Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

FAQ : Quel est le plus jeune joueur à avoir évolué en NBA ?

Le 2 novembre 2005, le pivot Andrew Bynum n’avait que 18 ans et 6 jours lors de son premier match en NBA avec les Lakers.

Avant d’évoquer le record de précocité en vigueur en NBA, il faut rappeler que les règles encadrant l’âge minimum pour intégrer la ligue ont évolué au fil des années. Avant les années 1970, les joueurs devaient compléter leurs quatre années universitaires avant de pouvoir y prétendre.

La règle s’est adoucie ensuite mais ce n’est que dans les années 1990 que les franchises ont vraiment commencé à recruter des joueurs directement issus du lycée, comme Kobe Bryant, Tracy McGrady ou Kevin Garnett. Moses Malone, directement devenu professionnel sans passer par l’université, faisant figure d’exception dans les années 1970.

C’est ainsi que le pivot Andrew Bynum, drafté par les Lakers à sa sortie du lycée, figure en tête du classement des plus jeunes joueurs à avoir joué en NBA, lui qui a disputé son premier match le 2 novembre 2005, à l’âge de 18 ans et 6 jours.

Cette année-là, la ligue et le syndicat des joueurs se sont mis d’accord sur une nouvelle convention collective comprenant une limite d’âge fixée à 19 ans au 31 décembre de l’année de la sélection, garantissant de fait la pérennité du record d’Andrew Bynum. Ce dernier devance ainsi deux joueurs draftés en 1996 : Jermaine O’Neal (18 ans et 53 jours) et Kobe Bryant (18 ans, 72 jours).

A noter que le plus jeune joueur à avoir participé à une Finals reste Darko Milicic (18 ans et 356 jours), sacré champion en 2004 avec les Pistons. Le plus jeune joueur du circuit en 2019-2020 est un certain Sekou Doumbouya, lui qui a disputé son premier match NBA avec les Pistons à l’âge de 18 ans et 335 jours.

La NBA et le syndicat des joueurs pourraient à nouveau faire évoluer le règlement. La tendance pencherait vers un abaissement de l’âge minimum à 18 ans à l’horizon 2022.

D'autres questions à découvrir...