Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Toronto, Masai Ujiri veut tourner la page d’une saison noire

NBA – Président de la franchise de Toronto, Masai Ujiri espère que la saison prochaine sera meilleure que celle qui vient de se conclure, très négative de bout en bout.

Masai UjiriLa saison de Toronto a été une longue torture, surtout après le transfert de Pascal Siakam puisqu’ils n’ont gagné que 10 matches en deuxième partie de saison, pour finir avec seulement 25 petits succès au compteur. La pire saison de la franchise depuis 2011/12 !

Et les problèmes n’ont pas été que sportifs : Jontay Porter a été exclu de la NBA quand RJ Barrett a perdu son petit frère, et Immanuel Quickley son oncle. Une véritable annus horribilis.

« Pour être honnête, le deuxième jour de la Draft, c’était la première fois que je me sentais vraiment bien depuis un an et demi », admet Masai Ujiri, président de la franchise, durant la conférence de presse des prolongations d’Immanuel Quickley et Scottie Barnes. « C’était difficile depuis un an et demi, et peut-être que c’est de ma faute, et aussi celle des circonstances. Mais ce n’était pas que nous. Ce n’est pas nous, ça. Je ne veux pas être comme ça. »

C’est la deuxième saison ratée depuis le titre de 2019. La première, en 2020/21, était particulière car jouée loin du Canada, à Tampa, à cause de la fermeture des frontières liées au Covid-19. Une saison quasiment à huis-clos, durant laquelle les joueurs n’avaient jamais vraiment eu la sensation d’être à domicile.

« Cette équipe, les fans et la ville ne méritent pas ça »

Là, ils étaient bien à Toronto, mais tout le reste était dans le mauvais sens. Il faut tourner la page. Conserver Immanuel Quickley et Scottie Barnes, avec de nouveaux contrats sur cinq ans et 445 millions de dollars investis, doit servir de rampe de lancement pour l’avenir.

« Cela va prendre du temps mais on a le sentiment que cet engagement est la base qui permettra à ces jeunes de commencer à donner le ton et à se sentir responsables », annonce Masai Ujiri. « Il y a de la responsabilité, ils doivent le ressentir. Ces deux joueurs ont la tête sur les épaules et ils vont y arriver. »

Les deux joueurs veulent, eux, évidemment retrouver rapidement le chemin des victoires. « Ils disent qu’on est en reconstruction, mais je veux gagner maintenant. C’est mon état d’esprit au quotidien », commence Scottie Barnes. « On n’est en NBA qu’une fois dans sa carrière, donc la pression est une chance pour s’élever. Je suis impatient d’aborder ce challenge », poursuit Immanuel Quickley.

Le pari va-t-il fonctionner ? Réponse la saison prochaine. Néanmoins, Masai Ujiri a une certitude : Toronto ne peut pas proposer à nouveau un spectacle aussi triste que celui de l’exercice passé.

« Cette équipe, les fans et la ville ne méritent pas ça », assure le dirigeant. « On doit faire mieux et on l’a fait pendant dix ans avant cette saison-là. Peu importe si on gagne ou si on perd dans cette ligue, il faut montrer de la passion. On a besoin de montrer de l’énergie. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →