Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Antawn Jamison : « On doit faire des sacrifices »

S’il savait que je venais de l’allumer dans le compte rendu d’une défaite quasi annoncée, Antawn Jamison ne me taperait pas sur l’épaule quand il rigole de me voir être contraint de reformuler ma question. Car oui, pour le double All Star, seule la saison régulière compte : ce n’est pas neuf de rang, mais  « une seule défaite » que viennent de subir ses Lakers. Nous sommes mardi soir et l’armada angeleno mord sur ses premiers regrets. Remplaçant insipide, une fois de plus, Jamison se confie à Basket USA. Comme d’habitude, il est disponible et lucide. Le Tar Heel est un bon client comme on dit dans notre jargon. Le lendemain les Lakers s’inclinaient à Portland sans défendre et en affichant les mêmes lacunes. Autant dire que l’analyse de l’ex-Wizard n’a pas pris l’once d’une ride de star hollywoodienne liftée.

 

Antawn, cette équipe peut-elle commencer à douter ?

Non, pas avec avec tout le talent et les personnalités qui composent ce groupe. Il n’y a pas besoin d’appuyer sur le bouton « panique ». On a un groupe de joueurs expérimentés, qui savent ce qu’ils doivent faire. Il faut juste que la sauce prenne. Mais évidemment on est déçu, surtout au niveau défensif. Il y a eu beaucoup de succès personnels mais ce qui compte maintenant ce sont les succès de l’équipe. Il va devoir y avoir des sacrifices mais il n’y a jamais eu de doute. On doit juste jouer le jeu que nous savons être capables de produire. Cette saison est un marathon, pas un sprint.

 

Défensivement, l’équipe n’a pas été performante. Est-ce pour toi le principal problème à régler ?

C’est une chose de perdre quand tu as le sentiment d’avoir tout donné, mais je suis un peu embarrassé par la défense qu’on a montrée ce soir. On jouait à la maison, tout le monde attendait plus d’efforts de notre part dans ce secteur. On se regardait en se demandant qui devait être où et ce n’est pas comme ça qu’on jouait à l’entraînement. Donc oui, c’est embarrassant. Il y a beaucoup d’attentes envers notre équipe, les adversaires seront bien préparés et sur motivés, il faut s’y préparer.

 

Offensivement, chacun semble encore chercher sa place, toi le premier. Cela t’inquiète-t-il ?

Chaque jour on nous donne de nouvelles consignes et on doit apprendre à les appliquer. J’ai expérimenté la Princeton offense (ndlr : avec les Wizards) et je sais que ça prend du temps. On est des professionnels, on ne va pas se donner d’excuses pour notre mauvais début de saison car on a un boulot à faire. On doit rapidement y arriver en équipe et pour ça il faut mieux communiquer. Depuis que je suis en NBA, je dois continuellement apprendre de nouvelles choses tout en me remémorant ce que je connais déjà. C’est le troisième système offensif que je dois appliquer en trois saisons, ce n’est pas facile. Cela prend du temps et il faut être patient. On a la chance d’avoir de grands esprits dans l’équipe comme Kobe ou Pau, avec une grande histoire derrière eux. Steve doit encore saisir où est sa place, ce qu’il peut faire, ce qu’il devrait faire. Mais on sait bien de quoi il est capable. Maintenant il faut qu’on arrête de réfléchir trop ou d’hésiter. Il faut que les choses coulent d’elles-mêmes.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés