Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Dwight Howard lutte contre le spleen de la « bulle »… et du banc

Même si le moment est historique d’un point de vue sportif, le pivot des Lakers a toujours du mal à se faire à la vie au sein de la « bulle » de Disney World.

Alors qu’il n’a disputé que 16 petites minutes en deux matchs lors de la demi-finale de conférence face aux Rockets suite aux ajustements effectués par son coach, Dwight Howard a eu tout le temps pour gamberger à propos de la vie dans la « bulle » et des restrictions de ses libertés qui vont avec.

Le pivot des Lakers aurait bien eu besoin de souffler un grand coup afin de se remettre la tête à l’endroit avant d’affronter Denver, en finale de conférence. Une série où il pourrait avoir un rôle bien plus important à jouer.

Mais il semble avoir toujours autant de mal à se faire à ce « confinement 2.0 », après avoir dû notamment dû traverser des moments personnels difficiles, que ce soit suite au décès de la mère d’un de ses enfants, David, ou après avoir remis publiquement en question l’utilité du masque voire d’éventuels vaccins…

« Il n’y a vraiment rien à faire, » s’est-il lamenté. « Si je peux être honnête avec vous, il n’y a nulle part où aller, il n’y a aucun moyen de se libérer de quoi que ce soit. Malgré toutes les émotions que nous pouvons ressentir, c’est comme si nous étions coincés ».

Faire le maximum pour rester positif

Lorsqu’on lui demande s’il a pensé à rentrer chez lui depuis son arrivée en Floride, Dwight Howard préfère botter en touche, même si on sent qu’il fait de gros efforts pour ne pas faire de vagues.

« J’en parlerai plus tard, » a-t-il ajouté. « Mais pour l’instant, on se concentre sur les moyens de gagner un titre, et sur ce que je peux faire pour aider cette équipe à gagner. Bien sûr qu’en arrivant, je me suis dit : « Ne fais rien qui pourrait perturber les choses ». Mais maintenant… je garde ces commentaires pour plus tard ».

Conscients de l’importance qu’il pourrait avoir sur la suite de l’aventure, Frank Vogel et Anthony Davis n’ont pas manqué de féliciter leur pivot pour son attitude exemplaire, même depuis le banc.

« J’essaie de mettre en bouteille toute l’énergie négative et de la transformer en quelque chose de positif lorsque je suis sur le terrain, dans les vestiaires ou sur le banc pour encourager mes coéquipiers. C’est très difficile quand vous ne jouez pas parfois. C’est aussi très facile de bouder, d’être contrarié et d’essayer de trouver des moyens de blâmer les autres. Mais j’ai pensé à beaucoup de choses positives, et au fait que nous continuons à gagner, que nous avons tous la santé et la possibilité de gagner le titre ».

Le pivot peut désormais compter sur la présence de son fils, David, même si la situation reste toujours délicate.

« J’essaie de rester joyeux comme j’ai mon fils avec moi, » a-t-il poursuivi. « Tout ce que nous avons à faire, c’est de gagner huit matchs pour remporter un championnat. J’essaie donc de rester positif dans tout ce que je fais. Mais c’est extrêmement difficile, étant dans un endroit où je ne peux pas sortir, où je ne peux pas voir ma famille, mes amis. C’est donc très difficile, de voir les mêmes murs tous les jours. Mais au bout du compte… je ne peux pas laisser ça nous affecter, mais c’est extrêmement difficile ».

Dwight Howard Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2004-05 ORL 82 33 52.0 0.0 67.1 3.5 6.5 10.0 0.9 2.8 0.9 2.0 1.7 12.0
2005-06 ORL 82 37 53.1 0.0 59.5 3.5 9.0 12.5 1.5 3.4 0.8 2.7 1.4 15.8
2006-07 ORL 82 37 60.3 50.0 58.6 3.5 8.8 12.3 1.9 3.0 0.9 3.9 1.9 17.6
2007-08 ORL 82 38 59.9 0.0 59.0 3.4 10.8 14.2 1.3 3.3 0.9 3.2 2.2 20.7
2008-09 ORL 79 36 57.2 0.0 59.4 4.3 9.6 13.8 1.4 3.4 1.0 3.0 2.9 20.6
2009-10 ORL 82 35 61.2 0.0 59.2 3.5 9.7 13.2 1.8 3.5 0.9 3.3 2.8 18.3
2010-11 ORL 78 38 59.3 0.0 59.6 4.0 10.1 14.1 1.4 3.3 1.4 3.6 2.4 22.9
2011-12 ORL 54 38 57.3 0.0 49.1 3.7 10.8 14.5 1.9 2.9 1.5 3.2 2.2 20.6
2012-13 LAL 76 36 57.8 16.7 49.2 3.3 9.1 12.4 1.4 3.8 1.1 3.0 2.5 17.1
2013-14 HOU 71 34 59.1 28.6 54.7 3.3 8.9 12.2 1.9 3.4 0.9 3.2 1.8 18.3
2014-15 HOU 41 30 59.3 50.0 52.8 2.7 7.8 10.5 1.2 3.3 0.7 2.8 1.3 15.8
2015-16 HOU 71 32 62.0 0.0 48.9 3.4 8.4 11.8 1.4 3.1 1.0 2.3 1.6 13.8
2016-17 ATL 74 30 63.3 0.0 53.3 4.0 8.7 12.7 1.4 2.7 0.9 2.3 1.2 13.5
2017-18 CHA 81 30 55.5 14.3 57.4 3.2 9.4 12.5 1.3 3.1 0.6 2.6 1.6 16.6
2018-19 WAS 9 26 62.3 0.0 60.4 2.7 6.6 9.2 0.4 3.8 0.8 1.8 0.4 12.8
2019-20 LAL 69 19 72.9 60.0 51.4 2.5 4.9 7.4 0.7 3.2 0.5 1.2 1.1 7.5
Total   1113 34 58.6 13.2 56.5 3.5 8.9 12.3 1.4 3.2 0.9 2.8 1.9 16.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés