Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Lakers ont-ils vraiment besoin de recruter ?

Pendant que les Clippers et les Rockets se sont renforcés, la profondeur de banc des Lakers interroge à quelques semaines des playoffs…

En l’espace de deux semaines, les Clippers et les Rockets, voire les Nuggets, ont profité de la fin de la période des transferts et des joueurs coupés pour modifier leur effectif et se renforcer. Désormais, les Californiens comptent dans leurs rangs Reggie Jackson et Marcus Morris tandis que les Texans ont récupéré Robert Covington, Jeff Green et bientôt DeMarre Carroll. Des acquisitions sensées, qui répondent aux besoins de chacune de ces franchises.

Du côté des Lakers, rien n’a bougé. Aucun transfert n’a été réalisé lors de la « trade deadline ». Une décision étonnante au vu des faiblesses de l’effectif et notamment de la « second unit ».

Un banc trop juste ?

Redevenu observateur depuis qu’il a quitté son poste de président des « Purple and Gold » en avril dernier, Magic Johnson a été invité à donner son avis sur une potentielle finale de conférence entre les deux équipes de Los Angeles. Selon lui, l’avantage revient aux Clippers grâce à leurs remplaçants, comme expliqué à USA Today. « Si vous comparez joueur par joueur, [les Clippers] sont sans doute meilleurs que [les Lakers] au niveau du banc. Mais d’après moi, Anthony Davis et LeBron James seront la clé et ils devront dominer dans cette série. »

Magic Johnson n’en a pas non plus oublié de préciser que les Lakers auront « besoin de ce troisième scoreur » pour aider LeBron et AD en attaque. Une mission qu’est censé remplir leur 6e homme, Kyle Kuzma (12.6 points par match). Problème : celui-ci est irrégulier au possible et peine à se faire à son nouveau rôle, qui a drastiquement changé en quelques mois : il sort du banc, joue moins et ne possède plus ses ticket-shoots d’avant.

Désormais, « Kuz » doit se mettre au service de ses deux superstars et alimenter la marque lorsque l’une d’elles (voire les deux) se repose. Mais ça, il n’y arrive pas.

Heureusement, Los Angeles peut compter sur l’apport précieux et régulier de ses autres remplaçants, parmi lesquels Alex Caruso, Kentavious Caldwell-Pope ou encore Dwight Howard. Mais ceux-ci ne peuvent limiter la casse lorsque LeBron James est sur le banc.

Éviter la « LeBron dépendance »

Car voici le principal souci des Angelenos cette saison. Lorsque le « King » joue, tout va : son équipe prend le dessus sur ses adversaires en moyenne de 10.9 points sur 100 possessions. Mais dès qu’il se repose, ce n’est plus la même histoire : les Lakers sont dominés de 2.9 points sur 100 possessions. Un mal récurrent puisque toutes les anciennes franchises du King sont passées par là.

Mais un différentiel trop prononcé peut jouer des tours contre les prétendants au titre. Et obliger LeBron James à tirer sur son physique et jouer une quarantaine de minutes chaque soir, en playoffs. À 35 ans…

Pour tenter de résoudre ce problème, les Californiens auraient donc tout intérêt à renforcer leur « second unit » et un meneur/scoreur capable de mettre la pression sur la défense adverse serait l’idéal. Mais les joueurs disponibles ne répondent guère à ces besoins. Darren Collison ayant finalement décidé de ne pas sortir de sa retraite, la meilleure solution qui s’offre à eux se nomme Maurice Harkless, s’il négocie un « buyout » avec les Knicks. Un ailier réputé avant tout pour ses qualités défensives et non offensives. Sans oublier qu’il faudra forcément couper un joueur pour en accueillir un autre puisque les Lakers ont déjà 15 joueurs sous contrat.

Pour aller loin au printemps prochain, les Lakers devront donc espérer un réveil de Kyle Kuzma et un duo LeBron James – Anthony Davis royal et en bonne santé. Tout en comptant sur un collectif toujours aussi soudé et déterminé à honorer Kobe Bryant avec une 17e bannière de champion.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés