Présaison
NBA
Présaison
NBA
ORL4
MIA0
CHI
ATL2:00
MIL
MIN2:00
DEN
POR3:00
LAC
DAL4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Mike Malone : « Je ne vais pas laisser ce Game 7 effacer notre saison magique »

L’entraîneur des Nuggets est davantage fier de son groupe que déçu de son élimination hier soir.

« Je ne veux laisser ce Game 7 effacer notre saison magique. »

« L’avenir est toujours brillant »

Entre déception et fierté, Mike Malone a choisi. L’entraîneur regrette les 21 points laissés aux Blazers après rebond offensif, les lancers francs manqués, la défense sur C.J. McCollum, mais il préférait mettre en avant son groupe à l’issue de la rencontre qu’analyser ce Game 7 perdu. Et s’il ne devait retenir qu’une chose de ce groupe, c’est « la générosité » qui s’en dégage.

« C’est un grand mot, mais il y a eu d’innombrables exemples chez nous tout au long de la saison » souligne-t-il. « Je vois Isaiah Thomas et Juancho Hernangomez debout pendant tout le match. Ils donneraient tout pour jouer, ne jouent pas, mais supportent leurs coéquipiers. Nikola Jokic prend la responsabilité de la défaite, mais il paie ses efforts depuis le début des playoffs. Ils jouent les uns pour les autres, s’inquiètent les uns des autres sur et en dehors du terrain. Ce groupe est unique. »

Ce groupe est très jeune aussi et personne n’oublie qu’il vivait sa première campagne de playoffs. Ce qui a sans doute joué dans ce Game 7. Mais ces Nuggets-là en connaîtront d’autres, et pourront se servir des deux disputés cette saison.

« L’avenir est toujours brillant, je l’ai dit pendant toute la postseason : je profite du moment, j’adore notre situation, mais j’adore la direction que nous prenons, et avec qui nous y allons » décrit Mike Malone.

« Nikola Jokic est super à coacher, j’ai hâte de continuer de nombreuses années »

« Jamal en fera partie, et ce Game 7 sera une grosse motivation pour lui » prévient-il. Le meneur de jeu a terminé avec 4/18 et n’a jamais su peser sur la rencontre. « Les grands joueurs sont performants tous les soirs. Il ne l’a pas été là, mais ce n’est pas à cause d’un manque d’énergie. On ne serait pas là sans lui. Jamal sera un meilleur joueur grâce à cette expérience. »

Nikola Jokic tient lui à prendre la responsabilité de la défaite, mais c’est encore lui qui a porté l’équipe avec 29 points à 11/26 au tir, 13 rebonds et 4 contres. Et il conclut sa première campagne de playoffs avec 24.8 points à 52% aux tirs dont 40% de loin, 13 rebonds et 8.9 passes. De quoi faire rêver son coach.

« Après 14 matchs de playoffs, j’espère que les Etats-Unis, et le monde entier, auront apprécié le jeu de Nikola Jokic. C’est peut-être le meilleur intérieur de la ligue. Il n’y a qu’à voir son émotion pour voir qu’il tient à cette équipe. Il sait ce qu’on lui demande et il a le sentiment de ne pas avoir répondu à nos attentes. Il n’a pas peur de dire que c’est de sa faute, mas ça ne l’est pas. On gagne ensemble, on perd ensemble. Il est super à coacher, j’ai hâte de continuer de nombreuses années. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés