NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Mavericks se promènent face à un bien triste Thunder

Que la victoire retentissante face aux champions en titre semble déjà très loin… Le Thunder est de nouveau tombé cette nuit, une vilaine chute sur le parquet de Dallas (97-81). L’homme du match n’est autre que Dirk Nowitzki (19 points), adroit tout au long de la soirée et bien servi par ses partenaires. Cette adresse a fui le Thunder à l’image d’un Paul George en souffrance (2 points à 1/12 mais 10 passes) alors que Russell Westbrook a été le seul à surnager (28 pts, 12 rbds et 9 pds). Largement insuffisant dans un match où Oklahoma, qui réalise là sa plus petite prestation offensive de l’année, a compté au moins 15 points de retard durant toute la seconde période.

Paul George ne le sait pas, mais en rentrant son tout premier tir du match, quelques secondes après l’entame, il réussit là son seul tir de la soirée. L’une des explications à la maladresse qui suit s’appelle Wesley Matthews. Défenseur sous-estimé, il colle aux basques de l’ancien Pacer, obligé parfois de se débarrasser du cuir. L’autre explication tient surtout à la qualité des tirs qu’OKC obtient. Le Thunder n’est pas forcément ravi de voir Roberson se retrouver avec deux shoots volontairement lâchés par les Mavs : deux briques. Alors Westbrook prend les choses en main. Agressif comme on le connait, il va gratter les fautes intérieures, termine malgré les contacts, joue quelques post-ups. On le voit terminer une contre-attaque, en 2+1, malgré… quatre Mavs autour de lui ! Un train fou.

Les Mavs font mieux circuler le ballon ; Dirk à la finition

Si Russ tient la marque côté OKC, Dallas varie son attaque avec différents attaquants mobilisés. Matthews envoie deux tirs primés de rang tandis que Dennis Smith Jr. gagne rapidement le banc pour deux fautes. Pas grave, Barea est là pour faire tourner la boutique. Dirk se retrouve encore à la finition, à 3-points, d’une très belle circulation où chaque Maverick touche le ballon (34-24). Les coupes sans ballon des locaux font mal au Thunder. La qualité des tirs obtenus par Dallas n’a rien à voir avec ceux d’OKC. La balle bouge beaucoup mieux.

Et comme OKC ne joue quasiment pas de transition, les Mavs s’envolent au score à la pause (52-37). Le Thunder peine encore et toujours à trouver la mire dans le 3e quart-temps. Westbrook insiste à 3-points et ça finit par tomber. Le même Russ fixe pour trouver sur plusieurs possessions de rang un Carmelo Anthony retrouvé niveau adresse : l’ailier plante 9 points de suite et passe même, dans l’indifférence générale, Ray Allen (16 points) dans la liste des meilleurs scoreurs de tous les temps.

Mais son adresse n’a aucun impact sur l’évolution du score car Nowitzki et Ferrell sont là pour répondre (70-53), avec un Dennis Smith (15 points), lui aussi inspiré. L’écart continue de grimper avec Matthews encore à 3-points. Puis ce dernier, sur la dernière possession du Thunder, force George, qui voulait jouer l’isolation, à lâcher le ballon, de dépit.

Peu de chose à retenir de l’ultime période où Dirk rentre un nouveau tir bien en rythme, créé par Barea. Là où Westbrook répond… sur isolation. Symbole d’une sortie ratée pour le Thunder qui a tout de même permis de revoir sur un terrain le vieux Nick Collison. Deuxième défaite de rang, la quatrième en cinq matches, pour OKC (8-11) qui jouera à Orlando mercredi. Dallas (5-15), bien que toujours bon dernier à l’Ouest, enchaîne là sa seconde victoire de rang. Prochain rendez-vous lundi à San Antonio.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *