Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick Rose terrasse les Cavaliers sur un tir assassin au buzzer !

Derrick Rose terrasse les Cavs sur un tir assassin au buzzer !Sans Kevin Love, et avec un Kyrie Irving largement diminué avec une blessure au pied, le Big Three des Cavs s’est limité à un LeBron James monstrueux (27 points, 14 passes, 8 rebonds) mais trop gaspilleur (8/25 aux tirs, 7 balles perdues). Vaillante jusqu’au bout, la cavalerie de l’Ohio s’est seulement avouée vaincu sur un ultime tir de Derrick Rose au buzzer (99-96). Malheureux depuis fort longtemps, le meneur des Bulls (30 points, 7 rebonds, 7 passes) a renoué avec son glorieux destin en rentrant ce tir chanceux qui permet aux Bulls de conserver l’avantage du terrain. En jouant petit sur la fin de match, les Bulls sont rentrés dans le jeu des Cavs. Ils ont joué avec le feu et s’en sortent d’extrême justesse. On verra s’ils peuvent faire le break dès dimanche, à nouveau sur leur parquet…

LeBron James distribue le caviar à la pelle

De retour dans leur United Center, les Bulls partent avec de bonnes intentions mais le match tourne vite au carnage. Entendez par là que les défenses prennent rapidement le pas sur les attaques ; la preuve avec un 6/26 cumulé par les deux équipes, à dose de 2/11 pour les Cavs et 4/14 pour les Bulls. Que ce soit Joakim Noah ou Jimmy Butler, les Bulls se heurtent au mur défensif construit par Cleveland. En face, ce n’est pas tellement mieux avec 4 shoots lointains de LeBron mais le King est à la manoeuvre avec une passe au poil pour le alley oop conclu en contre-attaque par Timofey Mozgov. James est royal à la passe puisqu’il compile 7 caviars, un record en carrière qui lui permet de passer Larry Bird (rien que ça !). Pau Gasol sevré de ballons à l’intérieur, Jimmy Butler (1/8) et Joakim Noah (0/5) s’occupent de brûler les tickets shoots par les deux bouts. Résultat des courses, les locaux traînent la patte après un quart (24-18).

A côté de la plaque en attaque, avec un 0/7 assez pathétique, Noah a le mérite de donner son corps pour son équipe avec 10 rebonds et 3 contres. Mais les intérieurs des Bulls se font encore et toujours secouer… et ce, alors que les Cavs jouent petit avec Tristan Thompson comme seul véritable intérieur. Avec un 13/35 aux tirs dans la peinture, les Bulls sont inexistants sous les panneaux. Heureusement, l’entrée de Nikola Mirotic, qui score 11 points en 9 minutes, apporte un afflux d’énergie vital pour rester au contact. Sur une interception de D-Rose, Dunleavy inscrit 3 de ses 13 points et les Bulls sont à nouveau dans le coup. Mais que c’est compliqué pour Chicago alors que Kyrie Irving est plus diminué que jamais (2 tirs tentés seulement). Les Cavs sont encore devant, d’une courte tête, à la pause (49-47).

Derrick Rose (30 points, 7 rebonds, 7 passes), l’assassin silencieux

Discret en première mi-temps avec seulement 6 points, Rose est agressif pour débuter le troisième quart. Il attaque le cercle pour deux paniers… et ses premiers lancers depuis le match 1 ! Le meneur star des Bulls marque 10 points dans la période avant d’aller se rasseoir. Si la tension monte d’un cran alors que LeBron et Noah rajoutent un nouveau chapitre à leur histoire d’amour, double technique à la clé, les Cavs continuent de mener la danse après une superbe passe de James dans la course de Mozgov. Butler relance néanmoins son équipe mais Cleveland parvient encore et toujours à répliquer, avec James Jones derrière l’arc ou Dellavedova aux lancers… après une technique bien provoqué sur Aaron Brooks. Taj Gibson se bat comme un beau diable dans la peinture et sur l’ultime action du 3e quart, Dunleavy inscrit un trois points qui fait rugir le public chicagoan. Ce n’est que d’un point… mais les Bulls mènent avant la dernière ligne droite (74-73).

Et ça sent bon pour les hommes de Thibodeau en dernier quart avec Derrick Rose et Jimmy Butler qui restent sur leur lancée. Avec un stepback de haut niveau, au nez et à la barbe de James, Rose démontre qu’il est encore présent pour les grands rendez-vous. Idem pour Butler qui se régale sur JR Smith. Mais ce dernier n’est pas en reste avec un panier égalisateur à 2 minutes de la fin. Gasol et Noah mis au placard, Chicago prend clairement l’option de s’adapter au small ball proposé par les Cavs. Incapables de faire le break, les Bulls s’exposent à un mauvais coup… et de fait ! Après un panier (et un marcher) de Butler, puis deux lancers de Gibson, JR « Swish » fait honneur à son surnom en rentrant le tir égalisateur qui climatise l’United Center. Avec 3 secondes à jouer, les Bulls lancent un dernier système et D-Rose récupère la gonfle. Le ballon s’élève et vient transpercer les filets sur le buzzer, après un rebond sur la planche. Avec de la réussite, Derrick Rose renoue avec son destin, et tue les Cavs pour ce match 3 si crucial (99-96).

[box boxscore_080515_chi-cle]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cleveland Cavaliers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés