Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Bilan estival | Chicago, la dernière danse de trop ?

NBA – Malgré une nouvelle saison décevante et alors que les Bulls devront encore se passer de Lonzo Ball, la direction a pourtant décidé de repartir avec un groupe presque inchangé.

Bilan Estival - Chicago Bulls

Alors qu’il ne reste désormais plus grand monde sur le marché des free agents et que les effectifs, sauf chamboulement via les trades attendus de Damian Lillard et James Harden, sont quasiment bouclés, c’est l’heure de faire un premier bilan estival pour les 30 franchises de la NBA. Après DetroitHoustonSan AntonioCharlotte, Portland, puis OrlandoWashington, et enfin IndianaUtah, et Dallas, faisons un point sur Chicago et cette énigme qui ronge les fans : “On ne change pas une équipe qui ne gagne pas.

Une saison conclue à la 10e place de la conférence Est, une élimination logique face au Heat de Miami au play-in, avec un effectif plutôt talentueux sur le papier, Chicago n’y arrive toujours pas. Et pourtant, le front office semble prendre le pari d’une dernière danse avec DeMar DeRozan, Nikola Vucevic et Zach LaVine.

Si l’équipe a été remaniée timidement avec des renforts pointus pour combler les lacunes de l’effectif, la franchise historique réserve peut-être un coup de maitre, ou tout du moins un coup marquant. Entre les rumeurs de transferts autour de leur double All-Star, Zach LaVine, et l’enveloppe budgétaire allouée par la ligue pour pallier la saison blanche à venir de Lonzo Ball, les Bulls cherchent peut-être un ultime transfert fracassant ?

 

SAISON 2022/23

40 victoires – 42 défaites (19e)
24e attaque : 112.8 points inscrits sur 100 possessions
5e défense : 111.5 points encaissés sur 100 possessions

ARRIVÉES/DÉPARTS

Arrivées : Jevon Carter, Torrey Graig, Julian Phillips (drafté en 35e position)
Départs : Patrick Beverley, Marko Simonovic

EFFECTIF 2023/24

Meneurs : Jevon Carter, Alex Caruso, Ayo Dosunmu
Arrières/Ailiers : Zach LaVine, Coby White, DeMar DeRozan, Dalen Terry, Julian Phillips, Torrey Craig
Intérieurs : Patrick Williams, Nikola Vucevic, Andre Drummond

LE CINQ MAJEUR PROBABLE

Ayo Dosunmu, Zach LaVine, DeMar DeRozan, Patrick Williams, Nikola Vucevic

 

L’OBJECTIF

Retrouver les playoffs. Il y a même fort à parier que les dirigeants de Chicago espèrent même retrouver les sommets de la conférence Est. D’autant que les Bulls étaient une réelle menace, trônant en tête de la ligue en milieu de saison 2022/2023. Mais depuis le 15 janvier 2022, leur meneur Lonzo Ball n’a jamais refoulé les parquets. Véritable métronome et cerveau de la bande, son absence a plongé les Bulls dans une espèce de flou artistique sur le terrain. Entre les prises de décisions hasardeuses de Zach LaVine, les incohérences de placement et d’entente entre Nikola Vucevic et les lignes arrière, Chicago s’en est trop souvent remis au talent inné du roi des 4e quart-temps, DeMar DeRozan.

Chicago a donc misé sur la continuité en prolongeant Nikola Vucevic (60 millions sur 3 ans), et les jeunes Coby White et Ayo Dosunmu. Les deux arrières devront prouver que les dirigeants ont eu raison de compter sur leur prise de maturité et leur marge de progression. Risque financier mais mesuré sur le plan sportif puisqu’ils ont fait appel à Jevon Carter, en provenance de Milwaukee. Ce meneur défensif reprendta le rôle de Pat Beverley et il pourra apporter son expérience acquise aux Suns ou aux Bucks. S’il n’a pas le talent de Lonzo Ball, Carter reste  une signature sous-estimée, tant cette équipe de Chicago a besoin d’un patron sur le terrain. Pour ne rien gâcher, il peut faire mal à 3-points.

A ses côtés, Chicago a aussi mis la main sur un autre élément passé par les Bucks et les Suns, Torrey Craig. Il affiche un profil très recherché dans la ligue, le fameux « 3&D ». Là encore, ce n’est pas l’arrivée la plus excitante pour les fans, mais c’est un apport défensif indéniable pour le banc.

 

LES INTERROGATIONS

Le recrutement est-il bouclé ? On ne peut s’empêcher de se demander si Arturas Karnisovas et Marc Everley ont une idée derrière la tête. Zach LaVine a alimenté une bonne partie de ce début d’été dans les rumeurs de transferts, et selon KC Johnson, le double vainqueur du concours de dunks était annoncé disponible par les dirigeants. Pour le moment, il semblerait que les 29 autres franchises ne semblent pas pressés de faire une proposition.

Par ailleurs, il y a cette enveloppe de 10,2 millions de dollars pour recruter qui n’a pas encore été utilisée. Ils peuvent l’utiliser pour recruter un joueur dans la dernière année de son contrat, ou pour un contrat d’un an pour un free agent. Pour l’instant, c’est le calme plat. Sans oublier que Javonte Green et Derrick Jones Jr. sont free agents, et qu’ils n’ont pas encore trouvé preneurs.

La dernière danse (de trop) ? Difficile d’imaginer, en l’état, les Bulls être une véritable menace dans la conférence Est. Le talent est là, certes, mais l’explosion espérée d’Ayo Dosunmu ou Coby White, additionnée à l’arrivée de Jevon Carter, sont-elles suffisantes pour que Chicago récite sa partition sur le terrain ?
Clairement, c’est la dernière chance pour ce groupe, et il y a fort à parier que les noms de Zach LaVine et DeMar DeRozan vont refaire surface régulièrement si les Bulls prennent la saison par le mauvais bout.

 

OÙ VOYEZ-VOUS LES CHICAGO BULLS LA SAISON PROCHAINE ?

 


Accéder au sondage

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités