Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.25DET1.65Pariez
  • ORL1.62SAN2.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dzanan Musa évoque ses larmes le soir de la Draft

L’arrière/ailier des Nets dresse un premier bilan, un an après la Draft 2018 qui a changé sa vie.

Le « Process » suit son cours pour Dzanan Musa, la pépite bosnienne qui a fêté ses 20 ans le mois dernier. Pour sa première saison outre-atlantique, le rookie des Nets a principalement évolué en G-League, avec succès (19.5 points, 6.3 rebonds et 3.8 passes décisives par match) et a disputé 39 minutes en NBA avec l’équipe première.

Un cocktail d’émotions au soir de la Draft

À l’heure de tirer les premières leçons de cette année riche en enseignements, Dzanan Musa ne peut s’empêcher d’évoquer le soir de la Draft 2018, un moment fort qui restera gravé à vie. Lorsque Brooklyn l’a choisi avec le 29e choix et qu’Adam Silver l’a appelé, le Bosnien, tout droit venu du KK Cedevita (Zagreb), a fondu en larmes.

« Je me sentais bien tout au long de la soirée. J’étais assis là, dans mon nouveau costume et avec mes nouvelles chaussures, tout allait bien », se remémore-t-il. « Au moment où les caméras ont commencé à se retourner vers moi, j’ai commencé à pleurer. Je ne sais pas pourquoi, mais toutes les émotions, tout le travail, le temps que j’ai dédié à ça, tous les sacrifices étaient en moi, dans ma tête. J’étais juste fier de moi, d’arriver à ce moment où je peux dire que je joue en NBA. J’ai réalisé en même temps que ce n’était que le début, que j’allais devoir bosser deux fois plus fort qu’avant pour entrer dans une rotation en NBA ».

En G-League, son équipe de long Island a terminé en tête de la conférence Est, a remporté les playoffs à l’Est avant de tomber en finale contre Rio Grande Valley. Deuxième meilleur marqueur de l’équipe, Dzanan Musa n’a pas fait que briller sur les parquets, il a aussi pu se familiariser avec les principes de jeu des Nets de Kenny Atkinson.

Au quotidien avec l’équipe première, mais aussi avec la réserve.

« C’est fou de voir à quel point les entraînements, les coaches sont similaires. Je ne vois pas de différence quand je suis à Brooklyn et à Long Island, excepté bien sûr pour le public et la qualité des joueurs. Mais tout ce qui est fait à Long Island est le reflet de ce qui se fait à Brooklyn, c’est ce qui est super dans notre franchise ».

La Summer League pour se montrer

L’ambition de s’installer plus durablement avec les Nets est bien présente. Le goût de l’effort aussi puisque Dzanan Musa s’inflige des entraînements tous les matins au HSS Training Center en vue de la Summer League en juillet, le moment « le plus important » de son été où il pourra montrer ses progrès au staff en situation de matchs.

« J’y vais juste pour me vider la tête, pour me préparer à la suite », poursuit-il. « J’avais l’opportunité de rentrer mais j’ai décidé de rester ici et de me maintenir en forme de mon côté pour la Summer League, parce que c’est très important pour moi et les autres gars ».

Un an après sa Draft, il confie être devenu « une tout autre personne ». « Il y a encore huit mois, je marchais là avec ma famille. C’est un sentiment particulier quand tu réalises que tu es drafté. Tu ressens tellement d’amour pour cette ville. J’ai hâte de vivre les prochaines saisons », a-t-il conclu.

Dzanan Musa Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 BRK 9 4 40.9 10.0 0.0 0.1 0.4 0.6 0.2 0.1 0.2 0.4 0.0 2.1
2019-20 BRK 5 10 50.0 11.1 100.0 0.0 1.4 1.4 0.2 0.8 0.0 0.8 0.0 4.6
Total   14 6 45.0 10.5 66.7 0.1 0.8 0.9 0.2 0.4 0.1 0.6 0.0 3.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés