Bein
Matchs
d'hier
Matchs
d'hier
GSW120
OKC111

Les articles sur "lakers"

Chris Paul gifle les Lakers

chrispaul

Dans le derby angeleno, ce sont logiquement les Clippers qui se sont imposés face aux Lakers (103-81). Une phrase encore impensable au début des années 2010. Mais les temps ont changé et c’est désormais l’équipe de Steve Ballmer qui règne sur le Staples Center. Cette nuit, elle n’a rencontré aucune opposition, si ce n’est la bonne sortie de Metta World Peace, en ébullition en première mi-temps (17 points à 5/10, 6 rbds) ou encore Ryan Kelly (12 pts à 5/9). Doc Rivers n’a pas eu à beaucoup employer ses cadres mais Chris Paul finit à 25 points à 10/14 et 8 passes en seulement… 23 minutes et Jeff Green compile 21 points à 7/12 en 31 minutes en sortie de banc. Lire la suite »

Nick Young n’a plus la tête au basket…

Nick Young

Cireur de banc depuis près d’un mois, Nick Young ne devrait pas rejouer cette saison. C’est ce qu’a laissé entendre Byron Scott, expliquant que son joueur avait la tête ailleurs… Lire la suite »

Et si Kobe Bryant et Chris Paul avaient joué ensemble aux Lakers…

Chris Paul - Kobe Bryant

Quel aurait été le visage de la NBA si David Stern avait validé en 2011 l’échange entre les Lakers et les Hornets, envoyant Chris Paul aux côtés de Kobe Bryant ? Malheureusement on ne le saura jamais mais quelques heures avant que les deux franchises n’officialisent l’échange, Kobe Bryant et Chris Paul s’étaient entretenus pendant 20 à 30 minutes sur leur future association. Lire la suite »

Gary Vitti, l’autre retraité mythique des Lakers

vitti-kobe

Il n’y a pas que Kobe Bryant qui part à la retraite à Hollywood puisque Gary Vitti, préparateur physique des Lakers depuis 1984, tirera également sa révérence à l’issue de cette saison. Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar, Shaquille O’Neal, James Worthy, Michael Cooper, Pau Gasol, Glen Rice, Mitch Richmond ou encore Byron Scott sont tous passés entre ses mains. Visage reconnaissable depuis le banc angeleno par sa figure ovale et son bouc ostentatoire, Gary Vitti a à sa manière contribué au succès de la franchise : il a gagné huit titres avec elle. Lire la suite »

Clap de fin sur la rivalité entre les Celtics et Kobe Bryant

kobe-celtics

Malgré la défaite, Kobe Bryant n’a pas déçu cette nuit face aux Celtics. Pour son antépénultième match à au Staples Center, l’arrière des Lakers a livré une de ses meilleures rencontres de la saison face au plus grand rival de sa franchise. Avec ses 34 points, le quintuple champion NBA a fait trembler Boston, et surtout ravi le public angeleno. Cette date était sans aucun doute entourée sur son agenda.  Lire la suite »

Metta World Peace : « Je pense avoir répondu aux interrogations »

metta world peace

Même si l’ambiance aux Lakers est des plus moroses, Metta World Peace y a retrouvé le sourire, et il se voit encore jouer « deux à quatre ans ». En NBA plus précisément, et non en Europe ou en Asie. Lire la suite »

Draymond Green a de la compassion pour D’Angelo Russell

D'Angelo Russell

A peine arrivé en NBA, D’Angelo Russell s’est déjà mis tout le vestiaire des Lakers à dos. La faute à une bêtise digne d’un gamin de 20 ans qui ne mesure pas l’étendue des ravages des réseaux sociaux…

Lui aussi piégé quelques jours plus tôt par les réseaux sociaux en se filmant en excès de vitesse, Draymond Green apporte son soutien au jeune meneur des Lakers. Lire la suite »

LA Lakers : Nick Young sur le départ ?

nick-young

Ça fait déjà deux ans qu’ils essaient de l’échanger mais, depuis le dernier épisode avec la vidéo du rookie D’Angelo Russell rendue publique, les Lakers ont effectivement toutes les raisons d’échanger Nick Young à la fin de la saison.  Lire la suite »

Les plus belles passes du mois : Marcelo le magicien

Marcelo Huertas

Le fameux QI basket est mis en valeur dans ce Top 10 avec deux passes géniales de Marcelo Huertas. Le meneur des Lakers n’est pas Brésilien pour rien… Lire la suite »

Comment le destin des Lakers est étrangement lié au père de Kobe Bryant

Joe Bryant

Un soir de saison régulière dans la NBA d’avant Jordan. Nous sommes en décembre 1981 et les Los Angeles Lakers affrontent les San Diego Clippers. Nanti d’un nouveau contrat de 5.6 millions sur 7 ans, l’intérieur Mitch Kupchak débute le match. Signé pour être un des cadres des futurs champions, il ne se doute pas une seconde que ce match sera le dernier des promesses carriéristes. Lire la suite »