Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tom Thibodeau critique un arbitrage incohérent entre Jalen Brunson et Joel Embiid

NBA – Les discussion sur l’arbitrage sont omniprésentes dans cette série entre Knicks et Sixers. D’autant plus avec les 21 lancers-francs tirés par Joel Embiid au Game 3.

Jalen Brunson et Joel EmbiidAprès le Game 3, Tom Thibodeau a passé une bonne partie de la conférence d’après-match à revenir sur les différents faits de jeu et les décisions des arbitres. Son équipe s’est inclinée face aux 50 points de Joel Embiid, et le pivot des Sixers en a même inscrit 19 depuis la ligne des lancers. Ce qui n’est pas du goût du coach des Knicks.

Ce qui pose problème au coach de « Big Apple », ce ne sont pas tant les fautes accordées à Joel Embiid, mais surtout celles qui ne sont pas sifflées pour Jalen Brunson. Pour Tom Thibodeau, il y a un manque de cohérence.

« Je vais y jeter de nouveau un œil, et j’enverrai les vidéos (à la ligue), comme je le fais à chaque match. Puis ils me répondront que c’est un contact marginal, » s’exaspère l’entraîneur. « Puis nous aurons un contact marginal avec Embiid et il ira 21 fois sur la ligne (des lancer-francs). C’est comme ça que ça marche. »

Tom Thibodeau réclame des fautes depuis le début de saison

Ce n’est pas la première fois que Tom Thibodeau se plaint de fautes qui sont oubliées, à ses yeux, sur son meneur de jeu. Cela a été un sujet récurrent dans la saison des Knicks. C’était le cas en fin d’année 2023 après un match face au Magic. Le 1er avril, face au Thunder, Jalen Brunson remettait les Knicks devant à quelques secondes de la fin du match mais sans obtenir le lancer bonus. Derrière, Shai Gilgeous-Alexander mettait le panier de la victoire… « Écrivez ce que vous voyez » soufflait alors Tom Thibodeau aux journalistes.

Rebelote deux jours plus tard face au Heat. « La feuille de marque annonce 10 lancers-francs. Mais vous savez, il subit des fautes. Vraiment, je déteste le dire mais c’est aussi simple que ça. Il subit des fautes, il subit des fautes, il subit des fautes… » répètait à six reprises l’ancien entraineur des Bulls et des Wolves.

Une autre flagrante oubliée ?

Sur les deux premiers matchs de ce premier tour, également, Tom Thibodeau a plusieurs fois pesté contre le traitement de choc réservé à son meneur par Nicolas Batum et Kelly Oubre Jr.

Les Knicks et leur coach ne comprenaient donc pas comment Joel Embiid a pu rester sur le terrain lors du Game 3. Juste avant que le pivot des Sixers n’attrape les pieds de Mitchell Robinson sous le cercle, Joel Embiid avait ainsi placé un coup de genou dans les parties intimes de Isaiah Hartenstein. 

Interrogé en conférence de presse sur la faute Flagrante du pivot adverse, Tom Thibodeau ironisait donc. « Laquelle ? Celle qu’ils ont sifflée ou celle qu’ils n’ont pas sifflée ? » fulminait de nouveau l’entraîneur.

Rendez-vous au Game 4 pour de nouvelles discussions sur les arbitres…

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →