NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
MIN2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL1.86MIN1.95Pariez
  • IND3.35BOS1.29Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks défendent la méthode Tom Thibodeau face aux blessures

NBA – Après les deux défaites à Indiana, les critiques sur la gestion du temps de jeu de Tom Thibodeau s’étaient multipliées. Mais la défense des Knicks est efficace, sur et hors du terrain.

Tom Thibodeau avec les KnicksC’est un sujet qui revient sans cesse lorsqu’il est à la tête d’une équipe. La gestion du temps de jeu des titulaires de Tom Thibodeau est ainsi souvent remise en question par les analystes NBA, qui évoquent la fatigue accumulée et le risque de blessures accru.

Chandler Parsons fait partie de ceux qui ont critiqué la rotation de Tom Thibodeau, qui aurait à ses yeux eu un impact sur les blessures en playoffs de Mitchell Robinson, Bojan Bogdanovic ou OG Anunoby.

« Est-ce la faute de Thibs ? Encore une fois, c’est la raison pour laquelle nous étions inquiets au départ. Lorsque les blessures commencent à se produire et qu’elles trainent, les gars manquent des matchs et les titulaires jouent énormément de minutes, » analysait l’ancien joueur des Rockets et des Grizzlies. « C’est difficile de ne pas voir ça, non ? C’est pourquoi le sondage auprès des joueurs a révélé que beaucoup de gars ne veulent pas jouer pour lui, parce que ça ne dure pas… Alors oui, à mon avis, cela lui incombe. »

Josh Hart en défense de son coach

En revanche, Josh Hart n’a pas laissé passer ces commentaires. L’arrière/ailier est le joueur qui affiche le plus de minutes avec les Knicks (44.1 minutes de jeu depuis le début des playoffs), ce qui en fait un des principaux concernés par ces commentaires. Et il a tenu à défendre son coach.

« Vous vous attendez à de l’ignorance quand les gens n’ont aucune idée de ce qu’il se passe ici », fustige-t-il ainsi. « Les gens aiment raconter une histoire, coller une étiquette et s’en servir. Aucun de ces gars n’est là pour nous regarder s’entraîner. Aucun de ces gars ne regarde ce que nous faisons. C’est ma septième année dans la ligue et je n’ai probablement jamais eu autant de jours de repos. On fait des entrainements sans contact. Tout le monde pense que nous faisons des entrainements de trois heures. […] C’est idiot de mettre ça sur son dos. »

Donte DiVincenzo aussi a vu ses minutes augmenter depuis le début des playoffs. Il est passé de 29 à 35 minutes de moyenne par match mais la méthode Thibodeau et les rotations resserrées en playoffs semblent tout à fait normal pour le shooteur des Knicks. Surtout, ça ne semble pas l’affecter en fin de match pour des paniers cruciaux.

« Non, non, ce sont juste les playoffs » conclut-il ainsi. « Tout le monde dans la ligue fait énormément jouer ses meilleurs joueurs. Et nous avons alterné cette saison entre importants et plus faibles temps de jeu. Une fois en playoffs, les meilleurs doivent simplement être sur le terrain et jouer. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →