer le Hall of Fame. À 32 ans, le pivot semble être en bonne voie pour atteindre son premier objectif puisqu’il va entamer, avec les Wizards, sa 15e saison professionnelle. Quid de sa seconde envie ? Lire la suite »

Pour Jeff Green, les Wizards ont ce qu’il faut pour aller en finale NBA

1979. Soit la toute dernière fois que la franchise de Washington passait au moins deux tours de playoffs. C’était il y a près de 40 ans et on ne parlait pas encore des Wizards, mais des Bullets. Recruté cet été avec Dwight Howard et Austin Rivers, Jeff Green entend mettre fin à ces décennies passées sans finale NBA – ou même de conférence – pour la franchise de la capitale. Pour ce faire, l’ailier peut s’appuyer sur une expérience récente : sa finale NBA avec les Cavs en juin dernier. Lire la suite »

Pour John Wall, les Wizards seront plus concentrés et plus complets

Comme le confiait Ian Mahinmi au podcast 48, l’alchimie au sein des Wizards n’est pas optimale. Le vestiaire est composé de forts egos et les joueurs ont souvent manqué d’humilité dans leurs déclarations, alors qu’ils n’ont pourtant jamais passé le stade des demi-finales de conférence. Lire la suite »

Dwight Howard : « Je ne suis pas un mauvais gars »

Voilà, Dwight Howard est aux Wizards. Depuis son départ du Magic en 2012, le pivot en est donc à sa cinquième franchise différente après les Lakers, les Rockets, les Hawks et les Hornets. De quoi laisser poindre des doutes quant à sa capacité à rallier les suffrages au sein des différents vestiaires dans lesquels il est passé. Lire la suite »

Désormais chez les Wizards, Jeff Green assure que les sacrifices sont la clé du succès

De retour sur ses terres, Jeff Green ne boude pas son plaisir : en signant à Washington, l’ailier aura la chance de revoir ses amis et sa famille, « la chose la plus importante » à ses yeux. « Je pourrais voir mes nièces, permettre à mes filles de voir davantage leur famille. Je vais tout donner pour ma franchise, mais en dehors du parquet, c’est la famille d’abord. » Lire la suite »