NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TOR
NOR2:00
LAC
LAL4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Doc Rivers raconte comment les Clippers ont dragué Kawhi Leonard

Le coach revient notamment sur le rôle de Lawrence Frank ainsi que sur sa première vraie rencontre avec l’ancien ailier des Raptors.

Comment recrute-t-on le MVP des Finals en titre ? Surtout quand il s’agit d’un personnage aussi discret, voire secret, que Kawhi Leonard. Doc Rivers, dans les colonnes du Los Angeles Times, raconte le parcours des Clippers pour réussir à signer l’ancien des Raptors.

Il faut d’abord commencer par un travail de fond, ce qui a requis l’investissement de toute la franchise.

« J’ai reçu beaucoup de crédit, comme Jerry West, mais le héros de toute cette histoire, c’était Lawrence Frank », a tenu à souligner le coach des Clippers. « Il a fait tout le travail. Il a emmené Steve Ballmer aux matches des Raptors. Lui aussi y est allé. Puis, on a donc été prévenu que plus aucun joueur, coach ou employé des Clippers ne pouvait venir à Toronto. On a donc envoyé des gens dans les tribunes. Venir aux matches n’était pas illégal, mais voir Steve Ballmer au premier rang, c’était étrange. On n’a rien dit car on voulait simplement que Kawhi Leonard sache qu’on était là, qu’on était intéressé. »

Plus tard, fin mai, Doc Rivers fait la déclaration suivante sur Kawhi Leonard : « Il est celui qui ressemble le plus à Michael Jordan. » Un beau compliment, juste avant les Finals, et la NBA n’apprécie pas. Elle sanctionnera le coach de 50 000 dollars d’amende mais c’était un autre moyen de faire passer un message car Doc Rivers sentait que le joueur lui échappait. « J’ai essayé de lui parler pendant la saison, quelques fois, au détour d’un couloir, mais on n’en retire rien. Vraiment rien. »

Une réunion à domicile, un bon signe

Il a fallu attendre la réunion chez Doc Rivers, une fois la free agency ouverte, pour qu’un contact direct se fasse.

« On s’est vu chez moi, à Malibu. Il est venu, on s’est serré la main et on a parlé. On s’attendait à devoir lui tirer les vers du nez, mais c’est lui qui parlait. Il nous a parfaitement dit ce qu’il voulait. On était dans une certaine intimité car les Lakers avaient préparé quelque chose à leur centre d’entraînement, mais Leonard avait demandé à ce qu’ils viennent à son hôtel. Là, il est venu vers nous. Quand il nous a dit ça, on a eu la sensation qu’il voulait nous exprimer son envie de venir ici. Il m’a dit qu’il souhaitait jouer pour moi, en me pointant du doigt. »

Mais Kawhi Leonard ajoute alors qu’il apprécie le travail effectué par Steve Ballmer, mais que l’équipe n’est « pas assez forte », donc que si elle ne change pas, il ne viendra pas !

« On avait une liste de joueurs, ce qui était une erreur, mais on a été chanceux », poursuit Doc Rivers. « Pourquoi était-ce une erreur ? Car il devait choisir un joueur et ça partait du principe qu’on pouvait le faire venir. Or, on ne le savait pas. On lui a donc montré des joueurs qui pourraient coller avec lui. Une fois qu’il a vu le nom de Paul George, il a dit : ‘je veux jouer avec lui’. Il ne souhaitait pas entendre parler des autres. »

La mission Paul George est alors lancée. La suite, on la connaît.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés