Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Mike Malone défend Nikola Jokic, accusé d’un sale geste sur Enes Kanter

Accusé d’un vilain geste aux lancers francs, sur l’épaule meurtrie d’Enes Kanter, Nikola Jokic a été défendu par son coach, Mike Malone, qui y voit juste le basket physique des playoffs.

Touché à l’épaule, Enes Kanter s’est encore servi de son compte Twitter pour interpeler la NBA. Cette fois, le pivot turc se plaint d’un geste de Nikola Jokic lors de la lutte pour le rebond, pendant le Game 3 entre Portland et Denver.

Le Serbe a-t-il simplement pris la position un peu trop rudement, face à un adversaire qui n’était pas prêt ? Ou a-t-il volontairement tenté d’appuyer sur la blessure à l’épaule d’Enes Kanter ? Du côté de Portland, on penche pour la deuxième option, et Terry Stotts est venu en soutien de son joueur, expliquant que le geste de Nikola Jokic était « déplacé ».

Sauf que Mike Malone n’a évidemment pas du tout la même vision des choses.

« C’est une action normale », assure le coach des Nuggets. « Je pense que Terry (Stotts) est hors de propos là. Personnellement, je n’y vois rien de sale. C’est comme leurs écrans lors des deux premiers matchs, je n’y ai rien vu de sale, comme lorsque Kanter a percuté Torrey Craig. Il s’agit des playoffs. Nous sommes tous de grands garçons, donc allons sur le terrain et jouons comme des grands garçons. »

Pour le coach de Denver, Nikola Jokic n’est d’ailleurs pas du genre à vouloir blesser ses adversaires.

« Je le connais depuis quatre ans. Il n’est pas comme ça. Il n’a pas l’ADN pour faire des actions hors basket, pour tenter de blesser quelqu’un, en repoussant les limites du fairplay. Donc je ne suis vraiment pas d’accord avec la déclaration de Terry. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés