Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Draft 2022 | Le Top 5 des ailiers

NBA – En cette semaine de Draft 2022, Basket USA vous propose un récapitulatif des forces en présence sur chaque poste.

Poste clé en NBA aujourd’hui, l’aile est solidement représentée cette année, dans cette cuvée 2022 de la Draft. Malgré l’absence d’un potentiel « franchise player », un constat qui s’applique à tous les postes cette année, de nombreux ailiers sont amenés à devenir des solides titulaires, ou au minimum des remplaçants qui ont de l’impact.

Notre Top 5 des meneurs de jeu : Draft 2022 | Le Top 5 des meneurs de jeu

Notre Top 5 des arrières : Draft 2022 | Le Top 5 des arrières

1 – AJ Griffin (18 ans, 1m98, 100kg)

Stats 2021/22 :  10.4 points (49.3%, 44.7% à 3-points), 3.9 rebonds, 1 passe

Parmi tous les ailiers de la Draft 2022, il est certainement celui qui a le plus haut potentiel, et donc celui qui a le plus de chances de devenir un All-Star dans sa carrière. Doté d’un physique impressionnant, très bon shooteur derrière l’arc et défenseur intéressant quand il s’y met à fond, AJ Griffin sera un titulaire NBA pendant plusieurs années… si son physique le laisse tranquille.

Car l’ailier, à seulement 18 ans, a déjà connu quelques pépins majeurs aux genoux. C’est la principale source d’inquiétudes à son sujet à l’approche de la Draft, car le reste est rassurant et laisse présager un futur brillant en tant que troisième option d’une équipe du haut de tableau.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil d’AJ Griffin (Duke)

2 – Ochai Agbaji (22 ans, 1m96, 97kg)

Stats 2021/22 : 18.8 points (47.5% aux tirs, 40.9% à 3-points), 5.1 rebonds, 1.6 passe

À 22 ans, après un cursus universitaire complet couronné d’un titre national avec Kansas au printemps dernier, Ochai Agbaji fait figure de vétéran dans cette Draft 2022. Ailier expérimenté donc, il peut devenir un « 3&D » de qualité chez les pros.

Son plafond est déjà atteint, mais son plancher est très haut : une situation idéale pour un joueur de 22 ans, qui peut dès sa première année endosser un rôle important en sortie de banc.

Son profil complet : Draft 2022 | Le profil d’Ochai Agbaji (Kansas)

3 – Ousmane Dieng (19 ans, 2m08, 98kg)

Stats 2021/22 : 8.9 points, 3.2 rebonds

Malgré une saison plutôt convaincante en NBL, Ousmane Dieng demeure davantage un diamant à polir qu’un véritable produit fini. À 19 ans, son développement n’est évidemment pas terminé, et il sera important qu’il tombe dans une équipe prête à prendre le temps… de lui laisser le temps.

Si ses qualités sont indéniables et son profil physique idéal pour la NBA moderne, notamment grâce à son potentiel de créateur dans l’aile et ses instincts défensifs, le Français ne pourra pas être un joueur qui pèse complètement dans une rotation dès le premier jour. Mais sa marge de progression est grande, et son plafond est élevé.

4 – MarJon Beauchamp (21 ans, 1m98, 90kg)

Stats 2021/22 : 15.1 points, 7.3 rebonds, 2.3 passes, 1.6 interceptions

Après un parcours chaotique depuis quelques années, MarJon Beauchamp a retrouvé sa voie en G-League, au sein de la Team Ignite ces derniers mois. Dans l’antichambre de la NBA, l’ailier a rattrapé le temps perdu et s’est imposé comme un candidat légitime à une sélection au premier tour.

Du haut de son 1m98, il s’affiche comme un joueur polyvalent, capable de briller en transition et de finir au cercle. Le tir extérieur demeure un chantier important (24.2%) avant de le voir devenir un attaquant important en NBA, mais la mécanique est bonne et laisse penser que des progrès apparaitront avec des répétitions.

Mais c’est surtout la défense qui sera son atout en début de carrière. Malgré une taille « moyenne » pour un ailier, il est long (envergure mesurée à 2m15) et réactif sur les appuis. Un argument à faire valoir pour obtenir du temps de jeu dès ses débuts dans la Grande Ligue.

5 – Jalen Williams (21 ans, 1m98, 88kg)

Stats 2021/22 : 18 points, 4.4 rebonds, 4.2 passes

Déjà âgé de 21 ans après trois saisons en NCAA, Jalen Williams s’attaque à la NBA après avoir été un des tous meilleurs joueurs universitaires l’an passé, pour sa saison « junior ».

Ailier longiligne, grand et long, il saura être un « role player » efficace, tant en attaque qu’en défense, dans une rotation NBA. On vante notamment son tir extérieur, en constante progression jusqu’à atteindre quasiment 40% de réussite l’an dernier. Un élément rassurant pour un joueur qui ne sera pas un porteur de balle chez les pros, et qui prouve donc qu’il pourra exister sur du « catch-and-shoot ».