Pariez en ligne avec Unibet
  • MIN4.55MIL1.22Pariez
  • CHA1.59CLE2.38Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

FAQ : Quelle est la plus large victoire dans l’histoire de la NBA ?

Cette large victoire, ou plus grosse défaite selon comment les choses sont vues, a été enregistrée le 17 décembre 1991 : succès de 68 points d’écart de Cleveland contre Miami !

Voilà ce qu’on appelle une jolie fessée ! Près de 20 ans après la raclée que les Lakers de Jerry West et Wilt Chamberlain avaient collé aux Golden State Warriors (162-99), ce sont les Cavs de Cleveland emmenés par Mark Price, Brad Daugherty, mais aussi Larry Nance ou encore Steve Kerr qui détiennent le record de la plus large victoire de l’histoire en NBA.

Le score ? 148-80, soit 68 points d’écart dans les gencives du Heat de Miami, leur adversaire du soir en ce 17 décembre 1991 !

Un 42-13 pour achever le Heat dans le dernier quart-temps

Alors que le Heat pointait déjà à -20 à la pause, les deux derniers quart-temps ont été particulièrement dévastateurs  avec un 33-14 dans le troisième et 42-13 dans le dernier acte ! Après avoir encaissé un 17-0 dès le retour des vestiaires, le coach de Miami de l’époque, Kevin Loughery, n’a fait qu’empirer la donne en mettant rapidement ses titulaires au repos.

« Qu’est-ce que ça signifie pour nous ? Une défaite, rien de plus », avait-il minimisé après la rencontre.

Au niveau de la feuille de statistiques, on ne retrouve pas de carton individuel (Mark Price et John Battle sont meilleurs marqueurs avec 18 points chacun), mais plutôt une marque bien répartie avec 9 joueurs à 9 points et plus.

Avec l’accélération du rythme de jeu et la multiplication des possessions, on pourrait penser que la NBA moderne serait propice à faire tomber ce genre de record. Il n’en est rien, puisqu’à la deuxième place devant le +63 des Lakers établi le 19 mars 1972, on retrouve le « blow-out » réussi par les Pacers face aux Blazers, 124 à 59 (+65) le 27 février 1998.

Ces dernières années, on ne trouve « que » la trace d’un 140-79 infligé aux Grizzlies par les Hornets (le 22 mars 2018), soit le cinquième plus gros écart de l’histoire jamais enregistré dans un match NBA (+61) et un +56 passé par les Celtics face aux Bulls le 8 décembre 2018 (huitième du classement).

D'autres questions à découvrir...