Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Vince Carter, les Nets n’ont pas besoin d’un « Big Three »

La franchise de Brooklyn doit-elle s’armer d’une troisième star aux côtés du Kyrie Irving et Kevin Durant ? Pas pour Vince Carter au regard des autres forces en présence du groupe de Steve Nash.

L’heure est-elle toujours au « Big Three » en NBA ? Cette mode consistant à recruter trois superstars comme l’ont fait Boston, Miami ou les Warriors ces dix dernières années, semble avoir fait son temps. Il y a d’abord eu ce titre des Raptors qui a mis fin à l’ère du trio Curry-Thompson-Durant en 2019 et l’intersaison qui a suivi, remettant l’idée du « one-two punch » au goût du jour. Les finales de conférence actuelles suivent la tendance avec seuls deux tandems de choc identifiés à l’Ouest (James-Davis et Murray-Jokic) et deux collectifs derrière les stars Jayson Tatum et Jimmy Butler à l’Est.

Après avoir attiré Kyrie Irving et Kevin Durant l’été dernier, que doivent désormais faire les Nets pour prétendre également au titre ? Ajouter un autre « franchise player » comme Bradley Beal dont le nom circulait ? Interrogé sur le sujet en tant qu’ancien joueur de la maison (2004-2009), Vince Carter, désormais consultant, estime qu’un troisième renfort du même calibre n’est pas forcément nécessaire et pourrait même compliquer la tâche du nouveau coach, Steve Nash, dans la cohésion de son équipe.

« J’ai juste l’impression qu’il faut vraiment trouver le bon compromis si on veut une troisième star, a déclaré « Vinsanity » qui a lui même évolué dans un trio pas vraiment équilibré avec Jason Kidd et Richard Jefferson aux Nets. Si vous allez chercher un troisième gars qui a vraiment besoin du ballon, ça devient difficile. Un voire deux joueurs de votre Big Three peuvent avoir tendance à être malheureux. Si tout le monde adhère, c’est une bonne possibilité. Si ce n’est pas le cas, alors le Big Three ne fonctionnera pas. Vous aurez trois gros noms qui ne peuvent pas coexister, parce qu’ils veulent tous être le mâle Alpha ».

Un collectif à bien faire briller

Vince Carter a également rappelé la qualité du reste de l’effectif, à commencer par DeAndre Jordan, qu’il voit en potentiel troisième « game-changer », entre son apport en défense, dans le jeu de pick-and-roll et près du cercle. « Il n’y a pas assez de ballons si tu mets trois gros noms ensemble sur le terrain, il faut bien y réfléchir », a-t-il ajouté avant de citer les points forts des autres role players de choix des Nets comme Spencer Dinwiddie, Joe Harris ou Caris LeVert, dit « le jeune gars de Michigan ».

« Avec eux, l’équipe adverse ne peut pas se dire : « Faisons l’impasse sur un joueur », lorsque c’est Spencer Dinwiddie qui hérite du ballon à la création en un-contre-un , que Joe Harris est le gars à l’opposé vers qui on ressort à 3-points, ou le jeune gars de Michigan. C’est pour ça que je dis que vous offrez la possibilité à deux superstars d’être très bonnes, mais aussi pour tout le reste de l’équipe de briller également ».

Un joli petit groupe auquel on pourrait rajouter Jarrett Allen ou Timothé Luwawu-Cabarrot qui ont aussi brillé dans la « bulle, et qui pourrait forcément constituer une monnaie d’échange intéressante pour Brooklyn si son front-office se décidait toutefois à faire à nouveau évoluer son effectif.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Kyrie Irving 20 32.9 47.8 39.4 92.2 1.1 4.0 5.2 6.4 2.6 1.4 0.5 2.6 27.4
Spencer Dinwiddie 64 31.2 41.5 30.7 77.8 0.5 3.0 3.5 6.8 2.7 0.6 0.3 2.8 20.6
Caris Levert 45 29.6 42.5 36.4 71.1 1.1 3.1 4.2 4.4 2.6 1.2 0.2 1.8 18.7
Joe Harris 69 30.8 48.6 42.4 71.9 0.9 3.4 4.3 2.1 1.5 0.6 0.2 2.3 14.5
Taurean Prince 64 29.0 37.6 33.9 79.8 0.8 5.2 6.0 1.8 2.0 0.9 0.4 2.5 12.1
Tyler Johnson 8 24.2 40.5 38.9 100.0 1.0 2.0 3.0 3.0 0.6 0.5 0.1 1.9 12.0
Jarrett Allen 70 26.5 64.9 0.0 63.3 3.1 6.5 9.6 1.6 1.1 0.6 1.3 2.3 11.1
Garrett Temple 62 27.9 37.8 32.9 80.5 0.5 3.0 3.5 2.5 1.0 0.8 0.5 1.7 10.3
Deandre Jordan 56 22.0 66.6 0.0 68.0 2.5 7.5 10.0 1.9 1.3 0.3 0.9 2.0 8.3
Timothe Luwawu-cabarrot 47 18.1 43.5 38.8 85.2 0.6 2.1 2.7 0.6 0.8 0.4 0.1 2.3 7.8
Jeremiah Martin 9 11.0 45.3 27.8 78.6 0.1 1.0 1.1 2.0 0.4 0.8 0.2 0.8 7.1
Donta Hall 5 17.1 77.8 0.0 41.7 1.6 3.0 4.6 0.4 0.6 0.4 1.0 2.8 6.6
Chris Chiozza 18 15.5 42.5 35.7 100.0 0.5 1.6 2.1 3.1 1.3 0.6 0.1 1.4 6.4
Wilson Chandler 35 21.0 40.4 30.6 87.0 0.3 3.8 4.2 1.1 1.0 0.5 0.3 2.3 5.9
David Nwaba 20 13.4 52.1 42.9 66.7 0.4 1.9 2.2 0.4 0.4 0.6 0.6 1.6 5.2
Jamal Crawford 1 6.0 50.0 50.0 0.0 0.0 0.0 0.0 3.0 0.0 0.0 0.0 1.0 5.0
Dzanan Musa 40 12.2 37.2 24.4 75.0 0.5 1.6 2.1 1.1 0.9 0.4 0.0 0.8 4.8
Rodions Kurucs 47 14.5 44.6 36.7 63.2 0.5 2.4 2.9 1.1 1.0 0.5 0.1 1.9 4.6
Nicolas Claxton 15 12.5 56.2 14.3 52.4 1.3 1.7 2.9 1.1 0.6 0.1 0.5 0.9 4.4
Iman Shumpert 13 18.5 32.8 24.2 57.1 0.7 1.9 2.6 0.9 0.8 0.9 0.2 1.6 4.2
Theo Pinson 33 11.1 29.0 18.8 93.8 0.3 1.3 1.6 1.7 1.0 0.5 0.1 1.1 3.6
Lance Thomas 7 14.0 34.8 30.8 100.0 0.3 1.6 1.9 0.9 0.9 0.0 0.0 1.6 3.4
Justin Anderson 10 10.7 26.3 20.7 50.0 0.1 2.0 2.1 0.8 0.4 0.0 0.6 1.3 2.8
Henry Ellenson 5 3.0 14.3 0.0 0.0 0.4 0.8 1.2 0.2 0.0 0.0 0.0 0.2 0.4

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés