NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48MIA2.75Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coronavirus : la NBA secouée par un nouveau tremblement de terre

L’annonce de la suspension de la saison, après le test positif de Rudy Gobert au coronavirus, a sans surprise choqué la majorité des acteurs de la ligue.

« Ce qu’il nous faut vraiment, c’est annuler cette année 2020. » Les mots choisis par LeBron James font bien sûr écho aux grands chambardements que la ligue connait depuis la nouvelle année. À peine remise des décès successifs de David Stern et de Kobe Bryant, la NBA fait maintenant face à une suspension jusqu’à nouvel ordre, conséquence directe du test positif au coronavirus de Rudy Gobert.

Après cette annonce, la stupéfaction s’est emparée de la ligue. À Dallas, où Mavericks et Nuggets s’affrontaient, la nouvelle a été officialisée à la fin du troisième quart-temps. « C’est de la folie, cela ne peut pas être vrai, » a réagi Mark Cuban en direct, alors que l’action reprenait. « Cela ressemble plus à une scène de film qu’à la réalité. »

« Nous devons être intelligents »

Son coach Rick Carlisle a appris l’information au même moment. Sa réaction ? « On doit gagner ce putain de match ! » Un match qui est allé jusqu’au bout, là où les Thunder – Jazz et Kings – Pelicans, programmés dans la foulée, n’ont pas été disputés.

« C’est stupéfiant, » poursuivait le grand patron des Mavs. « Mais c’est la situation dans laquelle nous sommes. Nous devons être intelligents dans notre façon de réagir. C’est la vie des gens qui est en jeu. Il ne s’agit pas de basketball ou des Mavericks. Il s’agit d’une pandémie, d’une pandémie mondiale où la vie des gens est en jeu. Je suis beaucoup plus inquiet pour mes enfants et ma mère qui a 82 ans, en lui disant de rester à la maison, que de savoir quand nous allons jouer notre prochain match. »

Et le propriétaire, sans prétendre jouer aux experts comme il dit, de rappeler la responsabilité de chacun d’être vigilant : « Ce ne sont pas des vacances mais de l’auto-mise en quarantaine. »

Du côté des joueurs, les réactions sur Twitter sont nombreuses et variées, entre surprises et vœux de bonne santé.

Tandis que d’autres pensaient déjà aux conséquences financières de cette suspension. « Pas de match, pas de salaire. J’espère que tout le monde a économisé », lançait par exemple CJ McCollum.

L’arrière des Blazers appelait dans la foulée ses homologues de la ligue à se « diversifier et à apprendre à explorer d’autre sources de revenus ».

Certains s’inquiétaient également des conséquences sur les salariés des franchises qui se retrouvent, eux aussi, au chômage technique pour une durée indéterminée et dont les revenus, bien plus faibles, dépendent de la tenue des rencontres. Cody Zeller affichait par exemple son soutien envers le personnel de la ligue.

« J’ai confiance en Adam (Silver), » assurait encore Mark Cuban. « Vous savez quoi ? Il ne s’agit pas de basket ou d’argent. Si cette chose explose, au point que soudainement tous les joueurs et autres l’attrapent, tu penses à ta famille. Vous voyez ce qu’il s’est passé dans d’autres pays, mais l’idée que ce soit arrivé si proche de nous et que potentiellement plusieurs joueurs l’aient, c’est juste fou. »

Il est possible en effet que Rudy Gobert soit le premier mais pas le dernier acteur NBA à être testé positif.

Langston Galloway des Pistons, par exemple, s’interrogeait : « J’ai sûrement été en contact avec Gobert. Mais en même temps, je prends des précautions. On se lave les mains depuis que l’information est tombée. On est concentré sur le moment en se disant : ‘Attention, on interagit avec beaucoup de gens différents’. Tout en sachant qu’au final, tu peux avoir touché le ballon ou interagi avec tel fan. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés