NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
IND1:00
PHI
UTH1:00
TOR
DET1:00
HOU
BRO1:30
ORL
ATL2:00
MIN
CHA2:00
NOR
CHI2:00
DAL
OKC2:30
POR
GSW4:00
SAC
LAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.72IND1.48Pariez
  • PHI2.31UTA1.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Un retour en NBA bref mais bénéfique pour Jamal Crawford chez les Nets

Libre de tout contrat depuis plus d’un an, l’arrière de 40 ans a été relancé dans la « bulle » par Brooklyn. Écourté en raison d’une blessure, ce retour lui a tout de même fait beaucoup de bien.

« Le malheur des uns fait le bonheur des autres ». Tel est l’adage qui pourrait sans doute le mieux définir la situation de Jamal Crawford ces derniers mois.

En proie à une montagne de forfaits, les Nets lui ont effectivement donné sa chance lors de la fin de saison dans la « bulle », alors qu’il n’avait pourtant plus joué en NBA depuis sa sortie à 51 points en clôture de l’exercice 2018-19. Patient, le triple meilleur sixième homme de la ligue attendait qu’une équipe en manque de talent offensif ne le contacte. Son vœu a donc fini par être exaucé, non sans difficulté.

Cette belle histoire n’a cependant duré que (trop) peu de temps. À vrai dire, elle n’a duré que 5 minutes et 58 secondes car, dès son premier match de reprise contre les Bucks, l’arrière de 40 ans s’est malheureusement blessé à la cuisse alors qu’il était très bien rentré dans sa rencontre (5 points, 3 passes) face au leader de la conférence Est.

Un vétéran pas comme les autres

Trois mois plus tard, dans le podcast Hoop Narrative, le natif de Seattle est revenu sur sa brève aventure à Brooklyn et, notamment, sur cet affrontement avec Milwaukee. Pour lui, il n’y a pas de doute : sans sa blessure, il se dirigeait tout droit vers un carton.

« J’ai réussi trois passes décisives [une seule en réalité, ndlr] avant de prendre un tir. Une fois que j’ai inscrit mon premier panier, j’ai marqué à nouveau et je regardais qui défendait sur moi. Je voyais dans ses yeux qu’il commençait à regarder autour de lui pour demander de l’aide quand j’arrivais face à lui. Et je me suis dit : ‘Ça y est, je les tiens’. Je vous le promets, je me disais : ‘Je suis sur le point de réussir un chef-d’œuvre’. En 5 minutes, j’ai compilé 5 points et 3 passes. Si j’avais joué 20 minutes, j’aurais compilé 20 points et 8 passes. Je pensais que ça me prendrait plus de temps pour [retrouver mes sensations], mais [elles étaient] bel et bien de retour. »

Devenu cette année le huitième joueur de l’histoire à disputer au moins 20 saisons en NBA, Jamal Crawford ne semble pas accuser le poids des ans. Ce soir-là, aucun de ses coéquipiers ou de ses entraîneurs n’était d’ailleurs surpris de le voir évoluer à un tel niveau.

« Mon match ressemblait à ce que je proposais à l’entraînement, donc ça ne les a pas choqués. La seule chose qui les choquait c’était de se dire : ‘Il n’a pas joué depuis 16 mois’. Et je ne revenais pas contre une équipe faible. À l’époque, [les Bucks] avaient le meilleur bilan de la Ligue. »

S’il a logiquement été frustré de ne pas pouvoir passer plus de temps sur les parquets d’Orlando, l’ancien joueur des Knicks ou des Clippers a néanmoins particulièrement savouré son (bref) passage au sein des Nets.

Pas question de raccrocher pour le moment

En effet, mis sur la touche pendant 16 mois, il n’était vraiment pas certain de pouvoir retrouver une équipe en 2019-20 et, plus globalement, dans sa carrière. Tout comme rien ne garantit qu’il rejouera dans la ligue lors de l’exercice 2020-21, bien qu’il ait fait remonter sa cote en Floride…

« Après ces cinq minutes, j’ai reçu tellement de messages. Je n’en avais pas reçu autant après ma signature mais j’en ai reçu de personnalités de la ligue qui se disaient : ‘Mec, on aurait dit que tu n’étais jamais parti’. Étrangement, c’est comme si ces cinq minutes de jeu avaient fait pour moi ce que ne pouvait pas faire un match à 50 points. Après ces cinq minutes, c’est comme si les gens se disaient : ‘Mais il en a encore sous le pied. Nous allons le contacter en vue de l’année prochaine’. »

Comme il l’a annoncé fin août, Jamal Crawford n’envisage actuellement pas de prendre sa retraite. Il espère ainsi poursuivre son parcours en NBA, que ce soit chez les Nets ou ailleurs.

Car s’il émettait encore quelques réserves à ce propos l’été dernier, le quadragénaire se montre aujourd’hui confiant quant à sa capacité à retrouver les parquets la saison prochaine. « Je pense que ça va se faire, et je le dis de façon réaliste. Et je ne pense pas que ça prendra autant de temps qu’auparavant. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires