Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Draft 2022 | Le Top 5 des ailiers-forts

NBA – En cette semaine de Draft 2022, Basket USA vous propose un récapitulatif des forces en présence sur chaque poste. C’est le tour des ailiers-forts.

Après les meneurs, les arrières et les ailiers, place aux ailiers-forts de cette Draft 2022. Un poste solide cette année, le plus convaincant de tous les postes en termes de potentiel de star, puisque deux des trois places du podium devraient être occupés par des ailiers-forts.

1 – Paolo Banchero (19 ans, 2m08, 112kg)

Stats 2021/22 : 17.2 points (47.8% aux tirs, 33.8% à 3-points), 7.8 rebonds, 3.2 passes, 1.1 interception

Auteur d’une très bonne saison « freshman » à Duke, Paolo Banchero va être sélectionné sur le podium ce jeudi soir, très probablement à Houston en 3e position. On le considère comme le meilleur ailier-fort de cette cuvée, voire comme le meilleur joueur, car son potentiel global est peut-être le plus élevé.

Physiquement prêt pour la NBA, c’est déjà un attaquant développé, notamment près du cercle. S’il atterrit effectivement chez les Rockets, son association avec Jalen Green peut être absolument explosive sur « pick-and-roll ». Par ailleurs, on pense que son tir extérieur va devenir une arme importante de son arsenal offensif. S’il affichait un pourcentage de réussite moyen la saison dernière (33.4%), qui ne nous donne pas raison à l’instant T, on mise sur des progrès assez rapides dans ce domaine à l’échelon supérieur, car il aura le temps de travailler cet aspect, et car la mécanique est très fluide pour un joueur de son gabarit.

Dans l’ensemble, Paolo Banchero est sûrement le joueur le plus rassurant de cette Draft 2022. On l’imagine, à terme, comme le deuxième meilleur joueur d’une équipe du haut du tableau.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil de Paolo Banchero (Duke)

2 – Jabari Smith Jr. (19 ans, 2m06, 99kg)

Stats 2021/22 : 16.9 points (42.9 aux tirs, 42% à 3-pts), 7.4 rebonds, 2 passes, 1 contre, 1.1 interception

Nous plaçons Jabari Smith Jr. en deuxième position, même s’il sera certainement le premier choix de la Draft demain, car son bagage offensif est moins complet que celui de Paolo Banchero, et donc son potentiel général nous semble moins élevé que l’ancien Blue Devil.

De plus, il est largement moins développé physiquement, et donc moins à l’aise pour jouer près du cercle.

En revanche l’ancienne vedette d’Auburn n’a aucune concurrence sur son poste dans l’exercice du tir extérieur : 42% de réussite sur 5.5 tentatives par match la saison dernière ! A vrai dire, Jabari Smith Jr. est peut-être bien le meilleur shooteur de toute la cuvée 2022.

Défensivement, son potentiel est évident. S’il va devoir batailler sur le plan physique dans la peinture, il brille tout de même par ses aides défensives, même s’il n’est pas vraiment un protecteur de cercle. C’est surtout à l’extérieur qu’il est le plus à l’aise, grâce à des appuis rapides. Il devrait être un intérieur sur lequel on peut compter en défense après les « switchs » sur les écrans.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil de Jabari Smith Jr. (Auburn)

3 – Keegan Murray (21 ans, 2m03, 102kg)

Stats 2021/22 : 23.5 points (55.4% aux tirs, 39.8% à trois-points), 8.7 rebonds, 1.5 passe, 1.9 contre

Considéré comme un joueur sûr, avec un potentiel bientôt atteint à cause de son âge (22 ans en août), Keegan Murray n’a pas le potentiel de star de Jabari Smith Jr. et Paolo Banchero.

Mais son profil « all-around » et ses fondamentaux sobres et solides en font un joueur convoité dans le Top 10 de cette Draft. Capable de dégainer avec efficacité derrière l’arc, et donc d’être une menace sur « pick-and-pop », il a aussi montré qu’il pouvait utiliser les longs segments pour attaquer le cercle, ou sa taille pour prendre l’avantage sur des situations de « mismatch » près du cercle.

Des longs segments qui lui servent aussi en défense, même si on craint que son manque criant de vitesse latérale soit handicapant face aux extérieurs au premier pas supersonique de la NBA.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil de Keegan Murray (Iowa)

4 – Jeremy Sochan (19 ans, 2m06, 104kg)

Stats 2021/22 : 9.2 points, 6.4 rebonds

Encore un joueur au potentiel très élevé, dont les fondamentaux impeccables laissent présager une marge de progression. Au cours de sa saison seule NCAA à Baylor, où il a évolué comme sixième homme, Jeremy Sochan a démontré toute la polyvalence de son jeu, autour d’un profil physique idéal pour évoluer sur les deux postes d’ailier en NBA.

Joueur réfléchi et en contrôle de ses décisions, malgré un potentiel limité à la création, il brille surtout près du cercle en attaque, pour l’heure. Le tir à 3-points est en chantier (29.6% sur 2.7 tentatives), mais s’acquiert progressivement en faisait confiance au développement des clubs NBA.

Défensivement, c’est très sérieux, grâce à des attributs physiques parfaits pour défendre en NBA (2m06, 2m13 d’envergure). Jeremy Sochan saura défendre sur les deux postes d’ailier, voire sur des « petits » pivots.

Dans l’ensemble, l’ancien de Baylor représente un choix peu « flashy », mais sûr et sérieux en fin de « lottery ».

5 – Tari Eason (21 ans, 2m03, 98kg)

Stats 2021/22 : 16.9 points (52.1% aux tirs, 35.9% à 3-points), 6.6 rebonds, 1.9 interceptions

Attendu en fin de « lottery » pour les plus optimistes, et plus globalement dans le Top 20, Tari Eason est avant tout un défenseur au profil physique et athlétique impressionnant. Puissant et compact au contact, il est actif sur les lignes de passes, et s’est montré précieux l’an passé comme défenseur en second rideau.

Il manque cependant de constance dans l’effort et de concentration, à l’image des 2.8 fautes commises en moyenne par match la saison dernière (en 24.4 minutes).

Offensivement, il y a encore du travail. S’il a montré un potentiel certain en « catch-and-shoot’, son dribble n’est pas tout à fait au point et ne lui permet pas de se créer de l’espace pour prendre un tir.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil de Tari Eason (LSU)