Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.16DEN1.65Pariez
  • CHA1.63ATL2.19Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Il y a quatre ans, Derrick Rose terrassait les Cavs au buzzer

Un 3-points à la sirène en tête de raquette, avec la planche. Une action de classe et une célébration devenue mythique.

8 mai 2015. United Center, Chicago.Les Bulls accueillent les Cavaliers pour la troisième manche de la demi-finale de conférence qui les oppose, avec une égalité 1-1 après deux matchs. Bien décidée à reprendre l’avantage du terrain malgré l’absence de Kevin Love, blessé par Kelly Olynyk au premier tour, et un Kyrie Irving touché au pied, la bande de LeBron James pousse ses adversaires dans leurs derniers retranchements. Et à trois secondes du buzzer, J.R. Smith remet les compteurs à zéro d’un tir à 3-points en tête de raquette.

Temps-mort de Chicago, Tom Thibodeau dessine l’ultime système. À l’image de ses performances depuis son retour de blessure en fin de saison régulière (20 matchs ratés à cause d’une opération au genou), Derrick Rose alterne le bon et le moins bon ce soir-là : 27 points mais à 9/25 aux tirs, dont 0/2 de loin. Mais c’est lui qui aura le tir de la gagne.

« C’était un système mal engagé » avait-il raconté à l’époque. « Je devais récupérer la balle dans le coin. Mais je n’étais pas ouvert, et j’ai donc continué à courir pour aller chercher le ballon en tête de raquette. Mike m’a transmis la balle et je suis parti sur ma droite. J’ai pris mon tir en automatique, et j’ai senti qu’il partait bien dès qu’il m’a quitté les mains. »

À la limite des cinq secondes, Mike Dunleavy envoie le cuir à D-Rose, qui tire au-dessus de Tristan Thompson. La sirène retentit, le ballon s’écrase sur la planche et rentre dans le cercle. La salle explose, le meneur de jeu est congratulé par ses coéquipiers mais reste impassible à la Damian Lillard : une action mythique. Avait-il annoncé la planche ?

« Je ne veux pas paraître prétentieux mais c’est le genre de tir qu’on rêve de prendre…. mais non, je n’ai pas joué la planche ! Je suis vraiment reconnaissant vis-à-vis de mes coéquipiers. Ils ont cru en moi et m’ont laissé le ballon. Ils ont continué à me donner le ballon en fin de match et m’ont encouragé à jouer mon jeu. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés