Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

C.J. McCollum accuse certains propriétaires NBA d’hypocrisie face à la crise du Covid-19

Si la NBA fait beaucoup pour lutter contre l’épidémie du Covid-19 aux Etats-Unis, C.J. McCollum explique que certains propriétaires multi-milliardaires sont restés bien discrets…

À l’arrêt depuis le 12 mars dernier, la NBA a pris un rôle de leader d’opinion dans la lutte contre l’épidémie aux Etats-Unis, où l’on dénombre déjà plus de 8 000 décès. En particulier du côté de ses joueurs.

Dès le 13 mars, Kevin Love faisait ainsi un don de 100 000 dollars pour venir en soutien aux employés de la salle des Cavaliers. Pour C.J. McCollum, c’est un geste de pure bonté.

« Ça montre quel type d’individu il est, son caractère, ses valeurs », explique CJ McCollum dans The Athletic. « Est-ce que je pense qu’il doit faire ça ? Je ne le pense pas. Ce n’est pas sa responsabilité. Ça montre que c’est un être humain avec un bon coeur. »

Après Kevin Love, de nombreux autres joueurs ont pris la suite avec les gestes de Dirk Nowitzki, Damian Lillard, Ryan Arcidiacono ou Zach LaVine ou ceux d’Al Horford, JJ Redick ou PJ Tucker récemment.

De même, Joel Embiid et les Sixers (dont les proprios, Joshua Harris et David Blitzer) se sont portés garants pour aider à hauteur de 1,3 million de dollars. À Dallas, c’est un demi-million de dollars qui a été débloqué de la part de Mark Cuban, avec Josh Powell et Luka Doncic.

« Ils ont tellement d’argent qu’ils peuvent me payer des centaines de millions de dollars. »

Pour l’arrière des Blazers, les propriétaires NBA n’ont pas été à la hauteur, certains attendant justement l’initiative de leurs joueurs (ou employés) pour mettre la main à la poche. Et d’autres restant bien silencieux.

« Quand je vois certains propriétaires qui n’ont rien sorti de leur poche, ou qui ne sont pas portés volontaires pour donner de l’argent avant que les joueurs ne le fassent, ça montre qui ils sont vraiment », renchérit CJ McCollum. « Avec tout le respect que je leur dois, tu es multi-milliardaire. Je ne compte jamais l’argent des autres, mais tu devrais être en position d’en parler, quitte à dire : « Je ne vais pas faire ça, car je ne veux pas. Je ne veux pas payer mes employés ». Mais le fait de ne rien dire en dit long, selon moi. Si tu n’es pas d’accord, tu devrais en parler au moins. »

Alors que sa franchise des Blazers a donné 1,4 million de dollars pour rémunérer les 1 000 employés du Moda Center, que son coéquipier Damian Lillard a promis de donner 100 000 dollars, CJ McCollum a lui fait don de 170 000 dollars à des associations de Portland mais aussi de Canton, sa ville natale de l’Ohio.

« L’argent que j’ai est incroyable pour un citoyen lambda. L’argent que [les propriétaires] possèdent est incroyable pour moi. Et j’ai signé pour des centaines de millions de dollars. Donc ça donne une idée de la somme d’argent qu’ils ont… Ils ont tellement d’argent qu’ils peuvent me payer des centaines de millions de dollars. »

Déjà auteur de messages étranges lors de l’annonce de la saison, CJ McCollum oublie quand même un peu que la NBA est une économie et que les milliardaires qui ont acheté les équipes ne payent pas les joueurs de leurs poches et par bonté de coeur, mais parce qu’ils leurs rapportent de l’argent.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portland Trail Blazers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés