Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.52MIA2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

« Bubble Awards » : les votes de la rédaction

Puisque la NBA va décerner ce week-end ses trophées de la fin de la saison régulière, Basket USA dévoile ses choix pour le meilleur joueur, le meilleur coach et les deux meilleurs cinq.

Même s’il reste quatre rencontres au menu ce soir, les dés sont jetés depuis jeudi concernant les affiches de playoffs et la phase de barrage qui opposera donc Memphis à Portland avec la 8e place de la conférence Ouest en ligne de mire. Sur le plan individuel, des joueurs se sont révélés, des stars ont explosé ou confirmé, et la NBA a décidé de décerner ses « Bubble Awards« .

A Basket USA, on a décidé de se prêter au jeu et voici nos choix.

MVP | Damien Lillard (Blazers), 9 voix sur 10

Cité seulement une fois comme MVP au sein de la rédaction, Devin Booker a sorti huit matchs de très haut niveau et a mené son équipe de main de maître. Mais il est tombé sur un Damian Lillard dont la montée en puissance a été irrésistible, conclue par une qualification des Blazers en play-in après une nouvelle grosse perf’.

Le meneur All-Star aurait pu plonger après avoir raté deux lancers cruciaux en fin de match face aux Clippers le week-end dernier, mais il s’est racheté avec trois sorties époustouflantes à 51, 61 points et 42 points !

Dans la bulle, Damian Lillard a tourné à 37.6 points à 39.5% de réussite à 3-points et 9.6 passes décisives en moyenne sur 8 matchs, le tout couronné par l’accomplissement de l’objectif collectif. S’il devait y avoir un MVP de la « bulle », ce serait incontestablement le leader de Portland.

Coach | Monty Williams (Suns), 9 voix sur 10

Le discours du coach des Suns après l’exploit réalisé par les siens mais non récompensée par une place en play-in en dit long sur l’aventure vécue par Phoenix depuis son entrée dans la bulle.

Si Gregg Popovich, qui a également contribué au suspense en poussant ses Spurs au maximum de leur potentiel ou Nate McMillan, dont les Pacers ont encore montré un visage conquérant malgré des absences notables, auraient également mérité d’être mentionnés, seul Nick Nurse a été cité aux côtés de Monty Williams.

Autour du guide Devin Booker, le coach de Phoenix a réussi à impliquer tout le monde dans le projet collectif et à faire vivre ce rêve qui semblait inaccessible au début de la campagne. Même si les Suns n’ont pas atteint leur mission, nul doute que le groupe et son coach ressortiront grandis de cette expérience.

ALL-BUBBLE 1ST TEAM

Damian Lillard, Devin Booker, T.J. Warren, Luka Doncic, James Harden

Sans prendre en compte les positions pour cette « All-Bubble 1st team », comme le stipule le règlement de la NBA, on retrouve les cinq joueurs qui ont été les plus performants dans la « bulle » d’un point de vue statistique. Avec un Ovni pour accompagner Dame Lillard, Devin Booker, Luka Doncic et James Harden, l’ailier des Pacers TJ Warren.

Warren a débuté dans la « bulle » par une pointe à 53 points avec le panier de la gagne face à Philly et il n’est pratiquement pas retombé en température depuis, enchaînant trois matchs à plus de 30 points dont un coup de chaud à 39 points face aux Lakers en étant également décisif dans le money-time. Même s’il a été moins en vue face au Heat avant de déclarer forfait, touché au pied, TJ Warren restera comme la surprise de cette fin de saison régulière toute particulière.

Aux côtés de ce Top 5, semble-t-il évident, seul Giannis Antetokounmpo a été cité parmi les joueurs de la « All-Bubble 1st team », apparaissant à trois reprises, le Grec ayant aussi noirci la ligne de stats jusqu’à son match face à Washington et sa suspension.

ALL-BUBBLE 2ND TEAM

Kawhi Leonard, Michael Porter Jr, Jayson Tatum, Giannis Antetokounmpo, Kristaps Porzingis

Pas de LeBron James, même si la star des Lakers qui est officiellement devenu le meilleur passeur de la saison a récolté trois votes. On retrouve donc Kawhi Leonard qui a artillé avec constance et efficacité et plébiscité à 7 reprises.

Au même titre que TJ Warren, Michael Porter Jr a également frappé fort, profitant de l’absence de nombreux cadres pour se montrer productif avec Denver et justifier les espoirs que les Nuggets ont placés en lui (6 votes). Avec le même rendement qu’en saison régulière, Giannis Antetokounmpo a encore activé le mode « bulldozer » (5 votes), tandis que Jayson Tatum, qui retrouve également son rendement au fil des matchs avec les Celtics, récolte 4 votes.

A leurs côtés, on retrouve une autre petite surprise, la présence de Kristaps Porzingis, qui a lui aussi aligné les performances positives avec Dallas même si les Mavs ont perdu cinq de leurs huit matchs dans la « bulle ».

Mentions : Caris LeVert (3), DeMar DeRozan (3), LeBron James (3), Joel Embiid (2)  Gary Trent Jr (2), Fred VanVleet, Pascal Siakam, Nikola Jokic, Chris Paul, Paul George, Luka Doncic, et Kyle Lowry.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés