Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.41DET1.58Pariez
  • ORL1.62SAN2.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le champion humilié

Heureusement pour les Spurs que le point-average ne compte pas en NBA.
Giflés à trois reprises face aux Hornets, ils ont pris une nouvelle correction cette nuit. Encore plus lourde, puisque les coéquipiers de Tony Parker s’inclinent 101-71 dans cette seconde manche.

« Nous sommes confiants car nous sommes une bonne équipe à domicile. Maintenant, à nous de démontrer que nous voulons renverser le cours de cette série » confie Tim Duncan, auteur de 12 pts et 16 rbds.
On le sait, ces playoffs ont mis en lumière l’importance de l’avantage du terrain. LA Lakers est toujours invaincu dans sa salle avec 9 succès en playoffs, et 13 d’affilée si l’on compte la fin de la saison régulière.
Les Spurs aussi sont invaincus avec un 6-0 dans leur antre, face aux Hornets et aux Suns.
« Si tout le monde gagne dans sa salle, on va dans une série en sept manches. Pour changer le cours de la série, il faut en gagner un à l’extérieur » rappelle Phil Jackson.

Cette nuit, les Spurs n’étaient clairement pas remis de leur défaillance de mercredi soir. Ils ont beau être champions en titre et expérimentés, la défaite du Game 1 a laissé des traces.
« Je pense surtout qu’ils étaient fatigués, estime Phil Jackson. C’était un jour-sans, et cela arrive parfois après un gros match. En tout cas, je n’ai aucun doute sur leur capacité de réaction. Ils répondront présent à domicile« .

On veut croire Maître Zen mais les Spurs ont été si nuls cette nuit… C’est dingue comme cette équipe peut toucher le fond par moment. C’est tout ou rien. Il n’y a pas un système ou un joueur sur lequel ils peuvent s’appuyer lorsque tout va mal. Lorsqu’ils sombrent, c’est tous ensemble, et souvent dans le troisième quart-temps.

Là encore, au retour des vestiaires, c’est le fantôme du champion qui revient sur le parquet. Kobe Bryant (22 pts, 5 rbds, 5 pds) plante 7 points d’affilée en deux minutes. Derrière, Odom (20 pts, 12 rbds) l’imite avec également 7 points de suite. Cela nous donne un 20-10 qui permet aux Lakers de mener 68-48.
La suite sera pire. Au début du money time, San Antonio va encaisser un 14-3 fatal (88-60), et la fin de match permettra aux remplaçants de se dégourdir les jambes.

« Ce qui me plaît, c’est de me dire qu’on a encore une marge de progression. On a très bien joué ce soir, mais je sais qu’on peut encore faire mieux. Nous recherchons la perfection. Nous essayons à chaque match de nous améliorer. je vous le dis, le meilleur reste à venir » conclut un Odom, encore une fois impeccable.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés