Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

2009, l’année où Dwyane Wade est devenu « MV3 »

Alors que le Heat va retirer ce soir son maillot, retour en images sur l’incroyable saison 2008/09 de Dwyane Wade.

Sur le plan individuel, la saison 2008/09 restera comme la plus aboutie pour Dwyane Wade. Champion olympique à Pekin avec la Redeem Team, la star du Heat était à la tête d’une équipe de transition où l’on retrouve Shawn Marion, évidemment Udonis Haslem mais aussi les jeunes Mario Chalmers et Mike Beasley. Après une saison à 15 victoires, Pat Riley a laissé place à Erik Spoelstra sur le banc. Le coach rookie n’a que 38 ans et avec cet effectif modeste, il va réaliser l’exploit de qualifier l’équipe en playoffs.

Pour l’aider, il y a « MV3 », le surnom donné à Dwyane Wade pendant cette campagne exceptionnelle. Meilleur marqueur de la NBA, la star du Heat tient tête toute la saison à LeBron James et Kobe Bryant. Soir après soir, les trois meilleurs joueurs de la saison rivalisent d’exploits et leur « course au MVP » sera l’une des plus passionnantes de ces dernières années.

Troisième des votes derrière LeBron James et Kobe Bryant

De cette saison de folie à plus de 30 points de moyenne, on retiendra de Wade ce match de dingue face aux Bulls de Derrick Rose. C’était en mars 2009. Le Heat s’impose au buzzer sur un 3-points en courant de Wade, qui compile 48 points, 12 passes, 6 rebonds, 4 interceptions et 3 contres. C’était comme s’il ne pouvait rien lui arriver cette année-là, et ce sont finalement les Hawks, en sept matches au premier tour des playoffs, qui mettront un terme à cette saison référence.

« C’est un battant et il a deux expressions favorites : « Use the energy » et « Use the emotion ». J’adore quand il dit cela car il te transmet une force incroyable » s’est souvenu Yakhouba Diawara, son coéquipier cette année-là. « En 2009, la plupart des previews nous mettaient entre la 13e et la 15e place à l’Est. Dwyane s’est servi de cela pour nous motiver. Dès le début, il nous a dit qu’il fallait viser une place en playoffs. Il s’est battu toute l’année pour ça et il nous a entraînés dans ce combat. On est passé de 15 victoires en 2008 à 43 en 2009. »

Au final, LeBron James sera élu MVP avec quasiment le double de voix de Kobe et Wade réunis. Troisième du scrutin, « Flash » obtiendra là la meilleure place de sa carrière. L’année suivante, il confirmera son nouveau statut de « superstar » avec un titre de MVP du All-Star Game et un dunk resté à la postérité, un poster monstrueux sur Anderson Varejao. Une manière de bien préparer le terrain pour la création des « Three Amigos » l’été suivant…

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés