Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Leur saison est déjà terminée : retour sur les Pistons 2019-2020

Huit équipes ne participeront pas à la reprise de la saison. Quel bilan tirer pour les plus mauvaises formations de la ligue, déjà en vacances ? Épisode 5 avec les Pistons, treizièmes à l’Est.

Depuis plusieurs saisons, Detroit est une équipe moyenne, bloquée dans le ventre mou de la ligue. Trop talentueuse pour être en fond de classement, mais trop faible pour espérer passer un premier tour de playoffs. Sauf que cette année, cet équilibre s’est fissuré.

Incapables d’enchaîner les victoires et alors que les défaites s’accumulaient, les Pistons ont rapidement dit adieu aux playoffs. Résultat : ils ont entamé en pleine saison une reconstruction avec l’étonnant transfert d’Andre Drummond, les départs de Reggie Jackson et Markieff Morris et une prime donnée à la jeunesse.

La reconstruction s’est poursuivie dans les bureaux avec l’arrivée d’un nouveau GM, Troy Weaver. Ce dernier va devoir redonner une identité à une équipe irrégulière où Dwane Casey n’a pas fait de miracle (20 victoires, 46 défaites). Les Pistons ne sont certes pas un champ de ruines, mais il y a des travaux à faire un peu partout.

Les blessures de Blake Griffin tuent tout espoir

Qualifiés en playoffs la saison passée, les Pistons pouvaient espérer surfer sur cette vague positive. Surtout que Blake Griffin, très bon en 2018-2019, avait décidé de se faire opérer du genou gauche en avril 2019. C’est donc un intérieur tout neuf qui devait reprendre la saison.

Mais il s’avère que les problèmes ne sont pas réglés pour l’ancien des Clippers et la douleur devient lancinante. Il est continuellement gêné. Soit il manque des matches, soit il n’est pas au niveau quand il joue. Début janvier, le couperet tombe : Blake Griffin repasse sur le billard, sa saison est terminée.

Au moment de cette annonce, les Pistons étaient déjà englués dans une saison sans saveur. L’équipe est irrégulière au possible. Elle est friable défensivement et peine à marquer des points, alors même qu’elle est une des plus adroites à 3-points. Les différentes blessures polluent l’équilibre de la formation et après trois mois de compétition, on sent que les playoffs ne seront pas au rendez-vous et le coach prépare déjà l’après.

Exit Andre Drummond et Reggie Jackson

Les dirigeants tournent ainsi la page et plongent donc dans la reconstruction. En février, le soir de la clôture des transferts, ils envoient Andre Drummond à Cleveland contre Brandon Knight, John Henson et un second tour de Draft en 2023. Une contrepartie bien maigre pour ce double All-Star et trois fois meilleur rebondeur de la ligue, mais qui permet d’alléger un peu la masse salariale.

Dans la foulée, Reggie Jackson et Markieff Morris sont libérés. En quelques jours, la franchise vient de tourner la page des années Drummond – Jackson. Sauf que bien évidemment, ces mouvements privent les Pistons de talent. Comme Derrick Rose, une des rares satisfactions de la saison, et Brandon Knight sont blessés, Dwyane Casey n’a plus de meneur pour diriger une équipe déjà pas toujours bien organisée.

Entre le 8 février et le 11 mars, date de la suspension de la saison, Detroit s’incline 12 fois en 13 matches…

Place à la jeunesse

Une équipe frappée par les blessures, démantelée par les transferts et dont les résultats sont médiocres. Le constat était sans appel mais pas sans avantage pour Dwyane Casey. Pendant quelques semaines, il a pu miser sur ses jeunes talents. Christian Wood notamment, la révélation des Pistons cette saison. Avec son énergie et son talent offensif, l’intérieur a largement profité de ses minutes, même s’il doit lui aussi gagner en constance.

On peut également citer Luke Kennard, Sekou Doumbouya, Bruce Brown, Thon Maker ou encore Svi Mykhailiuk parmi les jeunes ouailles lancées par Dwane Casey. Le Français (19 ans), avec ses performances en dents de scie, illustre bien les qualités et les défauts d’une telle politique. Le coach peut élever la voix comme il l’a fait avec l’ancien Limougeaud, mais il doit surtout être patient avec eux, même quand ils accumulent erreurs et mauvais matches.

La situation contractuelle

Nouveau GM des Pistons depuis quelques semaines, Troy Weaver a l’avantage d’arriver dans une franchise qui a déjà fait le ménage. Les gros contrats (sauf celui de Blake Griffin) éliminés, il va donc pouvoir imposer sa vision.

Le prochain salary cap post-crises (la diplomatique avec la Chine et celle du Covid-19) n’est pas encore connu, mais les Pistons faisaient partie des équipes avec la plus grosse marge pour cet été. Andre Drummond échangé et les « buy-out » de Reggie Jackson et Markieff Morris bien négociés (les deux joueurs ont renoncé à plusieurs milliers de dollars), Detroit avait autour de 34 millions de dollars à dépenser.

Comme pour les Hawks, cette crise peut se transformer en opportunité. Peu d’équipes pourront dépenser cet été, il faut donc faire des bonnes affaires. Avec une priorité sans doute pour Troy Weaver : prolonger Christian Wood.

Quels besoins pour la Draft ?

Avec 10.5 % d’obtenir le premier choix et 42 % de choisir dans le Top 4, les Pistons devraient avoir l’opportunité de récupérer un joueur de qualité. Surtout que Troy Weaver, avec ses années à Oklahoma City aux côtés de Sam Presti, a plutôt l’œil dans cet exercice. En charge de la Draft avec le Thunder, il fut un excellent dénicheur de talents : Serge Ibaka, Russell Westbrook et James Harden.

Le défi est grand pour lui puisque la cuvée 2020 s’annonce difficile à lire, déjà pour les circonstances liées au Covid-19 et aussi pour les profils des joueurs. Aucun ne semble indiscutable.

N’importe quel fort joueur serait un renfort pour Detroit mais il y a deux postes où les manques semblent les plus frappants. Chez les meneurs pour commencer. Derrick Rose utilisé en sortie de banc, les Pistons ont besoin d’un vrai meneur pour remplacer Reggie Jackson. Il y aura du choix, du Français Killian Hayes, à LaMelo Ball en passant par Tyrese Haliburton et Cole Anthony.

Ensuite, que Christian Wood soit prolongé ou pas, il faudrait également se renforcer à l’intérieur. Andre Drummond n’est plus là et Blake Griffin trop souvent à l’infirmerie. Si le duo Wood – Griffin prend forme, un remplaçant de poids sera précieux. Pourquoi pas donc Obi Toppin, James Wiseman voire Onyeka Okongwu.

Quel avenir pour la saison prochaine ?

Deux joueurs confirmés et une armée de jeunes. Tel pourrait être un résumé de la vision de Troy Weaver pour l’avenir proche des Pistons. Les deux éléments d’expérience cités sont Derrick Rose et Blake Griffin. La troupe de jeunes, ce sont ceux énoncés plus haut (Luke Kennard, Sekou Doumbouya, Bruce Brown, Svi Myhailiuk) plus ceux qui pourraient prolonger (Thon Maker et Christian Wood).

Cette base est intéressante mais insuffisante. Déjà parce que les deux anciens All-Stars sont fragiles physiquement. Ensuite parce que les jeunes, on l’a vu, ne sont pas assez matures. Et ce n’est pas un haut choix de Draft qui va apporter de la bouteille à cet effectif.

Les dirigeants, mais aussi Dwane Casey, ont besoin de donner une identité claire à cette formation. L’ancien coach des Raptors peine à apporter de la cadence et de l’inventivité à son attaque. Certes, les blessures freinent son travail, mais le jeu des Pistons reste prévisible même quand ils sont au complet.

La jeunesse du groupe, encadrée par l’expérience de Blake Griffin et Derrick Rose, peut-elle offrir cette fraîcheur ? Peut-être. En attendant, avec une bonne pioche à la Draft et de bonnes affaires pendant la free agency, Detroit peut repartir sur des bases plus saines et espérer, à terme, sortir de ce ventre mou dans lequel l’équipe est engluée.


Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Derrick Rose 50 26.0 49.0 30.6 87.1 0.5 1.9 2.4 5.6 2.5 0.8 0.3 1.0 18.1
Andre Drummond 49 33.8 53.0 4.8 58.4 4.6 11.2 15.8 2.8 3.6 2.0 1.7 3.6 17.8
Luke Kennard 28 32.9 44.2 39.9 89.3 0.3 3.2 3.5 4.1 1.5 0.4 0.2 2.3 15.8
Blake Griffin 18 28.5 35.2 24.3 77.6 0.9 3.7 4.7 3.3 2.2 0.4 0.4 1.5 15.5
Reggie Jackson 14 27.2 38.4 37.8 78.8 0.8 2.1 2.9 5.1 1.6 0.6 0.1 1.5 14.9
Christian Wood 62 21.4 56.7 38.6 74.4 1.7 4.6 6.3 1.0 1.4 0.5 0.9 1.6 13.1
Jordan Mcrae 4 24.6 32.6 18.8 72.7 0.0 3.8 3.8 1.8 1.2 0.0 0.0 2.5 11.8
Brandon Knight 9 24.6 38.3 38.8 76.2 0.1 2.2 2.3 4.2 2.4 0.6 0.1 2.2 11.6
Markieff Morris 44 22.5 45.0 39.7 77.2 0.5 3.4 3.9 1.6 1.6 0.6 0.2 2.4 11.0
Langston Galloway 66 25.8 43.5 39.9 85.9 0.5 1.8 2.3 1.5 0.6 0.7 0.2 1.5 10.3
Svi Mykhailiuk 56 22.6 41.0 40.4 81.4 0.3 1.6 1.9 1.9 1.1 0.7 0.1 1.6 9.0
Bruce Brown, Jr. 58 28.2 44.3 34.4 73.9 1.1 3.7 4.7 4.0 1.7 1.1 0.5 2.8 8.9
Tony Snell 59 27.8 44.5 40.2 100.0 0.2 1.7 1.9 2.2 0.5 0.5 0.3 1.7 8.0
John Henson 11 17.1 66.7 40.0 46.2 1.3 3.1 4.4 1.0 1.4 0.7 0.9 2.1 6.9
Sekou Doumbouya 38 19.8 39.0 28.6 67.4 0.5 2.6 3.1 0.5 0.9 0.5 0.2 2.1 6.4
Thon Maker 60 12.9 48.2 34.4 66.4 0.9 1.9 2.8 0.7 0.8 0.4 0.7 1.7 4.7
Tim Frazier 27 13.1 36.2 33.3 79.2 0.3 0.9 1.2 3.4 1.3 0.5 0.1 1.6 3.6
Khyri Thomas 8 7.7 29.4 35.7 50.0 0.1 0.0 0.1 0.4 0.4 0.4 0.0 1.1 2.1
Louis King 10 6.2 38.1 36.4 0.0 0.1 0.9 1.0 0.5 0.2 0.2 0.0 1.0 2.0
Donta Hall 4 12.0 25.0 0.0 66.7 1.5 2.2 3.8 0.5 0.5 0.2 0.2 2.2 1.5
Jordan Bone 10 5.3 25.0 20.0 0.0 0.0 0.4 0.4 0.8 0.2 0.1 0.0 0.6 1.2
Derrick Walton, Jr. 3 8.8 33.3 33.3 0.0 0.0 0.3 0.3 1.7 0.3 1.0 0.0 0.7 1.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés