Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Chicago, le coach pense déjà au prochain training camp

Même s’il ne sait pas quels joueurs feront partie de son effectif l’an prochain, ni même s’il sera encore en poste, Jim Boylen est déjà tourné vers la saison prochaine.

Comme prévu, Jim Boylen n’a pas fait de miracle à Chicago : s’il a fait un peu mieux que son prédécesseur – 5 victoire et 19 défaites pour Fred Hoiberg, 16 et 39 pour lui – son effectif était trop léger pour viser autre chose que la Draft.

Une Draft qui s’annonce déterminante pour les Bulls puisqu’ils choisiront très haut : avec le 4e plus mauvais bilan de la ligue, ils ont 12.5% de chance d’avoir le first pick, et presque une chance sur deux d’être dans le Top 4.

« On va continuer à gravir la montagne, la tête haute »

En plus de ça, la franchise dispose d’une belle enveloppe pour recruter (23 millions pour le moment) et devrait donc ainsi avoir un effectif quelque peu différent dans quelques mois. Mais Jim Boylen n’a pour l’instant d’yeux que pour ceux qui sont là.

« Je crois qu’on sait qui est Lauri Markkanen, je crois qu’on sait qui est Zach LaVine, je crois qu’on sait qui est Otto Porter Jr., je crois qu’on sait qui est Kris Dunn – malgré les blessures. On va continuer à gravir la montagne, la tête haute. On ne va pas regarder derrière nous » explique-t-il au Chicago Sun Times.

Derrière eux, une saison sans grande saveur, gâchée par les blessures : le cinq majeur idéal – Markkanen, LaVine, Carter, Porter Jr et Dunn – n’a pas pu être titularisé une seule fois cette année. Des promesses qu’il est donc toujours aussi dur d’évaluer, d’autant que l’entraîneur et la philosophie ont changé en cours d’exercice.

Jim Boylen restera-t-il à Chicago ?

Estimant, à juste titre, avoir manqué de préparation pour assurer le job, Jim Boylen est logiquement impatient de pouvoir travailler sur le fond avec ses joueurs, après des mois basés sur des fondamentaux : l’envie, la cohésion, la défense.

« J’ai vraiment hâte d’être au training camp, j’ai vraiment hâte d’être à la Summer League, qui sera un peu notre test pour les trucs qu’on aura préparés, avant que le training camp ne nous lance vraiment (…) On connaît nos gars. Ça a été une saison de découverte et de formation. Et globalement, je trouve qu’on a fait du super boulot sans training camp. En espérant qu’on fasse encore mieux. »

Petit détail : son contrat n’est garanti qu’à hauteur d’un million de dollars la saison prochaine, Chicago s’étant laissé la possibilité de changer d’entraîneur à l’intersaison. L’avenir est donc plus incertain que jamais dans l’Illinois.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés