Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Stan Van Gundy rend hommage à un Dwight Howard épanoui

Avant de rebondir aux Lakers cette saison, le pivot avait enchaîné les années galères depuis son départ d’Orlando, en 2012.

Voilà huit ans que les chemins de Stan Van Gundy et Dwight Howard se sont séparés, et on souvient que ça avait tourné au grotesque. Après cinq saisons de collaboration ponctuées d’une finale NBA mais aussi de moments plus difficiles avec son coach, le pivot d’Orlando avait cédé aux sirènes de la Californie après un échange retentissant qui impliquait, entre autres, Andre Iguodala, Nikola Vucevic ou encore Moe Harkless et bien sûr Andrew Bynum…

Le triple meilleur défenseur de la ligue avait alors entamé une longue descente aux enfers entre des problèmes physiques, des soucis de comportement qui ont pesé sur son rendement, sans oublier l’évolution de la ligue avec la domination d’intérieurs fuyants au détriment de pivots uniquement athlétiques. Alors qu’on le croyait fini pour le basket après trois saisons sans relief à Atlanta, Charlotte puis Washington, Dwight Howard a eu le déclic.

La volonté de se réhabiliter après des années difficiles

Les Lakers lui ont donné l’opportunité de se montrer sous un nouveau jour, en se muant en joueur de devoir, impliqué dans le collectif, un coéquipier modèle en somme et un homme épanoui. Une évolution qui a changé la donne et qui ravit son ancien coach.

« Ce que j’ai le plus apprécié, c’est de voir sa réputation se réhabiliter un peu, » a déclaré Stan Van Gundy à Sports Illustrated. « C’est un bon gars. Il a fait un travail fantastique à Orlando. Depuis, c’est dur pour lui. Le voir rebondir, être un gars d’équipe désintéressé qui essaie de gagner des matchs, c’est super à voir ».

Absent de la série face aux Rockets pour des raisons de « match-up » évidentes, le pivot aurait peut-être pris la mouche par le passé. Mais cette année, il a encaissé même si c’était compliqué à vivre, il a soutenu ses coéquipiers pour finalement retrouver sa place dans la rotation de Frank Vogel depuis le début de la série face aux Nuggets.

À un tournant de sa carrière ?

Dwight Howard est également précieux dans le match-up face à Nikola Jokic et plus globalement par sa force de dissuasion. Sur le plan défensif, Stan Van Gundy reconnaît également l’apport de son ancien joueur, même s’il n’a forcément plus les mêmes aptitudes qu’il y a dix ans.

« Il n’a plus l’agilité ni les mouvements latéraux qu’il avait autrefois, » a-t-il ajouté. « Toujours est-il qu’il n’est pas devenu mauvais non plus dans ces domaines. C’est juste un peu plus difficile pour son dos, notamment sur des défenses de type « pick-and-roll ». Mais je le classerais quand même au-dessus de la moyenne. Mais avant, il n’y avait personne de meilleur que lui pour ça ».

Avec un nouvel état d’esprit et une dimension athlétique qui restera impressionnante, Stan Van Gundy voit bien Dwight Howard profiter encore de belles années en NBA. « Il peut jouer ce rôle pendant longtemps. Il ne va pas devenir plus petit, il ne va pas devenir moins physique. Les choses qu’on lui demande de faire, il peut les faire pendant trois, quatre voire cinq ans. Je pense que tout dépendra de lui ».

Dwight Howard Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2004-05 ORL 82 33 52.0 0.0 67.1 3.5 6.5 10.0 0.9 2.8 0.9 2.0 1.7 12.0
2005-06 ORL 82 37 53.1 0.0 59.5 3.5 9.0 12.5 1.5 3.4 0.8 2.7 1.4 15.8
2006-07 ORL 82 37 60.3 50.0 58.6 3.5 8.8 12.3 1.9 3.0 0.9 3.9 1.9 17.6
2007-08 ORL 82 38 59.9 0.0 59.0 3.4 10.8 14.2 1.3 3.3 0.9 3.2 2.2 20.7
2008-09 ORL 79 36 57.2 0.0 59.4 4.3 9.6 13.8 1.4 3.4 1.0 3.0 2.9 20.6
2009-10 ORL 82 35 61.2 0.0 59.2 3.5 9.7 13.2 1.8 3.5 0.9 3.3 2.8 18.3
2010-11 ORL 78 38 59.3 0.0 59.6 4.0 10.1 14.1 1.4 3.3 1.4 3.6 2.4 22.9
2011-12 ORL 54 38 57.3 0.0 49.1 3.7 10.8 14.5 1.9 2.9 1.5 3.2 2.2 20.6
2012-13 LAL 76 36 57.8 16.7 49.2 3.3 9.1 12.4 1.4 3.8 1.1 3.0 2.5 17.1
2013-14 HOU 71 34 59.1 28.6 54.7 3.3 8.9 12.2 1.9 3.4 0.9 3.2 1.8 18.3
2014-15 HOU 41 30 59.3 50.0 52.8 2.7 7.8 10.5 1.2 3.3 0.7 2.8 1.3 15.8
2015-16 HOU 71 32 62.0 0.0 48.9 3.4 8.4 11.8 1.4 3.1 1.0 2.3 1.6 13.8
2016-17 ATL 74 30 63.3 0.0 53.3 4.0 8.7 12.7 1.4 2.7 0.9 2.3 1.2 13.5
2017-18 CHA 81 30 55.5 14.3 57.4 3.2 9.4 12.5 1.3 3.1 0.6 2.6 1.6 16.6
2018-19 WAS 9 26 62.3 0.0 60.4 2.7 6.6 9.2 0.4 3.8 0.8 1.8 0.4 12.8
2019-20 LAL 69 19 72.9 60.0 51.4 2.5 4.9 7.4 0.7 3.2 0.5 1.2 1.1 7.5
Total   1113 34 58.6 13.2 56.5 3.5 8.9 12.3 1.4 3.2 0.9 2.8 1.9 16.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés