Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Alexandre Sarr ne se soucie pas de sa future destination

NBA – Attendu très haut lors de la prochaine Draft, Alexandre Sarr ne se projette nulle part, à moins de deux semaines du grand rendez-vous.

Alexandre Sarr

Les Finals battent leur plein et sont proches de se terminer, mais à peine le champion récompensé, la NBA basculera sur la saison suivante avec, pour commencer, sa fameuse Draft. Cette année, les Hawks ont obtenu le premier choix et il y a de fortes chances qu’un Français soit appelé à cette position, car Alexandre Sarr et Zaccharie Risacher occupent le Top 2 des projections ESPN.

Justement, en marge des Finals à Dallas où il enchaîne quelques workouts, Alexandre Sarr était de passage au micro de NBA Extra et il a notamment été invité à évoquer ce qui l’attend dans moins de deux semaines (26 juin).

« Pour l’instant, je n’ai pas eu plus de contacts que ça avec les équipes » révèle l’intérieur passé par Perth cette saison. « Que ce soit Atlanta, Washington, Houston, ce sont eux qui choisissent mais ce sont trois villes qui me plaisent beaucoup et je contrôle ce que je peux contrôler. »

Objectif numéro un

Hawks, Wizards et Rockets. Autrement dit l’ordre du Top 3 de la Draft 2024, duquel ne devrait pas sortir Alexandre Sarr, même si celui-ci ne se laisse toujours pas avoir en partageant sa destination préférée, comme ce fut le cas fin mai, dans le podcast de Paul George.

Il y a un mois, le Français se disait en tout cas enthousiaste à l’idée de jouer pour Atlanta, une ville qu’il connaît bien pour avoir fait partie de la ligue Overtime Elite en 2021/22.

Baignant dans l’univers professionnel depuis un an, Alexandre Sarr se dit déjà prêt à affronter toute la pression, médiatique et sportive, à laquelle il sera confronté dès la saison prochaine. D’autant plus s’il débarque avec un statut de numéro un de Draft…

« Je suis un compétiteur et je veux être le premier dans tout ce que je fais. Je dirais que je suis le meilleur joueur de la Draft » lançait par exemple le jeune homme de 19 ans, le mois dernier. « Je ne sais pas si c’est si important, parce que je ne peux pas le contrôler, mais bien sûr que ça signifie quelque chose. »

Puis d’ajouter, toujours pour NBA Extra, sur ses ambitions futures : « C’est d’être un joueur qui gagne des titres, car c’est le plus important dans une carrière, et être parmi les meilleurs joueurs de la ligue. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités