Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL1.21WAS4.65Pariez
  • TOR1.34MEM3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick Rose : « C’est le genre de tir qu’on rêve de prendre »

29 January 2015: Chicago Bulls guard Derrick Rose (1) takes a jump shot during the Los Angeles Lakers 123-118 2OT victory over the Chicago Bulls, at the Staples Center, Los Angeles, California, USA.

Visiblement fatigué, et en pleine récupération avec un appareil d’électro-stimulation fixé sur la jambe sous son survêtement, Derrick Rose est cependant arrivé radieux en conférence de presse. Héros du match avec 30 points, 7 rebonds, 7 passes, et le tir de la gagne, le meneur des Bulls a été fantastique. 

« Je ne dirais pas que j’ai pris le contrôle [en dernier quart]. J’ai simplement essayé de mettre la pression sur leur défense et de les faire bouger le plus possible. Avec notre groupe small ball, il y avait beaucoup d’espaces et on leur a fait payer. Mais on a raté beaucoup de tirs qu’on rentre d’habitude. On a cependant fait ce qui fallait aux rebonds. »

Et sur le tir assassin alors, quel était le plan échafaudé par coach Thibodeau ?

« C’était un système mal engagé. Je devais récupérer la balle dans le coin. Mais je n’étais pas ouvert, et j’ai donc continué à courir pour aller chercher le ballon en tête de raquette. Mike m’a transmis la balle et je suis parti sur ma droite. J’ai pris mon tir en automatique, et j’ai senti qu’il partait bien dès qu’il m’a quitté les mains. »

Donc, le rebond sur la planche, c’était aussi prévu ?

« Je ne veux pas paraître prétentieux mais c’est le genre de tir qu’on rêve de prendre…. mais non, je n’ai pas joué la planche ! Je suis vraiment reconnaissant vis-à-vis de mes coéquipiers. Ils ont cru en moi et m’ont laissé le ballon. Ils ont continué à me donner le ballon en fin de match et m’ont encouragé à jouer mon jeu. »

Toujours au centre des débats, la santé de Derrick Rose a inévitablement été remise sur le tapis. Mais D-Rose préfère esquiver. Il profite de l’instant… non sans avoir prouver sur le terrain qu’il n’a pas (forcément) besoin de deux jours de repos pour être performant.

« Je me sens bien. Je ne m’inquiète pas de ce que les gens pensent. Chacun a le droit de pense ce qu’il veut. Tout ce que je peux faire, c’est me préparer au mieux pour chaque match, m’occuper de mon corps et venir au match avec les meilleures intentions. »

Propos recueillis à Chicago 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés