Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.39MIA1.56Pariez
  • TOR2.29DAL1.6Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Les Bucks économisent trois millions de dollars en signant Georgios Kalaitzakis

NBA – La franchise de Milwaukee a signé un contrat (partiellement garanti) de trois saisons avec l’ailier grec.

Pour éviter de payer environ trois millions de dollars supplémentaires en « luxury tax », les Bucks ont choisi d’offrir un contrat au rookie Georgios Kalaitzakis en piochant dans leur « taxpayer mid-level exception », nous apprend The Athletic.

L’ailier grec de 22 ans, qui évoluait au Panathinaïkos la saison dernière, a été le dernier sélectionné de la Draft 2021, à la 60e place, et disposait d’un « buy-out » fixé par le Pana à 300 000 dollars. Ses droits ont été transférés des Pacers aux Bucks, qui l’ont signé et intégré dans la foulée à l’effectif de Summer League (12 points et 3 passes décisives en 19 minutes cette nuit face à Brooklyn).

Il s’agirait d’un contrat sur trois ans à 1.4 million de dollars la saison avec une « qualifying offer » à 2.2 millions en 2024/2025. Seule la moitié des 925 000 dollars de sa première année de contrat est pour l’instant garantie.

La manœuvre permet ainsi aux Bucks d’économiser environ trois millions de dollars, alors qu’ils auraient dû régler cette somme en taxes, s’ils avaient signé un autre joueur, et que leurs finances sont déjà dans le rouge.

LEXIQUE

Qualifying offer : proposition faite par une franchise à l’un de ses rookies lors de sa dernière année de contrat. Basée sur son ancien salaire, cette offre permet de s’aligner sur n’importe quelle offre faite au joueur par une autre franchise. Si le joueur ne rempile pas avec son équipe l’année de la qualifying offer, il est automatiquement libre la saison prochaine, et son équipe ne pourra pas alors s’aligner sur une offre.

Luxury tax : en NBA, le salary cap n’est pas strict, et la NBA autorise les franchises les plus riches à dépasser le seuil fixé avec une marge de tolérance d’environ 20%. En l’occurrence, l’an prochain, les franchises auraient normalement pu dépenser jusqu’à 139 millions de dollars. Ensuite, pour chaque dollar dépensé au-dessus de ce plafond, les franchises doivent verser la « luxury tax » à la NBA. Une sorte d’impôt qui peut coûter très cher, et les candidats au titre paient généralement chaque année plusieurs dizaines de millions de dollars. Une somme reversée ensuite aux franchises, bonnes élèves, qui n’ont pas payé la « luxury tax ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Giannis Antetokounmpo 2 26.9 44.4 28.6 68.4 3.0 9.0 12.0 4.5 3.0 2.0 1.0 3.5 23.5
Khris Middleton 2 27.2 38.7 20.0 80.0 0.0 5.5 5.5 3.5 2.5 1.5 0.0 2.5 15.0
Pat Connaughton 2 28.6 57.9 33.3 0.0 0.0 3.5 3.5 3.0 0.5 0.5 0.5 1.5 13.0
Jordan Nwora 2 26.3 36.0 41.7 60.0 0.0 5.5 5.5 1.5 1.0 0.5 0.5 2.5 13.0
Grayson Allen 2 28.2 38.1 27.8 100.0 0.0 3.5 3.5 3.5 0.5 1.0 0.0 1.0 12.0
Jrue Holiday 1 17.7 71.4 50.0 0.0 1.0 0.0 1.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 12.0
Brook Lopez 1 28.2 33.3 50.0 0.0 2.0 3.0 5.0 0.0 0.0 1.0 3.0 3.0 8.0
Thanasis Antetokounmpo 2 15.1 80.0 0.0 80.0 1.0 3.0 4.0 1.0 0.5 0.0 0.5 2.5 6.0
Sandro Mamukelashvili 2 17.2 40.0 50.0 100.0 1.0 1.5 2.5 1.0 0.0 0.0 0.0 1.0 6.0
George Hill 2 22.4 30.0 33.3 50.0 1.0 2.5 3.5 2.5 1.0 0.5 0.5 3.5 4.5
Georgios Kalaitzakis 2 9.5 42.9 50.0 25.0 1.5 1.0 2.5 0.0 1.5 0.0 0.0 1.0 4.0
Justin Robinson 2 15.7 22.2 25.0 100.0 0.0 0.5 0.5 1.0 0.5 0.0 0.0 2.0 4.0

A lire aussi