Finale
NBA
GSW110
TOR114
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Meneur d’un soir, Donovan Mitchell sort le grand jeu face aux Lakers

S’imposer largement à domicile sans aucun meneur de jeu disponible. Le Jazz y est parvenu sans souci cette nuit, en décalant Donovan Mitchell (33 points et 9 passes) à la mène pour punir très largement les Lakers (113-95). Avec une rotation raccourcie, le Jazz également pu compter sur trois joueurs en double-double dans un match où le total de rebonds captés s’est envolé. Logique puisque ni l’une ni l’autre équipe n’est parvenue à shooter à plus de 40% de réussite. À l’image d’un Kyle Kuzma qui, deux jours après le match de sa vie, a connu une soirée galère (11 pts à 4/18)…

Pas de Ricky Rubio, ni de Dante Exum donc pour le Jazz, on le savait déjà. Mais pas non plus de Raul Neto (aine) pour démarrer la rencontre ! Au regard de la première période réalisée par Utah, cette pénurie de meneurs de jeu ne semble pas vraiment perturber la troupe de Quin Snyder. Avec un Mitchell ballon en main, qui partage la mène avec Joe Ingles par séquence, le Jazz se porte bien. L’arrière scoreur ne perd rien de ses automatismes lorsqu’il s’agit d’aller le cercle, ou d’allumer longue distance. Ce soir, le pourcentage d’adresse est élevé et le nombre de déchets limité.

Royce O’Neale profite de Donovan Mitchell

En plus de ses points, Mitchell doit donc davantage créer pour les autres. Le principal bénéficiaire de ses fixations s’appelle Royce O’Neale. Propulsé dans le cinq majeur, l’ailier est venu au gymnase avec un objectif en tête : allumer de loin ! Avec ses… 12 tentatives à 3-points, il pulvérise son volume de tirs habituel (il n’avait jamais tenté plus de 5 tirs primés dans un match !) et bat son record en carrière de tirs rentrés à 3-pts. Il est sans doute le facteur X de cette partie car ni Kyle Korver, ni Jae Crowder, ni Georges Niang, les trois shooteurs venus du banc, ne trouvent la mire.

Mais le plus impressionnant est la défense du Jazz. Tout démarre avec Rudy Gobert qui conteste encore on ne sait combien de tirs des Lakers. JaVale McGee ou Kyle Kuzma peuvent en parler. Ce même Kuzma est d’abord contré par Favors puis une autre fois par… Mitchell, en haute altitude. De quoi électriser un peu plus une Vivint Smart Home Arena déjà debout, quelques secondes plus tôt, quand Mitchell est allé mettre McGee sur un poster. À la pause, alors que les Lakers viennent de rater 14 tirs de suite, il n’y a pas photo (62-41).

Lonzo Ball et Michael Beasley partent de trop loin

Là, on se demande : mais où est passé Brandon Ingram ? Lui qui avait démarré la partie tambour battant, hyper agressif vers le cercle en scorant 10 points dans le premier quart-temps, s’évapore au fil de la rencontre. Et c’est pas forcément la meilleure idée car son compère Kuzma est dans le dur absolu. Après un 0/8 pour démarrer, l’ailier finit par se réveiller en s’approchant du cercle. Mais la révolte des Lakers s’incarne plutôt en Lonzo Ball. Encore terriblement maladroit, le meneur arrache nombre de « 50/50 ball » et inspire ses coéquipiers soudainement hyper combattifs au rebond offensif.

Aussi, Luke Walton décide de se passer de pivot pour envoyer un cinq plus petit et plus offensif, avec un Michael Beasley toujours aussi rentable. Sa stratégie paye un temps car son équipe revient à une dizaine de points. Mais sa formation part de trop loin et la maladresse longue distance tue le moindre espoir de retour. D’autant qu’Utah ne panique pas. Mitchell vient finir le travail en attaque un nouveau tir primé tandis que Gobert en fait de même en défense, en rejetant violemment Ball.

Quatrième victoire en cinq matches pour le Jazz qui rebascule dans le positif (22 victoires – 21 défaites) avant de recevoir Chicago. Les Lakers (23 victoires – 20 défaites), qui restaient sur deux victoires, accueillent les Cavs dimanche.

Jazz / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Favors 26 4/10 0/2 7/9 4 9 13 1 1 0 0 1 15 22
R. O'Neale 40 5/13 5/12 2/2 0 7 7 1 4 2 2 0 17 17
J. Ingles 31 5/11 2/5 2/2 1 11 12 4 1 1 3 0 14 22
R. Gobert 32 4/10 0/0 4/8 7 11 18 2 4 2 2 2 12 24
D. Mitchell 33 14/24 4/5 1/2 0 4 4 9 3 1 3 2 33 35
T. Cavanaugh 3 0/1 0/1 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0
G. Niang 21 1/8 1/6 0/0 0 0 0 2 3 2 1 1 3 0
J. Crowder 29 2/11 1/5 3/6 1 7 8 2 2 1 2 2 8 7
E. Udoh 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1
K. Korver 21 2/7 2/6 3/3 1 1 2 2 2 0 2 1 9 7
N. Mitrou-Long 3 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 2 1
Total 38/96 15/42 22/32 15 50 65 24 20 9 16 9 113
Lakers / 95 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
K. Kuzma 36 4/18 0/5 3/4 2 6 8 1 0 1 1 0 11 5
B. Ingram 35 6/11 1/1 2/6 0 5 5 0 0 0 3 1 15 9
J. McGee 16 2/8 0/1 0/0 2 6 8 1 2 0 1 2 4 8
J. Hart 30 2/6 1/4 1/2 1 4 5 1 6 0 2 0 6 5
L. Ball 31 3/13 1/5 0/0 3 4 7 6 5 2 1 0 7 11
M. Wagner 8 2/4 0/1 2/2 1 2 3 0 0 1 0 0 6 8
M. Beasley 18 6/15 0/3 5/6 1 2 3 1 3 2 1 1 17 13
I. Zubac 14 4/10 0/0 2/2 2 3 5 1 3 0 0 1 10 11
T. Chandler 5 1/1 0/0 0/0 1 2 3 1 1 0 0 0 2 6
S. Mykhailiuk 7 0/1 0/1 0/0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 -1
L. Stephenson 14 2/3 1/2 0/0 0 3 3 1 1 2 0 0 5 10
K. Caldwell-Pope 27 5/13 1/4 1/2 3 2 5 0 2 1 2 0 12 7
Total 37/103 5/27 16/24 16 39 55 14 23 9 12 5 95
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés